logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Reprendre des études de médecine à 24 ans après un parcours

Aller en bas • 8 réponses
rose29
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 09/05/2014
Posté le 09/05/2014 à 23:46 notnew
Bonsoir à vous tous,

Comme le titre l'indique je souhaite reprendre des études médicales à 24 ans et me demande si cette option est réalisable... Je suis célibataire et sans enfant.

J'ai été orientée en 1ère ES poussée par mes parents ("même si en seconde tu as de bons résultats, S ce sera trop difficile, tu ne vas pas avoir ton bac...") dans la plus grande incompréhension de mes profs qui souhaitaient vivement que je parte en S. J'ai donc obtenu mon bac ES mention bien en regrettant déjà mon choix lors de la rentrée en 1ère... Mais, j'étais bien trop jeune et "sage" pour m'opposer... Et puis de gros soucis familiaux ont fait que "ce n'était pas le moment".

J'ai poursuivi ensuite mes études en hypokhâgne et en khâgne sur les conseils d'un prof de français en terminale. La stimulation intellectuelle était au rendez-vous mais mon désir de reprendre des études médicales était bien présent.

A la fin de ces deux années de prépa, j'ai fait une L3 d'anglais, mes parents ne souhaitant pas que j'arrête en chemin sans avoir de "diplôme reconnu". Et puis, il y a eu beaucoup de doute, mais encore une fois, hors de question que "je sorte du rang" en ces temps de crise. En route donc, pour un master de l'enseignement que j'ai obtenu en même temps que mon concours de prof des écoles. J'ai tenté de renouer avec mes envies "d'études médicales" en réalisant un mémoire sur un trouble des apprentissage co-encadré par un neurologue, mais cela a juste suscité encore plus mon désir.

Aujourd'hui je suis professeur des écoles stagiaire pour le plus grand bonheur de mes parents et de ma famille (famille d'ouvriers, je suis la seule à être arrivée à un bac + 5, à avoir fait une CPGE, la seule prof....). Cela se passe plutôt bien en classe avec les élèves. J'aime plutôt mon métier et suis bien consciente de la stabilité qu'il représente, mais plus les années passent plus mon désir de reprendre des études médicales se fait sentir. Et je pense d'ailleurs faire sentir cette envie aux personnes que je connais comme celles que je ne connais pas (combien de fois ai-je entendu, sans mentionner mon envie de réorientation: "Et sage-femme ça ne te dit pas, c'est sûr?", "Vous êtes étudiante dans le domaine de la santé/infirmière? Des études de bio peut-être?", "Je ne comprends toujours pas pourquoi tu n'as pas fait d'études médicales..."...).

Je me suis inscrite cette année aux cours du CNED pour me remettre à niveau en sciences physiques et en chimie (1ère S et term S), bien consciente de l'importance de bonnes bases dans ces matières. J'hésite à m'inscrire au module PACES biologie du CNED (quelqu'un aurait-il un avis à ce sujet?).

Cela fait maintenant des années que je lis et me suis constitué une bibliothèque de livres grands publics et plus "professionnels" sur la contraception, l'accouchement, la grossesse, un peu de pédiatrie, les études de SF, car c'est ce métier qui m'intéresse tout particulièrement. Je lis aussi des publications du CNGOF et de la HAS, des articles des JTA sur des sujets relatifs à la gynéco et à l'obstétrique. Je me suis même abonnée aux Dossiers de l'Obstétrique que je dévore (oui, je sais c'est grave...)...

Bref, la passion est là c'est certain, et je sais que les études médicales ne sont pas simples, que le métier de sage-femme n'est pas "tout beau tout rose tous les jours" avec aujourd'hui un emploi qui n'est pas forcément assuré, mais au-delà de ces questionnements j'ai encore quelques doutes: ce rêve est-il réellement réalisable?
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 09/05/2014 à 23:56 notnew
Salut,

Bravo pour ce parcours brillant, je suis impressionnée ^^
Avec ton M2 tu es tout à fait éligible à la passerelle P2 !
La dead line pour le dépot de dossier est le 31 mars, donc pour 2014 c'est cuit, mais pour ne pas perdre ton temps, je te conseille de t'inscrire en PACES (ou au minimum une remise à niveau, si tu ne peux pas te permettre d'arrêter de bosser dès maintenant).
Cela te laisse le temps de murir ton projet, ça prouvera au jury que tu es super motivée, et comme ça tu auras quelques bases en arrivant en P2, si jamais tu es reçue à la passerelle et pas au concours.
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
rose29
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 09/05/2014
Posté le 10/05/2014 à 00:32 notnew
Merci pour la réponse! smilies

Parcours brillant je ne sais pas, mais un peu tortueux peut-être...

J'avais entendu parler de cette passerelle pour la P2 mais ayant un M2 de l'enseignement (avec un mémoire sur un TDA mais bon, M2 de l'enseignement), je m'étais dit que cela ne passerait pas... Après, qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Ce qui me fait également peur c'est la justification de mes études avec une demande d'entrée en études de SF...

Je ne peux pas me permettre d'arrêter de travailler à présent car il me faut une autorisation de disponibilité pour quitter mon travail "temporairement" à l'EN. Si je démissionne il en est fini de mon concours de PE et il faudrait que je repasse tout le concours (qui a changé depuis l'obtention du mien), et l'année de stagiaire en cas d'échec... Donc, dans tous les cas, je dépends de la décision de l'EN pour une dispo "pour études". Mais, je pense de toute manière faire une remise à niveau plus approfondie en parallèle. Envie de me réorienter mais la tête sur les épaules quand même. smilies
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 10/05/2014 à 10:25 puis édité 1 fois notnew
Merci pour la réponse! smilies

Parcours brillant je ne sais pas, mais un peu tortueux peut-être...

J'avais entendu parler de cette passerelle pour la P2 mais ayant un M2 de l'enseignement (avec un mémoire sur un TDA mais bon, M2 de l'enseignement), je m'étais dit que cela ne passerait pas... Après, qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Ce qui me fait également peur c'est la justification de mes études avec une demande d'entrée en études de SF...

Je ne peux pas me permettre d'arrêter de travailler à présent car il me faut une autorisation de disponibilité pour quitter mon travail "temporairement" à l'EN. Si je démissionne il en est fini de mon concours de PE et il faudrait que je repasse tout le concours (qui a changé depuis l'obtention du mien), et l'année de stagiaire en cas d'échec... Donc, dans tous les cas, je dépends de la décision de l'EN pour une dispo "pour études". Mais, je pense de toute manière faire une remise à niveau plus approfondie en parallèle. Envie de me réorienter mais la tête sur les épaules quand même. smilies

Franchement, non, il ne faut pas partir avec l'idée que tu n'as aucune chance avec ton master ! Au contraire, moi je trouve que tu as un bon profil ^^
Va lire les interview des reçus (lien tout à la fin du wiki que je t'ai linké ds mon précédent post), tu verras qu'il y a des profils trèèèèès variés...Je pense à Such, passerelle 2013, qui a fait une prépa littéraire puis master de psycho, à Lia1313 (passerelle 2011) qui était dans le marketing et Marionette²(passerelle 2011) qui elle a fait du droit notarial... bref les exemples ne manquent pas

Par contre, c'est vivement conseillé de faire des stages, ou au moins de rencontrer des professionnels, afin d'étayer ta candidature, et d'éviter les éventuelles idées toutes faites que l'on peut avoir d'un métier.
Cela se ressent dans la lettre de motivation quand une personne sait un peu dans quoi elle met les pieds ^^.
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
rose29
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 09/05/2014
Posté le 10/05/2014 à 14:40 notnew
J'ai lu les témoignages et c'est en effet un peu "rassurant" de voir des profils non scientifiques à la base. Si j'ai bien compris, en n'ayant jamais fait de P1 ou PACES, je peux tenter deux fois ma chance pour une passerelle en P2?

Dans tous les cas, dès que j'ai ma disponibilité je tente de m'inscrire en PACES en justifiant de ma remise à niveau en sciences avec le CNED. 8 ans que je ronge mon frein de ne pas avoir "tenté" des études médicales, cela commence à faire long... Et puis, les années passent aussi il faut le dire.

Pour les stages je comprends leur utilité. Je suis suivie par une sage-femme et nous avons souvent l'occasion de discuter de son métier, même si je reste de l'"autre côté" du bureau (rien ne vaudrait un stage). En fait, à la base j'ai beaucoup hésité entre médecine (générale) et sage-femme: médecine générale pour le côté très "généraliste" (j'aime par dessus tout la polyvalence), et sage-femme parce que tout ce qui est gynéco-obstétrique-orthogénie me passionne depuis longtemps (bizarrement, je n'ai jamais souhaité être gynéco ni hyper spécialiste de quoi que ce soit d'ailleurs jusqu'à présent....). Ce sont deux métiers bien différents et l'un me mène vers des études plus longues, mais bon, déjà il faudrait que je puisse soit être admise en passerelle, soit avoir ma PACES (déjà c'est énorme!). Pour le reste ce ne sont ni les études ni le travail qui me font peur... Un peu plus le regard des autres probablemen mais bon, si l'on est heureux dans ce que l'on fait...

Je vais essayer de me renseigner pour des stages même si une enseignante qui souhaite reprendre des études médicales et faire un stage d'observation dans ce domaine, cela doit faire un peu sourire certains (je ne pense pas être atteinte du "syndrome MGEN" pourtant, mais sait-on jamais ^^). smiliessmilies
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 10/05/2014 à 16:02 puis édité 1 fois notnew
Oui effectivement, comme tu n'as jamais fait de P1 ni de PACES, tu as 2 chances pour la passerelle ^^ Bientôt on va ouvrir le topic de la passerelle 2015, tu pourras échanger avec d'autres candidats, ça aide.

si tu as une bonne relation avec ta sage femme, tu peux lui demander de t'adresser à une consoeur qui te prendrait en stage d'observation (à moins que ça ne dérange ni toi ni elle de sortir de votre relation soignant/soigné habituelle ^^)

[edit : topic 2015 créé ! http://forums.remede.org/rentrer_en_p2/sujet_65958.html ]
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
rose29
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 09/05/2014
Posté le 11/05/2014 à 14:42 notnew
Merci pour le lien avec le topic! smilies J'y vais de ce pas. smilies

J'ai une bonne relation avec ma sage-femme qui m'a elle-même demandé lors de notre dernier rendez-vous (je ne lui ai jamais parlé de mon désir de reprendre des études et elle sait que je suis prof): "Vous êtes sûre que sage-femme ça ne vous intéresserait pas?" (Encore une.... Et cela me suis depuis le lycée... A croire qu'il y a une "tête" pour certains emplois. ^^)

Après, personnellement cela ne me dérangerait pas de faire un stage avec cette SF. En tant que prof dans mon département et ma ville natale, je pense bien savoir séparer ma vie professionnelle et privée avec les personnes que je rencontre à l'école pour leurs enfants, et à l'extérieur lorsque je fais des courses/une coiffure chez eux. Néanmoins, je pourrais comprendre qu'elle ne souhaite pas me voir "de l'autre côté". Je lui demanderais à l'occasion. Elle connait sûrement quelques SF libérales et hospitalières dans le coin. smilies
Top
Nawac
Externoïde

Messages : 44
Enregistré : 14/01/2014
Posté le 30/06/2014 à 15:16 puis édité 2 fois notnew
J'ai un parcours qui se rapproche pas mal du tien rose29 : Bac S, mais ensuite hypokhâgne, khâgne (orienté par une prof qui m'a donné le goût de la philo et des lettres), master d'enseignement. Milieu relativement modeste, même si ça ne m'a pas empêché de suivre mes études normalement. J'ai également le même âge. Et j'ai été contractuel-admissible cette année dans un collège. Et pendant toutes mes études j'ai envisagé plusieurs fois de me réorienter en médecine. Comme toi... j'ai préféré aller au bout des choses avant de me lancer.

Bref, j'ai postulé cette année à la passerelle P2 et je suis admissible. Là, j'attends fébrilement les résultats d'admission qui vont tomber dans les heures à venir.
Tout ça pour te dire que tu as toutes tes chances. Il y a des choses à mettre en valeur dans nos parcours.

Si je peux te donner un conseil, fais absolument au moins un stage dans le milieu médical. Il faut que tu puisses dire que tu as déjà été en contact avec des malades quand tu viens d'un milieu si éloigné. Ca ne pourra qu'être un avantage pour montrer que ton envie est pondérée de réalisme.
Et -mais ça je vois que tu t'y es déjà mise- potasse les cours de première année pour ne pas faire craindre au jury que tu pourrais être complètement larguée.
De mon point de vue, le jury à l'oral s'est montré intéressé et attentif à mon profil. Mais ils en ont aussi soulevé les lacunes, à savoir les deux derniers points que je t'ai cités. Rassure les quant à ton envie et tes capacités avec des stages et le rattrapage des notions qu'il te manque.
Je pense sincèrement que nos profils peuvent tirer leur épingle du jeu si l'on s'investit un peu pour montrer notre envie et notre réalisme vis à vis de cette reconversion.

Dernière chose : Il semblerait que certaines commissions soient plus ouvertes que d'autres aux profils non-scientifiques. Renseigne-toi là-dessus.

Je ne prétends pas être dans la tête du jury dont les critères sont assez opaques et visiblement différents selon les commissions, mais si tu veux, je suis prêt à partager mon expérience (bonne ou mauvaise, l'avenir proche me le dira ^^) de la passerelle.

Bon courage dans tes démarches !
Top
rose29
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 09/05/2014
Posté le 30/06/2014 à 19:08 notnew
J'ai un parcours qui se rapproche pas mal du tien rose29 : Bac S, mais ensuite hypokhâgne, khâgne (orienté par une prof qui m'a donné le goût de la philo et des lettres), master d'enseignement. Milieu relativement modeste, même si ça ne m'a pas empêché de suivre mes études normalement. J'ai également le même âge. Et j'ai été contractuel-admissible cette année dans un collège. Et pendant toutes mes études j'ai envisagé plusieurs fois de me réorienter en médecine. Comme toi... j'ai préféré aller au bout des choses avant de me lancer.

Bref, j'ai postulé cette année à la passerelle P2 et je suis admissible. Là, j'attends fébrilement les résultats d'admission qui vont tomber dans les heures à venir.
Tout ça pour te dire que tu as toutes tes chances. Il y a des choses à mettre en valeur dans nos parcours.

Si je peux te donner un conseil, fais absolument au moins un stage dans le milieu médical. Il faut que tu puisses dire que tu as déjà été en contact avec des malades quand tu viens d'un milieu si éloigné. Ca ne pourra qu'être un avantage pour montrer que ton envie est pondérée de réalisme.
Et -mais ça je vois que tu t'y es déjà mise- potasse les cours de première année pour ne pas faire craindre au jury que tu pourrais être complètement larguée.
De mon point de vue, le jury à l'oral s'est montré intéressé et attentif à mon profil. Mais ils en ont aussi soulevé les lacunes, à savoir les deux derniers points que je t'ai cités. Rassure les quant à ton envie et tes capacités avec des stages et le rattrapage des notions qu'il te manque.
Je pense sincèrement que nos profils peuvent tirer leur épingle du jeu si l'on s'investit un peu pour montrer notre envie et notre réalisme vis à vis de cette reconversion.

Dernière chose : Il semblerait que certaines commissions soient plus ouvertes que d'autres aux profils non-scientifiques. Renseigne-toi là-dessus.

Je ne prétends pas être dans la tête du jury dont les critères sont assez opaques et visiblement différents selon les commissions, mais si tu veux, je suis prêt à partager mon expérience (bonne ou mauvaise, l'avenir proche me le dira ^^) de la passerelle.

Bon courage dans tes démarches !

Bonsoir,

Merci beaucoup pour ce message!

C'est assez rassurant dans un sens de voir que l'on peut être admissible avec un master de l'enseignement.

On a en effet à peu près le même parcours.

Je pense qu'il y a des choses en effet à mettre en valeur dans nos parcours, autant du point de vue prépa, que l'expérience de l'enseignement.

Je prévois aussi des stages. Je suis en train de m'y mettre en cette fin d'année scolaire.

Je ne connais pas les commissions qui sont ouvertes aux profils non scientifiques... Il y en a une qui est a priori peu ouverte à ces profils d'après les messages du forum mais pour le reste...

Bon courage pour ta réponse! On croise les doigts! smilies
Top
Aller en haut • 8 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter