logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Devenir médecin chercheur ?

Aller en bas • 4 réponses
musha
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 10/03/2013
Posté le 11/03/2013 à 00:34 notnew
Bonjour à tous !

Une petite présentation rapide : je m'appelle Maxime, actuellement en PCSI au lycée Louis-le-Grand à Paris et, au cas où ça peut être utile, je dépends de la fac de médecine de Tours puisque mes parents y habitent.

Je m'en remets à vous pour m'aider pour un projet professionnel qui me tient à coeur : parti en prépa par goût pour la physique et les maths, mais avec l'idée de devenir médecin-chercheur, rêvant d'intégrer l'ENS en cursus chimie-biologie, et envisageant la passerelle D1 ensuite.

Côté études : je ne regrette pas le choix de la prépa, je m'y épanouis totalement, mais j'en viens à ma première question : pensez-vous qu'une réorientation en médecine dès l'année prochaine (en P1) me serait plus profitable que de devoir attendre jusqu'au Master de recherche ?
En effet, j'ai découvert qu'ayant fait prépa, je ne peux plus présenter le second concours de l'ENS en P2 ...
L'INSERM m'est-elle toujours potentiellement accessible ?
Un diplôme de l'ENS est-il réellement un "plus" pour faire de la recherche médicale ?

Côté recherche : j'ai entendu dire que l'activité "practicien-chercheur" se résumait souvent à des tests de médicaments, traitements sur des échantillons de patients, et finalement était très éloignée de la recherche médicale telle que je me l'imagine (recherche virale, création de traitements, ...). Est-ce que ceci est fondé ?
D'autre part, comment s'organise la semaine d'un practicien-chercheur ? y'a t-il encore plus de travail que pour un médecin ne faisant pas de recherche ?

Voilà, merci de m'avoir lu et merci d'avance pour vos réponses smilies
Maxime
Top
LeoMar
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 68
Enregistré : 31/01/2013
Posté le 11/03/2013 à 10:37 notnew
Bonjour Maxime,

Alors je vais tenter de répondre à tes questions car je me retrouve dans ton cas, enfin j'en suis un peu plus loin. Pour tout te dire je suis en Master II Recherche Biologie, Chimie, Santé, destiné à bosser en tant qu'enseignant chercheur en cancéro, immuno, thérapie... la totale. J'ai réalisé quelques stages autant au CNRS donc recherche fondamentale qu'à l'INSERM recherche médicale.

Tu es en prépa PCSI Louis-le-Grand ( bien joué) et visant l'ENS. Moi étant en Master II, la question ne se pose pas trop pour la P1 ou passerelle, je vise effectivement la passerelle. Mais toi c'est différent, je dois dire que c'est délicat.

Je pense que tu devrais y aller au feeling pour la P1 à savoir que tu n'as aucune sécurité de résultat donc tu peux rater mais aussi réussir. A vrai dire avec une entré en PCSI à Louis-le-Grand, tu dois avoir le mental et les capacités. Mais remettre en jeu ton entrée à Louis pour une P1 c'est un coup de poker.

Concernant les praticiens-c, c'est un poil différent de ce que l'on imagine. Moi de ce que j'ai vu, de mes profs et thésard de l'INSERM, je peux te dire que le thésard (cursus médecine) faisait ses gardes à l'hôpital et sa recherche à l'INSERM, comme un chercheur classique avec un objectif de santé, une réponse à trouver concrètement parlant.

Après les chercheurs et praticiens, sont souvent en train de jongler entre les consultations (un minimum), et les nombreux projets à gérer, les stagiaires à encadrer pour les projets, la paillasse ils l'ont oubliés et c'est l'avenir de beaucoup de chercheurs car les responsabilités vous font oublier la paillasse. C'est un cycle, tu es thésard (tu manipules), chercheur (tu pratiques encore), enseignant-chercheur ou praticien (cours, enseignement, encadrement, projet, conférence...)

Après très franchement, si tu veux faire la recherche médicale, il faut passer par médecine car ce sont les médecins qui sont en haut. Notamment si tu vises l'INSERM avec un post fixe. Je ne parle pas d'y faire une thèse.

j'ai dû oublier des choses, n'hésites pas !

AlexPe.


Une petite présentation rapide : je m'appelle Maxime, actuellement en PCSI au lycée Louis-le-Grand à Paris et, au cas où ça peut être utile, je dépends de la fac de médecine de Tours puisque mes parents y habitent.

Je m'en remets à vous pour m'aider pour un projet professionnel qui me tient à coeur : parti en prépa par goût pour la physique et les maths, mais avec l'idée de devenir médecin-chercheur, rêvant d'intégrer l'ENS en cursus chimie-biologie, et envisageant la passerelle D1 ensuite.

Côté études : je ne regrette pas le choix de la prépa, je m'y épanouis totalement, mais j'en viens à ma première question : pensez-vous qu'une réorientation en médecine dès l'année prochaine (en P1) me serait plus profitable que de devoir attendre jusqu'au Master de recherche ?
En effet, j'ai découvert qu'ayant fait prépa, je ne peux plus présenter le second concours de l'ENS en P2 ...
L'INSERM m'est-elle toujours potentiellement accessible ?
Un diplôme de l'ENS est-il réellement un "plus" pour faire de la recherche médicale ?

Côté recherche : j'ai entendu dire que l'activité "practicien-chercheur" se résumait souvent à des tests de médicaments, traitements sur des échantillons de patients, et finalement était très éloignée de la recherche médicale telle que je me l'imagine (recherche virale, création de traitements, ...). Est-ce que ceci est fondé ?
D'autre part, comment s'organise la semaine d'un practicien-chercheur ? y'a t-il encore plus de travail que pour un médecin ne faisant pas de recherche ?

Voilà, merci de m'avoir lu et merci d'avance pour vos réponses smilies
Maxime
Top
musha
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 10/03/2013
Posté le 11/03/2013 à 20:31 notnew
Merci infiniment pour ta réponse !

je suis en Master II Recherche Biologie, Chimie, Santé

C'est pile le type de Master que j'envisage ! Je vais prendre des infos dessus.
Est-il une sorte de "sésame" pour un cursus à l'INSERM ?

Si j'en venais à ne pas avoir une ENS, sais-tu si, sortant d'une prépa à dominante Math/PC, je pourrais accéder à une L3 de bio ? cela m'étonnerait puisque j'aurais bien trop de lacunes ... et donc, à ce moment là, autant retourner en P1 smilies

Tu me rassures quant à la recherche médicale : le travail de recherche occupe, d'après toi, combien de temps dans la semaine d'un praticien ?
Comment prépares-tu la passerelle D1 ?

Merci d'avance smilies
Top
LeoMar
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 68
Enregistré : 31/01/2013
Posté le 12/03/2013 à 15:35 puis édité 1 fois notnew
Oh ba de rien ! Alors concernant l'INSERM.

Oui c'est un plus car effectivement ils ne vont pas prendre des gens faisant un Master II Recherche Biotechnologies. Après chaque unité Inserm a son plan de travail, ses sujets.

Techniquement parlant tu as une grande chance d'avoir une unité Inserm là où tu fais ton Master, souvent en relation avec le CHU, la faculté de médecine et pharma.

Après chaque unité de propose pas des stages, ça dépend des années et des projets.

Pour ce qui est l'intégration L3 bio, à mon avis tu peux y rentrer. Faudra juste vendre tes matières, montrer que tu est motivé à revoir les cours de l'année précédente. Que tu as un projet en tête. A la fac ils sont pas récalcitrants à ça. Il faut contacter et rencontrer les responsables de Licence.

Après choisir entre L3 et P1, c'est ce que je te disais. C'est au feeling pour toi. Car si tu passes en L3 t'auras ta Licence. Mais une Licence en Sciences, ça ne vaut rien. Et si tu tentes la P1 que tu l'as (ce que je te souhaite) alors là tu es assuré dans le cursus même si tu vas aux rattrapages ou redouble une année.

Pour ce qui est des praticiens, disons 30% mais j'en suis pas sûr. Car il faut jongler entre l'enseignement, l'administratif, la recherche et les consultations. Façon plus tu auras de l'ancienneté, plus tu auras de responsabilités et passera moins de temps en paillasse. Il faut compter 5 à 7 ans et encore pour un médecin c'est long. Par contre tu as aussi des praticien uniquement chercheurs et là ils vont que ça, ils sont à l'Inserm est manipule tout les jours.

Le but est le même mais les conditions, le rythme, le salaire sont différents.

Alors ce qui s'offre à moi c'est une thèse, mais pour X raisons je tente la passerelle P2. Pas de D1 !

Si tu as d'autres questions n'hésites pas... U2U, Facebook, mail !

Alex.

Merci infiniment pour ta réponse !

je suis en Master II Recherche Biologie, Chimie, Santé

C'est pile le type de Master que j'envisage ! Je vais prendre des infos dessus.
Est-il une sorte de "sésame" pour un cursus à l'INSERM ?

Si j'en venais à ne pas avoir une ENS, sais-tu si, sortant d'une prépa à dominante Math/PC, je pourrais accéder à une L3 de bio ? cela m'étonnerait puisque j'aurais bien trop de lacunes ... et donc, à ce moment là, autant retourner en P1 smilies

Tu me rassures quant à la recherche médicale : le travail de recherche occupe, d'après toi, combien de temps dans la semaine d'un praticien ?
Comment prépares-tu la passerelle D1 ?

Merci d'avance smilies
Top
musha
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 10/03/2013
Posté le 20/03/2013 à 23:22 notnew
Merci pour les infos smilies
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter