logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Médecine après ingénieur

Aller en bas • 19 réponses
Jade87
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 16/08/2009
Posté le 13/08/2017 à 13:32 puis édité 1 fois notnew
Salut je m'appelle Jade,

J'avais écrit en 2009 ce message :

http://forums.remede.org/medecine_veterinaire/sujet_52092.html

A l'époque je me renseignais pour changer d'orientation professionnelle. Depuis je reçois régulièrement des messages me demandant des informations sur mon parcours. A l'époque je n'avais pas trouvé grand chose comme info. Donc je reposte un sujet ici, en espérant qu'il soit plus facile à trouver que mon ancien sujet (qui en plus est obsolète aujourd'hui), pour les gens qui se trouvent dans le même cas que moi il y a quelques années.

Voici en quelques mots mon parcours. Après 2 ans de prepa math sup/spé (en 2005-2007), j'ai fait une grande école d'ingénieur des Mines (2007-2011) puis j'ai travaillé pendant 4 ans comme ingénieur à Londres puis Paris.

En 2014, je suis rentré en 3e année de fac de médecine grâce à une passerelle. Aujourd'hui je suis en 6e année, à 10 mois du concours de l'internat.

Si quelqu'un souhaite avoir des informations sur le processus de passerelle, sur le financement (côté Pôle Emploi en particulier), sur ce que cela implique concrètement de reprendre médecine à 30 ans, n'hésitez pas à m'envoyer un message. Je me ferai un plaisir de vous répondre smilies
Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 109
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 13/08/2017 à 14:17 notnew
Salut Jade!

Merci de ton témoignage que je trouve très complet et réfléchi!
De mon côté je vais entrer en 4eme année après un parcours assez similaire au tiens, sauf que je n'ai eu que deux ans d'expérience professionnelle (mais j'ai fait 7 ans d'études du fait d'un double diplôme ingé/commerce, aussi aux Mines ^^)

Je voulais savoir comment s'est passé ton externat (je suis à Lille perso, tu es dans quelle ville/coin si tu n'as pas envie de préciser la fac)?
Est-ce que tu penses que tes diplômes précédents te serviront?
Et si tu avais quelques conseils pour moi (et tout ceux qui commencent l'externat après une passerelle à 26/28/30ans...)?

Merci encore et passe une bonne journée smilies
Top
pinki
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 10/07/2016
Posté le 13/08/2017 à 15:12 notnew
Je viens juste vous saluer, étant également diplômée des Mines et entrant en D1 à Paris V ! smilies

Toutes informations m'intéressent également !
_____
Ingénieur des Mines de Paris
Admise en D1 à Paris V - 2017
Top
Jade87
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 16/08/2009
Posté le 13/08/2017 à 18:05 notnew
Pour compléter: je suis à Strasbourg.

Je suis certaine que je pourrai trouver une façon ou une autre de valoriser mes précédents diplômes (pour info, j'ai une double formation ingénieur / actuaire). D'ailleurs dès l'externat ma formation math/stats me sert énormément pour la LCA (qui est LA matière la plus importante pour l'internat, si on ne regarde que le barême).

Si j'ai un conseil pour l'externat c'est de travailler le plus tôt possible en mode "ECN". J'entends par là que je n'ai commencé à faire des fiches et des QCM/annales qu'en 5e année, et j'aurai du le faire dès la 4e année. Il faut bien se dire qu'en 6e année, c'est juste impossible de se retaper tous les référentiels de l'externat, et que des fiches bien complètes sont une nécessité. C'est aussi très important de recouper les sources (recos HAS+++, la revue du Prat', les conf', etc...) pour avoir les informations à jour ou les plus exactes possibles (chaque source, dont les référentiels, contiennent leur lot de fautes / inexactitudes).
Je conseille également de s'inscrire dans une prépa (quitte à faire un prêt étudiant pour cela, ce que j'ai fait). C'est un réel plus. Hélas toutes les villes n'en bénéficient pas.

