logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Interviews des néo D1 2009 : we want you 4 !

Aller en bas • 22 réponses • 2 pages • 1 2
lila5
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 02/09/2009
Posté le 02/09/2009 à 16:32 notnew
Alors je viens de m'inscrire. J'ai également été reçue cette année à la passerelle DCEM1 pour la faculté de Brest. Je me décide donc (un peu tardivement certes) à répondre aux questions des veinards qui ont été acceptés cette année.

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Alors, déjà la première réponse risque d'être longue étant donnée mon parcours atypique... Suite à un Bac S option maths, j'avais effectué deux dossiers: un pour les classes prépa MPSI et un pour la faculté de médecine. Ayant été acceptée en prépa en avril, je me suis résolue à intégrer maths sup en 2002 par faciliter et par peur d'échouer aux concours d'admission en PCEM2. Suite à deux ans de prépa, j'ai intégré une école d'ingénieurs, l'IFMA (Institut Français de Mécanique Avancée) à Clermont-ferrand. C'est une école jeune et proposant une année d'ouverture à l'internationale en université et en entreprise. Au bout de deux ans d'écoles d'ingé, je suis donc partie travailler en Chine pendant un semestre chez l'équipementier automobile VALEO et 6 autres mois en Angleterre à Reading au sein du centre de biomimétique du Pr. Jéronimidis. Chez VALEO, je formais le personnel chinois à l'AMDEC (Analyse des Modes de Défaillances, de leurs effets et de leurs criticités) et au centre de biominétique, j'ai étudié les poils sensoriels de grillons. La dernière année d'études, j'ai effectué un master de recherche en double cursus pour me spécialiser dans la mécanique des matériaux. J'avais souhaité me présenter à la passerelle 2008 mais je m'y étais prise trop tard. Après l'obtention du diplôme en juin 2008, je me décide à trouver un job et là, j'avais décidé (après une longue réflexion) de postuler pour un poste d'OSC (officier sous contrat) dans l'armée de l'air en tant que responsable de la division technique de la centrale d'achat. Après mon acceptation, je suis partie 3 mois en formation à l'école de l'air de Salon et j'ai ensuite rejoint la base de villacoublay pour le poste. Je suis donc en cours de résiliation avec l'armée de l'air et croyez-moi, ce n'est pas évident. Logiquement, enfin je le souhaite, mon contrat se résilie le 14 septembre 2009, date de la rentrée pour les DCEM1 de la fac de Brest.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Comme je le disais plus haut, par peur d'échouer et un peu également par manque de maturité sûrement... Et puis, ce cursus d'ingé m'a permis d'être autonome, de voyager et de rencontrer un tas de gens très importants pour moi.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

L'envie de faire autre chose que des calculs devant un ordinateur pour déterminer si oui ou non la pièce est bien conçue! Non j'exagère un peu. A la base, je suis ingénieur calcul et j'aurais vraiment aimé faire de la gestion de projet. Mais, il faut un minimum d'expérience alors j'aurais commencé par du calcul pur et ça, ce n'est pas pour moi. J'ai besoin de relationnel!

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

J'ai travaillé durant ma prépa en tant qu'agent dans un foyer logement et j'ai effectué un stage d'une semaine pour découvrir la neurologie à l'hôpital des armées de Brest. J'ai tenté une fois de passer médecine dans l'armée lors de mon année de maths spé... mais je n'avais pas bosser assez et puis il y avait eu un changement de programme notamment en bio. Là, ça fait un peu celle qui se cherche des excuses!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Pffff... Une vraie galère. Le parcours du combattant même. Si j'ai un conseil à donner aux futurs candidats, ce serait de soigner particulièrement la lettre de motivation et même le dossier. J'ai présenté mon dossier de façon à ce qu'il soit agréable pour le jury. L'utilisation de dossier avec des feuilles plastifiées est parfait (je déconseille la chemise avec les papiers en vrac dedans). Chaque document était précédé d'une feuille indiquant ce qui suivait (par ex, sur la première page, j'avais marqué mon nom, la fac pour laquelle je postulais et évidemment Passerelle DCEM1 2009, puis une feuille imprimée avec le mot "photocopie du passeport" et la page suivant la photocopie et ainsi de suite). Je ne sais pas si j'ai été super claire mais pour plus d'infos, il suffira de me demander. En plus, les documents étaient par ordre d'importance.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je n'ai plus d'obligation vis-à-vis de mon école. Le responsable de mon pôle (produit et structure de l'IFMA) m'a d'ailleurs fait une excellente lettre de recommandation en approuvant à 100% ma ré-orientation. Les études de médecine s'intègrent indirectement sur mes précédentes études puisque j'ai eu l'opportunité de travailler sur différents projets en lien avec le monde médical.
Par contre, j'ai toujours une obligation vis-à-vis de l'armée de l'air et normalement jusqu'au 14 septembre si ma demande de résiliation est acceptée.


7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Alors déjà, je passais en avant dernière... Alors je me disais: "ohlalala, ce n'est pas bon du tout ça! Ils vont être épuisés!". Et puis, une fois l'heure arrivée, on y va. On s'est préparée psychologiquement depuis plusieurs mois puisque ce n'est pas un projet que l'on fait à la va-vite. J'avais pris une semaine de permissions pour bosser l'entretien! Chaque mot de mon speech avait été étudié! Une fois devant eux, j'ai dit ce que j'avais à dire avec conviction et le sourire. Je pense d'ailleurs qu'il faut être entraînant et souriant. Après, ils m'ont posé 3 questions:
- avez-vous fait une prépa avant d'intégrer votre école? (OUI c'était marqué sur mon CV)
- quel est l'avantage de votre parcours pour reprendre des études médicales? (jeune, ouverture d'esprit - ce qui ne veut pas dire que ceux qui font P1 n'en ont pas!- , facilité de communication et technicité)
- pourquoi avoir choisi l'armée? (parce que le poste me plaisait. J'allais encadrer les achats de la centrale de l'armée de l'air, avoir une équipe de 12 personnes à manager, me déplacer chez les commerciaux, faire des essais sur le matériel acheté et surtout je conciliais mes acquis (méca) et le relationnel.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Avec un peu d'appréhension mais j'ai des amis internes à Brest qui vont m'épauler. Et puis 4 ans d'études avant l'internat ce n'est rien par rapport à une vie passée à travailler sur quelque chose qu'on n'aime pas! En plus, nous avons la chance d'être deux à avoir été acceptée à Brest. Je me sentirai moins seule!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Alors je n'ai pas fait tout ce chemin pour baisser les bras. En plus, je vais toujours au bout des plans que j'entreprends. Je finirais donc ces études coûte que coûte.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Proximité de ma ville de naissance (Carhaix) et des amis d'enfance et de prépa sur Brest.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Non, je n'ai pas peur de ne pas réussir médecine à cause de mes lacunes. Je travaille toujours au sein de l'armée alors j'avoue que je n'ai pas vraiment eu le temps de bosser sur les cours de PCEM1 et PCEM2. Je pense que cela se fera progressivement. Lorsque je ne comprendrais pas, j'irai chercher dans les cours de mes amis ou je leur demanderai de l'aide. Je vais rattraper en travaillant plus qu'un étudiant ayant fait les premières années. Y'a pas de mystère!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je vais être aidée de mes parents. J'ai également mis de l'argent de côté pendant cette année de travail et je pense également faire de la réserve et travailler durant l'été.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Comme pour ma prépa, m'accorder des temps où je bosse et d'autres où je me consacre au reste. En prépa, je bossais en semaine et à partir du samedi midi jusqu'au lundi matin, je ne travaillais pas.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je ne sais pas encore ce que je choisirais comme spécialité pour la simple et bonne raison que plusieurs spé me plaisent. Je me donne donc le temps de la réflexion. Ce n'est pas comme si les études de médecine étaient courtes et que l'on avait pas le temps pour y réfléchir.

Un dernier mot pour les futurs postulants: sachez que vous n'avez rien à perdre à vous présenter à cette passerelle tant qu'elle existe. Chaque candidat est unique et l'admission est un grand mystère lorsque l'on lit les interviews des années précédentes ou de cette année. Il n'y a rien de pire que de rester sur une envie sans aller au bout. Alors armez vous de courage et de patience pour effectuer les démarches et passer l'entretien.
Pour finir, je souhaite une bonne rentrée aux candidats de la passerelle 2009 et je dis un gros "M***E" à tous ceux susceptibles de la présenter l'année prochaine.
Top
Dieufigo
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 19/09/2008
Posté le 09/09/2009 à 11:31 puis édité 2 fois notnew
1.Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Bonjour,
Je suis un être humain de sexe masculin ayant 23 années de vie terrestre. Je vais très bientôt intégrer la faculté de médecine de Paris Ile de France Ouest (PIFO) grâce à cette passerelle.

Etant issue d'un baccalauréat technique (STI option électronique), j'ai choisi la voie royale des classes préparatoires intégrées. J'ai ainsi intégré l'Université Technologique de Belfort-Montbéliard (UTBM). A la fin de ma deuxième année, je me suis orienté à l'Université Technologique de Compiègne (UTC) en génie biologique dans la filière biomédicale.


2.Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)

Comme je vivais une histoire d'amour avec les maths et la physique, après mon baccalauréat, j'ai pris un autre chemin que médecine. Mais aussi par manque de confiance en moi. Mes ambitions étaient bridées et d'intégrer une école d'ingénieur était déjà une réussite.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

Au début de ma deuxième année de classe préparatoire, étant majeur de ma promotion, un vieux rêve d'enfant d'être médecin a refait surface. Si j'étais capable de réussir en école d'ingénieur pourquoi pas en médecine ? C'est à se moment là que j'ai fait le choix d'intégrer médecine par le biais de cette passerelle.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

Cela fait trois ans que je pense à cette passerelle, j'ai ainsi pu construire un projet. Au fil de mes expériences, en tant qu'animateur dans un centre pour enfant malade ou en soins palliatifs, je me suis confronté à la mort et j'ai compris que même avec la meilleur volonté, un médecine ne peut sauver tous les patients qu'il rencontrera. Ses expériences mon confrontés sur mon choix d'être médecin.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Administrativement, cela reste simple, il faut juste envoyer les documents au bon moment. Mais personnellement, je suis passé par des émotions fortes . Cette passerelle m'a permis de faire le point et de clarifier l'orientation que je souhaitais prendre. Important : présentation CV++ et lettre de motivation +++. Pour information, ma lettre de motivation faisait une page et pas de lettre de recommandation.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je suis un futur diplômé de la filière biomédicale de l'UTC, mais généralement les personnes de ma promotion trouvent un travail après leurs stages. Donc, médecine ne s'intègre pas dans la continuité de mon cursus. Cependant je connais l'aspect technique des hôpitaux.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Je suis passé devant la commission de paris 5. On m'a fait attendre sur un siège devant la porte. Puis le doyen de la faculté t'appelle. Tu arrives dans une salle où les jurys sont disposés en arc de cercle autour d'une table (une antiquité). Le doyen te propose une chaise et te demande d'expliquer ton parcoure et tes motivations pour entrer en médecine. Rien de déstabilisant car dans le courrier de convocation à l'oral la même phrase apparaît. J'ai ainsi déroulé mon speech avec un système d'étape clef à passer et laissant le reste à l'improvisation.


Le jury pose souvent le même type de questions, par exemple :

Orientation Scolaire & Professionnelle :
- Pourquoi n'avoir pas été directement en médecine après le bac ? Et pourquoi maintenant ?
- Aimez vous les études que vous faites ?
- Qu'est ce que vous faites si vous n'obtenez pas l'équivalence ? Etes vous près à repartir en PCEM1 ?
- Comment cela va se passer avec votre école ?
- Parlez moi de vos projets de stage.

Financement des Etudes
:
- Comment allez vous subventionner vos études ?

Choix de la Faculté :
- Pourquoi avoir choisi cette faculté de médecine ?

Spécialité en Médecine après ENC
:
- Qu'elle spécialité souhaitez vous réaliser ? Qu'elle est votre projet ?
- Voudriez vous être médecine généraliste ?
- Que comptez vous faire finalement à la fin de vos études, si à l'internat votre classement ne vous permet pas d'avoir ces / cette spécialité(s) ?
- Où vous voyez vous dans 10 ans ?

Recherche :
- Qu'elles sont les différentes opportunités de la recherche que vous pourriez apporter dans le domaine médical ?
- Comment comptez vous devenir chercheur dans le monde médical ?
- Comptez vous faire de la recherche ? Recherche fondamentale ?
- Intérêt de la recherche ?

Contact avec le Monde Médical
:
- Avez vous déjà été en contact avec des patients, un services médical ?
- Avez vous déjà rencontré des malades ?
- Avez vous des personnes de votre famille travaillant dans le monde de la médecine ?

Personnelles : ?



8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Inquiet mais aussi Motivé et Curieux.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je ne sais ce que l'avenir nous réserve. Mais aujourd'hui, je peux affirmer que c'est l'aboutissement d'un vieux rêve et le début d'une nouvelle aventure. Je n'oublie pas la chance d'avoir été accepté à cette passerelle.



10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Pratique et classement ENC.


11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Petit à petit, l'oiseau fait son nid.


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai la chance d'avoir mes parents et des amis qui me soutiennent moralement mais aussi financièrement.


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ma vie sociale est mon combustible pour la réussite dans mes études. Il faudra trouver un juste compromis entre les deux.


14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Trouver une solution qui me permettrais de me rapprocher de la spécialité que je souhaitais obtenir.

Pour finir, voici une citation de John Fitzgerald Kennedy :
« Certains voient les choses comme elles sont, et se demandant pourquoi,
moi je rêve chaque matin de choses qui n'ont jamais été et me dis pourquoi pas ? »

Allez vous tenter cette passerelle et réussir ? Why not ?
Top
Aller en haut • 22 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter