logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Repartir de zéro à 31 ans.

Aller en bas • 74 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
Yoda300
Chef des sévices

Messages : 435
Enregistré : 20/09/2004
Posté le 31/01/2013 à 12:11 notnew
Cherche un peu sur le forum. Je me souviens d'un post notamment où les gens discutaient de l'obligation qu'avaient imposés certains doyens de passer un examen en fin de D1 pour les bénéficiaires de la passerelle. La question du niveau y était abordée.
_____
L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve c'est que cela le fatigue. (Voltaire)
A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est ? (Sacha Guitry)
La forme même des pyramides d'Egypte montre que déjà les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins (Will Cuppy).
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 31/01/2013 à 16:38 notnew
Un petit up. Personne pour me répondre?

Plus je réfléchis et plus l'envie de me lancer dans cette reconversion me tente. ..mais plus je doute de la possibilité de prendre le train en route en d1 avec zéro connaissance de base comme dans mon cas...

Connaissances de bases mouais, t'as un niveau scientifique basique ça devrait aller.
Bosse pour les exams, la vraie médecine tu l'apprendras en stage à l'externat smilies (enfin... je crois.)
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Noux
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 05/02/2013
Posté le 05/02/2013 à 15:18 notnew
Bonjour Xavier,
Je suis dans le même cas que toi (en pire?) et je peux te donner les infos que j'ai réunies à ce jour:
Le nombre de places pour a rentrée 2013-2014 est disponible sur ce site:
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000...

Il est précisé dans l'arrêté du 21 décembre 2012 fixant le nombre de places offertes pour l'année universitaire 2013-2014 pour l'admission en troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme

Tu constateras que seulement 7 facs proposent les passerelles, c'est peu!
Top
Mammut
Nain-terne

Messages : 98
Enregistré : 01/01/2013
Posté le 05/02/2013 à 15:27 notnew
ce n'est pas 7 facs mais 7 centre d’examen par exemple: lorraine comprend strasbourg,nancy etc ... toutes les facs sont "obligé" d'accepté des passerellien à partir du moment ou le jury a admis la personne concerné
_____
"L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... "
Gaston Rébuffat
Top
Noux
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 05/02/2013
Posté le 05/02/2013 à 16:15 notnew
Merci pour cette précision!

Je te remercie pour tes messages Xavier05 car je me retrouve dans tes propos.
Moi aussi j'hésite à reprendre des études médicales tardivement. Je suis une maman épanouie, j'ai 34 ans, deux petites filles (de 2 et 4 ans) et je fais une crise de la quarantaine anticipée smilies
Je travaille depuis 11 ans dans la biologie, j'étais ingénieur agronome en 2002 puis j'ai soutenu ma thèse en écologie comportementale en 2008. Après dix années de succession de CDD dans la recherche ou l'enseignement supérieur, je suis allée dans un bureau d'études privé. Je me suis usée. Mon dernier contrat s'est arrêté le 31/12/12 et pour la première fois, je ne fonce plus pour trouver un nouveau contrat. Je fais une pause et je réalise que j'ai envie de changer de métier, me sentir plus utile, plus "dans la vie". J'ai fait un gros bilan de compétences de 30 heures l'année dernière ... chou blanc!
Je suis officiellement en recherche d'emploi depuis un mois, mais officieusement je fais un break pour essayer de me retrouver moi même.
Les deux secteurs qui m'attirent sont l'enseignement et la médecine.
Mon entourage m'encourage à devenir institutrice, c'est tellement cliché: la jeune maman qui pourra passer du temps avec ses enfants etc...
Mais j'ai peur de me sentir à l'étroit.
Ma thèse avait une composante d'endocrino, j'ai travaillé avec l'Inserm et j'ai aimé le contact avec le milieu médical. J'ai enseigné pendant 4 années les dissections animales et la biologie cellulaire aux étudiants de L1 de la fac de Bordeaux et j'adorais ça. L'anatomie et la physio m'intéressaient beaucoup. Quand j'ai été hospitalisée (à trois reprises) j'avais envie de voir les opérations et de tout comprendre.

Alors je m'interroge. Je pourrais demander la passerelle en troisième année de médecine. Mais pourrais-je suivre le rythme? Et financièrement, comment m'en sortir?
J'ai un conjoint qui est chercheur au CNRS, mais on ne pourra pas vivre à 4 avec ses 2000 euros mensuels...
Je raconte un peu ma vie, mais j'en ai gros sur la patate.
J'ai envie de déposer un dossier à la fac de médecine de Bordeaux, pour ne pas avoir de regret. La date limite est fixée au 31 mars 2013.
Mais j'aimerais aussi rencontrer ou échanger avec des gens qui ont repris leurs études tardivement, où pourrais-je en rencontrer?
Merci pour votre aide!
Top
Mammut
Nain-terne

Messages : 98
Enregistré : 01/01/2013
Posté le 06/02/2013 à 09:20 notnew
ils sont nombreux dans la communauté dino à avoir repris leur études même des plus âgé que toi, tu pourrais trouver de nombreux témoignages sur se forum smilies
_____
"L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... "
Gaston Rébuffat
Top
samsonisen
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 08/01/2013
Posté le 06/02/2013 à 11:28 puis édité 1 fois notnew
je ne veux décourager personne, si c'est ce que tu veux faire alors fonce et n'écoute pas les personnes qui ne te soutiennent pas. Mais il faut être bien conscient que les études de Medecine sont longues et difficiles, et avec 2 enfants ta vie de famille en prendra forcement un gros coup. Meme si tu rentre en 3ème année c'est beaucoup de boulot la 1ère année car tu dois rattraper les 2 premières années + suivre ton année en cours, esnuite tu as l'externat ou tu as beaucoup de travail personnel pour préparer l'ECN. Et si tu arrives à choisir la spé que tu veux, tu as minimum 3 ans à 70h/semaine... + garde Matin / soir / Week End... tu as des enfants qui auront entre 12 et 15 ans quand tu sortira d'études, à cet age là ils ont besoin d'aide pour leurs devoirs etc et tu n'aura que peu de temps à leur accorder meme avec la meilleure des volontés

Il faut juste avoir conscience de ses choses là avant de se lancer et ça nécessite d'en parler avec des personnes qui ont vécu la meme chose
Top
EthanJu84
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 22/01/2013
Posté le 24/02/2013 à 14:50 notnew
Je trouve ça courageux de repartir pour un nouveau départ à 31 ans. Après c'est vrai que ce sont de longues études mais si c'est ce que tu veux faire il faut surtout pas hésiter plutôt que d'avoir des regrets.
Pour ma part je reprends médecine mais à 23 ans.

Bon courage
_____
Metal up your ass !!


Top
La Fée Gnasse
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 312
Enregistré : 28/03/2005
Posté le 21/05/2013 à 15:33 notnew
Bonjour
cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue sur ce site...
pour raconter un peu ma vie, j'étais opticienne, j'ai repris des études en pcem1 avec un enfant et enceinte du deuxième. Aujourd'hui, je rentre en 3ème année de médecine (enfin sous réserve que mes exams soient validés).
Le bilan? je ne regrette pas mon choix, parce que je m'épanouis dans ce milieu, et que je suis sûre d'y avoir ma place.
MAIS, car il y a toujours un mais, il faut avoir conscience que ce sont des études très prenantes (j'appelle çà un sacerdoce). Pour que cela fonctionne, il faut avoir un conjoint très compréhensif (c'est un projet de famille), accepter de vivre avec moins de ressources, accepter de sacrifier du temps en famille. et qu'on ne me dise pas que c'est aussi prenant qu'un travail à temps plein 50h semaine, parce que je dirai non. En médecine, on vit médecine, on mange médecine, on dort médecine, on fait tout avec elle, et la vie de famille finit par s'organiser autour d'elle, car ce sont des études TRES prenantes.
pour les finances, il y a toujours possibilité de demander la bourse pour installation en zone sous dotée, mais cela signifie obligatoirement médecine générale aux ECN (ceci dit un élève sur 2 en 6 eme année de médecine deviendra généraliste).
Bonne continuation dans vos réflexions,
claire
_____
droit au remords après 2 années de SF
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 21/05/2013 à 20:04 notnew
Juste par rapport au CESP, il y a aussi quelques postes de spé, mais c'est meme pas 5% des postes ouverts ...
_____
Amat Victoria curam
Top
La Fée Gnasse
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 312
Enregistré : 28/03/2005
Posté le 23/05/2013 à 09:21 notnew
Juste par rapport au CESP, il y a aussi quelques postes de spé, mais c'est meme pas 5% des postes ouverts ...

je ne savais pas, merci pour la précision
_____
droit au remords après 2 années de SF
Top
Elizabeth
Jeune Carabine

Messages : 28
Enregistré : 01/05/2012
Posté le 23/05/2013 à 17:23 notnew
Bonjour
cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue sur ce site...
pour raconter un peu ma vie, j'étais opticienne, j'ai repris des études en pcem1 avec un enfant et enceinte du deuxième. Aujourd'hui, je rentre en 3ème année de médecine (enfin sous réserve que mes exams soient validés).
Le bilan? je ne regrette pas mon choix, parce que je m'épanouis dans ce milieu, et que je suis sûre d'y avoir ma place.
MAIS, car il y a toujours un mais, il faut avoir conscience que ce sont des études très prenantes (j'appelle çà un sacerdoce). Pour que cela fonctionne, il faut avoir un conjoint très compréhensif (c'est un projet de famille), accepter de vivre avec moins de ressources, accepter de sacrifier du temps en famille. et qu'on ne me dise pas que c'est aussi prenant qu'un travail à temps plein 50h semaine, parce que je dirai non. En médecine, on vit médecine, on mange médecine, on dort médecine, on fait tout avec elle, et la vie de famille finit par s'organiser autour d'elle, car ce sont des études TRES prenantes.
pour les finances, il y a toujours possibilité de demander la bourse pour installation en zone sous dotée, mais cela signifie obligatoirement médecine générale aux ECN (ceci dit un élève sur 2 en 6 eme année de médecine deviendra généraliste).
Bonne continuation dans vos réflexions,
claire

Merci pour ce témoignage qui ne fait que confirmer mon choix! Comme quoi, quand on veut très fort quelque chose, on peut y arriver... Bonne continuation à toi!
Top
mamgenet
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 51
Enregistré : 05/06/2013
Posté le 09/06/2013 à 00:01 notnew
Elizabeth:

Je comprends tout à fait ton désir d'exposer ton vécu et de parler de ton expérience car j'éprouve le même besoin de parler. Peut-être que c'est tout simplement pour m'assurer que tout cela est bien raisonnable!!

J'ai l'impression d'être en face d'une immense montagne, je ne suis pas alpiniste et pourtant je m'y attaquerais bien...

Zalaar:

Je n'ai pas l'impression non plus que cette passerelle dentaire existe en D1. Cependant elle existe en P2 et il semblerait que je puisse aussi y postuler. 5 années contre 7, cela fait quand même un écart et ça peut changer pas mal de chose pour le financement.

Tu sembles être pessimiste pour cette passerelle. Pourquoi?


Sinon où peut on trouver la liste des postes ouverts par faculté? Notamment celle de Saint Étienne.

bonjour la psserelle existe en p2 et d1 pour dentaire mais les conditions différeen pour P2 il suffit d'avoir un master 2 pour d1 il fautau être ingénieur ( la liste des écoles est fixée) ou avoir un doctorat tu peux fouiller et tu trouvera les decret pour les deux passerelles bonne chance
_____
prendre est un plaisir donner est la clé du bonheur


Top
Icham
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 20/06/2013
Posté le 20/06/2013 à 11:47 notnew
Bonjour à tous,

Xavier as-tu avancé dans ta réflexion ? Où en es-tu aujourd'hui ? As-tu sauté le pas ?

Moi de mon côté, je songe à reprendre PACES à 27 ans car la passerelle me fait peur. J'ai peur de manquer certaines connaissances.

Voici mon histoire
http://forums.remede.org/reorientation_en_l1_sante/sujet_57825.ht...

J'hésite sérieusement à me lancer dans un tel projet.

Aujourd'hui, je n'ai pas d'enfant mais j'espère en avoir un jour avec mon amie. Elle n'est pas très emballée par ce projet et du coup je flippe. Je me demande, en démarrant en P1 à 27 ans, à quel âge pourrais-je avoir des enfants et ne pas passer à côté de ça ?

Bonne journée
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1241
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 35 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : LIEGE
Posté le 20/06/2013 à 14:54 puis édité 1 fois notnew
Moi de mon côté, je songe à reprendre PACES à 27 ans car la passerelle me fait peur. J'ai peur de manquer certaines connaissances
On s'en cogne des connaissance de P1, même celles de P2 (hormis un poil de sémio).
C'est plus que la base de la base, que tu oublies vite fais une fois l'exam passée.
Suggérer le contraire sous-entendrait que tous les passareliens ne feront pas de bons médecins car ils n'ont pas fait P1 (et P2 pour la passerelle D1).
Or il n'en est rien. Ce qui prouve que P1 n'est pas vital pour avoir des bases médicales.

Aujourd'hui, je n'ai pas d'enfant mais j'espère en avoir un jour avec mon amie. Elle n'est pas très emballée par ce projet et du coup je flippe. Je me demande, en démarrant en P1 à 27 ans, à quel âge pourrais-je avoir des enfants et ne pas passer à côté de ça ?
Impossible de te répondre, ça dépend de chacun.

Moi je vais reprendre la P1 à 28 ans, et ma fiancée depuis 4 ans ne me soutenait pas trop non plus. Résultat : je l'ai laissé tomber. C'est plus simple smilies
_____
- 2019-2020 : 1ère année d'internat en Anesthésie-Réanimation
- "Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Icham
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 20/06/2013
Posté le 20/06/2013 à 16:34 notnew
Salut Baltimore,

Je te remercie pour ta réponse plutôt directe. Je vois que tu as pris une décision plutôt radicale. As-tu des enfants, si ce n'est pas indiscret ? Dans quelle fac va-tu rentrer ?

En tout cas, tu sembles savoir ce que tu veux et où tu vas.

smilies
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1241
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 35 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : LIEGE
Posté le 20/06/2013 à 18:28 notnew
Je te remercie pour ta réponse plutôt directe. Je vois que tu as pris une décision plutôt radicale. As-tu des enfants, si ce n'est pas indiscret ?
Non, je ne suis pas fou smilies

Dans quelle fac va-tu rentrer ?
Liège, en Belgique. J'ai déjà raté P1 en France, donc je suis obligé de m'expatrier.
2 difficultés supplémentaires :
- C'est un tirage au sort
- Je dois démissionner avant de connaitre le résultat du tirage au sort
= gros coup de poker

En tout cas, tu sembles savoir ce que tu veux et où tu vas.
Je doute quand même.

Mais par rapport à la fiancée, je ne voulais surtout pas me laisser influencer, et rester dans ma petite vie pour elle.
Je voulais être le seul à prendre la décision de reprendre ou non des études à 28 ans.

Je pense que se laisser influencer par la conjointe, c'est un coup à péter un plomb à 40 ans et coller notre propre lacheté sur le dos de la nana.

Autant se séparer à 28 ans, avant un mariage et des gosses, plutot qu'à 40 ans après mariage et gosses smilies
_____
- 2019-2020 : 1ère année d'internat en Anesthésie-Réanimation
- "Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Zalaar
Nain-terne

Messages : 128
Enregistré : 04/08/2010
Posté le 20/06/2013 à 20:02 notnew
Moi je vais reprendre la P1 à 28 ans, et ma fiancée depuis 4 ans ne me soutenait pas trop non plus. Résultat : je l'ai laissé tomber. C'est plus simple smilies

Moi j'ai repris en p1 à presque 26 ans, j'étais ac une louloute depuis 7 ans, ba la reprise d'étude au début elle était d'accord mais c'était avant de vivre ac les conséquences : 1 salaire pour 2, j'étais absent du lundi au jeudi ou vendredi selon les semaines pour suivre les cours, et en première tu gagnes en connaissance scientifique mais tu perds en sex-appeal (tu bosses tout le temps, et qd tu bosses pas tu penses qu'au boulot)... bref elle s'est barrée avec un homme qui s'occupait plus d'elle il me semble !

Après coup, je sais que je l'avais envisagé, mais qd ça t'arrive dans la gueule, t'as intérêt à être plus que sur de ce pourquoi tu fais ce genre de sacrifice et à avoir les ressources pour continuer seul!
Top
Icham
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 20/06/2013
Posté le 21/06/2013 à 10:08 notnew
Je comprends tout cela. Effectivement cette situation est problématique. J'ai eu une nouvelle discussion avec elle hier et sa réponse est réellement catégorique. C'est non. Elle ne se sent pas prête à partager sa vie avec quelqu'un qui sera toujours absent. Chose que je peux comprendre, même si ça fait mal à entendre après tant d'années de relation et de sacrifices.

Bref, tout cela est à prendre en compte.

Vos témoignages sont très intéressants.
Top
Turbal
Chef de pique-nique

Messages : 170
Enregistré : 19/02/2011
Posté le 21/06/2013 à 11:01 notnew
"Quelqu'un qui sera toujours absent" : elle pense que ça sera le cas pendant la P1 ? Pendant l'externat ? Pendant l'internat ? Dans l'exercice de ta profession ?
Top
Aller en haut • 74 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
livreslivrescontactspublicationstwitter