Concernant les stages, je suis globalement contente des choix que j'ai faits : du 1er stage (fin de 3e année) jusqu'au 1er trimestre de 5e année j'ai choisi des stages formateurs (en particulier en périph, où les externes sont bien mieux formés qu'au CHU) et j'ai évité les stages planques (car, par définition, on n'y apprend pas grand chose). Puis à partir du 2e trimestre de 5e année, j'ai choisi des stages planques car l'ECN ça reste du bachotage, et qu'à partir du milieu de 5e année la priorité est donc aux révisions.

Enfin, je conseille de faire tous les ECNs blancs proposés par votre fac, et cela dès la 5e année, même si on ne se sent pas prêt. Et on ne se sent évidemment pas prêt en 5e année. Ca permet de commencer à comprendre ce qu'on attend de nous à l'ECN et, en 2e tour, d'apprendre les items en ayant en tête la trame typique d'un cas clinique ECN. (Par exemple l'item "Lupus": à l'ECN si le lupus tombe, je suis prête à parier que ce sera une femme jeune qui tombera enceinte (SAPL? ttt du lupus et grossesse?) car les rédacteurs adorent ces questions).
Top
Jade87
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 16/08/2009
Posté le 13/08/2017 à 18:08 notnew
Je viens juste vous saluer, étant également diplômée des Mines et entrant en D1 à Paris V ! smilies

Toutes informations m'intéressent également !

Félicitations pour la passerelle ! Bon courage à toi, tu verras ça passe vite !
Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 109
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 13/08/2017 à 22:53 notnew
Salut Jade,
Merci beaucoup de tes conseils. Je suis née en Alsace, donc très bon choix que Strasbourg smilies ^^

Je trouve tes conseils très bons, et ils correspondent déjà pas mal à ma méthode de travail actuelle, du coup ça me conforte pour la suite (c'est pas mal de travail d'arriver en D1, même si à posteriori ça se fait très bien)!
Et je vais continuer à bien potasser Gélule (guide des stages d'externat) pour choisir mes stages au mieux.

Merci encore, je te souhaite plein de réussite à l'internat cette année smilies

Pour compléter: je suis à Strasbourg.

Je suis certaine que je pourrai trouver une façon ou une autre de valoriser mes précédents diplômes (pour info, j'ai une double formation ingénieur / actuaire). D'ailleurs dès l'externat ma formation math/stats me sert énormément pour la LCA (qui est LA matière la plus importante pour l'internat, si on ne regarde que le barême).

Si j'ai un conseil pour l'externat c'est de travailler le plus tôt possible en mode "ECN". J'entends par là que je n'ai commencé à faire des fiches et des QCM/annales qu'en 5e année, et j'aurai du le faire dès la 4e année. Il faut bien se dire qu'en 6e année, c'est juste impossible de se retaper tous les référentiels de l'externat, et que des fiches bien complètes sont une nécessité. C'est aussi très important de recouper les sources (recos HAS+++, la revue du Prat', les conf', etc...) pour avoir les informations à jour ou les plus exactes possibles (chaque source, dont les référentiels, contiennent leur lot de fautes / inexactitudes).
Je conseille également de s'inscrire dans une prépa (quitte à faire un prêt étudiant pour cela, ce que j'ai fait). C'est un réel plus. Hélas toutes les villes n'en bénéficient pas.

Concernant les stages, je suis globalement contente des choix que j'ai faits : du 1er stage (fin de 3e année) jusqu'au 1er trimestre de 5e année j'ai choisi des stages formateurs (en particulier en périph, où les externes sont bien mieux formés qu'au CHU) et j'ai évité les stages planques (car, par définition, on n'y apprend pas grand chose). Puis à partir du 2e trimestre de 5e année, j'ai choisi des stages planques car l'ECN ça reste du bachotage, et qu'à partir du milieu de 5e année la priorité est donc aux révisions.

Enfin, je conseille de faire tous les ECNs blancs proposés par votre fac, et cela dès la 5e année, même si on ne se sent pas prêt. Et on ne se sent évidemment pas prêt en 5e année. Ca permet de commencer à comprendre ce qu'on attend de nous à l'ECN et, en 2e tour, d'apprendre les items en ayant en tête la trame typique d'un cas clinique ECN. (Par exemple l'item "Lupus": à l'ECN si le lupus tombe, je suis prête à parier que ce sera une femme jeune qui tombera enceinte (SAPL? ttt du lupus et grossesse?) car les rédacteurs adorent ces questions).
Top
Parolier974
Ministre de la Santé

Messages : 697
Enregistré : 06/01/2017
Posté le 13/08/2017 à 23:27 notnew
Merci pour ce super témoignage.
Je n'ai absolument pas le même parcours mais j'apprécie beaucoup tes conseils.
Je vais demander une passerelle une seconde fois.
Été fois ci je vais faire une PACES.
La seule particularité est que je vais faire la PACES à Toulouse et demander la passerelle à Dijon.
Je me demande si c'est une bonne option.
_____
Vers une nouvelle vie ?
Pourquoi pas ?
Top
pinki
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 10/07/2016
Posté le 14/08/2017 à 07:33 notnew
Je viens juste vous saluer, étant également diplômée des Mines et entrant en D1 à Paris V ! smilies

Toutes informations m'intéressent également !

Félicitations pour la passerelle ! Bon courage à toi, tu verras ça passe vite !

Merci beaucoup Jade pour toutes ces informations !! smilies

Bon courage pour les ECNI et tient nous au courant, on croise les doigts ! smilies
_____
Ingénieur des Mines de Paris
Admise en D1 à Paris V - 2017
Top
Turbal
Chef de pique-nique

Messages : 170
Enregistré : 19/02/2011
Posté le 14/08/2017 à 21:02 notnew
Je me permets de mettre un petit bémol sur les méthodes de travail (je suis aussi ingé de formation et j'ai passé l'ECN cette année) smilies

Chacun doit trouver la méthode qui lui convient, les fiches ne sont pas forcément une nécessité (pour ma part, je n'aime pas ça et j'ai bossé uniquement dans les bouquins par exemple ; c'est tout à fait possible de refaire 2 voire 3 tours de référentiels en D4). Les dernières recommandations, vous pouvez les garder pour la D4 ; en D2/D3 c'est déjà suffisant de se concentrer sur la compréhension et les grandes lignes !

Idem pour les confs, je ne trouve pas que ça soit indispensable avec la nouvelle formule de l'ECN (ça l'était plus avant à mon avis). C'est assez chronophage, à chacun de voir s'il y trouve son compte (ça peut permettre de structurer ses révisions et c'est vrai que certains conférenciers apportent un vrai plus mais ça n'est malheureusement pas le cas de tous).

Enfin, pour les stages, je pense qu'il faut foncer si vous avez la chance de pouvoir choisir des stages formateurs, même en D4 ! Tout en évitant bien évidemment d'enchainer garde sur garde cette dernière année si vous visez un bon classement.

Bon courage à tous !
Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 109
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 15/08/2017 à 18:20 notnew
Merci pour tes compléments Turbal, personnellement je sais que j'aime bien faire mon cours, non pas pour les fiches en elles-mêmes mais parce que le fait de les faire et structurer l'information à ma manière me permet de bien retenir (en tout cas en D1 j'ai vu une vrai différence sur mes résultats dans toutes les matières où j'ai pu le faire).
Mais je vais voir quand même si ça me laisse bien le temps de faire des entraînements aussi, car c'est vraiment indispensable.

Pour les confs, je vais tester du coup je pense, je ne sais pas si c'est du même acabit que ce qu'on faisait en IRC en D1 (car bon la vu mes notes, j'ai pas vraiment vu un effet d'y avoir assisté ^^)

Merci encore des conseils smilies
Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 109
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 15/08/2017 à 18:25 notnew
Salut,
Pour moi, tout est possible tant que tu peux le justifier!
Dans mon cas j'avais clairement mentionné pourquoi je choisissais Lille dans ma lettre de motivation (étant donné que je ne venais pas de Lille et n'y avais jamais travaillé).

Merci pour ce super témoignage.
Je n'ai absolument pas le même parcours mais j'apprécie beaucoup tes conseils.
Je vais demander une passerelle une seconde fois.
Été fois ci je vais faire une PACES.
La seule particularité est que je vais faire la PACES à Toulouse et demander la passerelle à Dijon.
Je me demande si c'est une bonne option.
Top
Cryss
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 30/09/2017
Posté le 30/09/2017 à 16:02 notnew
Salut Jade87 smilies

Merci pour ton partage, j'ai également été lire le récit que tu avais fait à l'époque où l'idée de devenir véto t'avait effleuré l'esprit !

J'ai 32 ans, et je découvre tout juste qu'il existe une passerelle pour pouvoir intégrer médecine en 3ième année. Et j'espère bien que celle ci existera encore pour la rentrée de 2018 car je compte bien m'y préparer.

Ingénieur de formation, je suis spécialisé dans la mécanique et à l'issu d'un second diplôme, plus particulièrement dans le soudage. Indépendant depuis des années, je travaille pour différents clients à l'international.
Ca m'a fait sourire l'image de l'ingénieur bureau que tu as décrit. Pour ma part c'est tout le contraire, je fuis le bureau au profit du terrain, de l'atelier, du chantier, et j'apprécie entre autre le contact humain et l'échange culturel.

J'aspire à une reconversion professionnelle et, autant médecine ne m'intéressait pas du tout à l'époque du lycée, autant aujourd'hui j'y vois une profonde vocation et je compte bien l'exploiter.

J'ai cru comprendre qu'il y a peu d'ingénieurs admis, mais il y en a. Tu en es une preuve, et cela me conforte dans mon parcours.

Je suis content de pouvoir trouver sur ce forum des infos, des retours d'expérience et en attendant, je vais m'y préparer fermement !

Ca motive tout ça, et le psychologique est important smilies


Il y a une question toutefois que je n'ai pas vu et la réponse pourra intéresser pas mal d'autres personnes.

D'un point de vue légal, pour un travail qui suit cette voie et entre en faculté de médecine... il redevient étudiant ?
Ou est ce un cursus de formation et on dépend alors de Pôle Emploi ?
J'avoue ne pas m'être penché sur le sujet mais j'y viendrai.
Alors si quelqu'un à un retour à faire, je prends merci smilies
Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 179
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 02/10/2017 à 15:02 notnew
http://www.remede.org/documents/des-mines-au-retour-a-la-mine.htm...
Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 179
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 02/10/2017 à 15:13 notnew
http://www.remede.org/documents/ingenieur-apres-dix-ans-de-recher...
Top
Cryss
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 30/09/2017
Posté le 02/10/2017 à 20:58 notnew
Merci pour ces deux articles... smilies
Et on excusera le newbie que je suis, je n'ai pas recherché au delà du forum. Et encore.

J'aimerais bien imaginer que ce soit moi que l'on interviewera... dans quelques années ^^
Top
Kapo
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 12/01/2018
Posté le 12/01/2018 à 02:00 notnew
Bonjour,Jade
Deja merci pour ces retours. Ensuite j'aimerai savoir comment avais-tu organisé ta lettre de motivation?
Je vais tenter la passerelle egalement et je fais ma lettre de motivation mais j'aimerai qu'elle soit la mieux possible..
Top
Jade87
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 16/08/2009
Posté le 12/01/2018 à 08:47 notnew
Salut!
Voilà en gros ce que j'avais fait à l'époque pour articuler ma lettre de motivation :

1. J'avais commencé par décrire en quelques phrases mon parcours universitaire puis professionnel

2. Puis j'avais fait le point sur ma situation actuelle. L'enjeu était de répondre à la question: pourquoi souhaitais-je changer de voie et me relancer dans de longues études pour devenir médecin ? Pourquoi ma situation actuelle ne me convenait pas ? Par exemple, j'avais parlé du manque de sens et de satisfaction que j'avais dans mon métier actuel.

3. J'avais ensuite décrit ce que j'attendais du métier de médecin (me sentir utile, pouvoir pratiquer où je le souhaitais en France, avoir une satisfaction intellectuelle à travers la démarche diagnostique et thérapeutique, travailler au sein d'une équipe/service ou au contraire dans un cabinet, faire un métier dynamique qui évolue et progresse sans cesse, avec possibilité de prendre part à de la recherche ou de l'enseignement, etc...)

4. Et enfin j'avais tenté de faire le lien entre ma formation et profession initiale et la médecine : que pouvait m'apporter mon parcours initial (comme connaissances, méthodes, réflexion, qualités humaines, ...) dans une carrière médicale ?

Si tu es sincère, motivé et qu'il y a une vraie réflexion derrière ta démarche, il ne devrait y avoir aucun souci pour faire une bonne lettre de motivation smilies Pour info, j'avais fait 1 page et demi (je te conseille de te limiter à 2 pages).

Si tu veux que je la relise, n'hésite pas à me l'envoyer par MP !

Bon courage et bonne chance
Top
Floriana
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 14/06/2018
Posté le 14/06/2018 à 14:39 notnew
Bonjour,
Ce sujet est-il toujours actif ? Je suis exactement dans la même situation que Jade (et d’autres 😊). J’ai beaucoup hésité entre prepa et médecine et un prof de bio nullissime m’a décidée à choisir les math... je suis diplômée de Supaero et travaille dans l’aérospatiale depuis 8 ans mais, chaque jour qui passe, je regrette un peu plus de ne pas avoir fait médecine. Je ne trouve pas de SENS à mon travail et je ne le ressens pas comme étant en accord avec mes valeurs...
J’aimerais me lancer dans une reconversion ! Quelles sont les premières actions à prendre ? Quels livres acheter pour démarrer ? Comment s’y prendre pour demander l’acces à la passerelle ? Qui contacter ?
J’espère de tout cœur que certains membres feront encore vivre ce sujet et pourront m’aider. 🤞🍀
_____
Ingénieure aérospatiale depuis 8 ans, qui regrette jour après jour de ne pas avoir fait médecine après le bac. Mon travail est intéressant intellectuellement mais je ne lui trouve pas le SENS dont je rêverais, et je ne me sens pas en accord avec mes valeurs.


Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 179
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 14/06/2018 à 17:19 notnew
http://www.remede.org/documents/des-mines-au-retour-a-la-mine.htm...
Top
Floriana
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 14/06/2018
Posté le 14/06/2018 à 17:27 notnew
Merci, j’ai bien lu les deux articles que vous aviez postés sur ce forum, qui sont très intéressants!
Mais je n’ai pas trouvé de post indiquant quels livres acheter par exemple. J’aimerais également savoir qui contacter dans un hôpital pour savoir s’ils accepteraient que je fasse des stages durant mes congés.
Si des personnes peuvent répondre à mes interrogations...? Merci d’avance !! smilies
_____
Ingénieure aérospatiale depuis 8 ans, qui regrette jour après jour de ne pas avoir fait médecine après le bac. Mon travail est intéressant intellectuellement mais je ne lui trouve pas le SENS dont je rêverais, et je ne me sens pas en accord avec mes valeurs.


Top
Aller en haut • 19 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter