logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Étudiant en neuropsychologie (M1) vers médecine ?

Aller en bas • 10 réponses
Jesse
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 05/10/2017
Posté le 05/10/2017 à 11:08 notnew
Bonjour,

Je vais faire une version courte, je me connais, je suis capable de partir sur un bon gros pavé (cette première phrase en est sûrement la preuve concrète).

Je vais commencer en précisant que je veux être médecin depuis mon plus jeune âge, seulement la vie en a décidé autrement. Aujourd’hui, cela me hante, je regrette le matin en me levant et le soir en me couchant, vous comprendrez avec le texte ci-dessous.

Je suis actuellement étudiant en M1 à Lyon (neuropsychologie, je me suis approché de ce qui coïncidait le plus avec la médecine, dans mon stage obligatoire, j’intègre une équipe pluridisciplinaire, je fais les transmissions avec les médecins et internes et je donnerai tout pour rester avec eux et ne pas repartir dans le bureau du psychologue qui me supervise, ces 20 minutes à 9h et 14h passent tellement rapidement, vous n’avez pas idée).

Afin de retracer rapidement mon parcours : je viens d’un bac professionnel (manipulation de fluides pour les climatisations, etc), vous n’imaginez pas les regrets que j’exprime aujourd’hui... j’ai subit un deuil parental difficile dans mon enfance et je suis devenu un cancre au collège, une vrai tête de con qui se moquait des gens studieux, aujourd’hui en médecine, messieurs dames, je m’excuse, vraiment... néanmoins, j’ai rebondi au lycée, j’ai obtenu mon bac avec la mention très bien (je précise à nouveau que c’était un bac pro), j’ai fais de la prévention sur l’importance du travail et de la régularité dans les collèges de ma région), suite à cela, j’ai décidé de partir à la fac (on me disait que je n’avais aucune chance, que j’allais échouer, perdre du temps, que j’avais à peine quelques % de chance de passer, alors quand j’ai voulu faire médecine, on m’a rabaissait, ils n’avaient sûrement pas tord et je suis parti quand même à la fac, mais en psychologie). Au final, je suis en quatrième année, j’ai été major de ma promotion en L2 et L3 (bon, sur 300 personnes, mais c’est ma petite fierté). Aujourd’hui, je suis en master et j’ai besoin de votre avis sur certaines choses :

1. J’ai l’intention de décrocher mon M2 et utiliser la passerelle pour passer directement en P2, seulement, une grosse inquiétude se pose, si je ne suis pas pris avec cette passerelle, c’est terminé, je ne m’épanoui pas dans cet univers de la psychologie, ce serait trop long d’expliquer pourquoi. Pensez-vous que j’ai une chance pour la passerelle ? (j’aurai 25 ans à ce moment).
2. Les réformes quant a la sélection des master ont changés, elle est devenue complexe et repose vraiment sur une sélection au faciès, je peux avoir des bonnes notes, si un prof ne m’aime pas, je ne passerai pas (15 places pour 250 demandes) et dans cette perspective, je voulais votre avis sur la question suivante : je viens d’un bac pro, les maths et moi, ça fait trois, pensez-vous que c’est se mettre une balle dans le pied d’intégrer une P1 à la rentrée prochaine si je viens à échouer mon M1 (enfin la sélection), en sachant que je consacrerai mai, juin, juillet à une remise à niveau par des professionnels, mais je suis conscient que je n’aurai pas les capacités d’un Bac S qui vient de sortir avec une mention très bien, et c’est logique...

Voila, j’espère que vous comprendrais que ce n’est pas un caprice, j’exprime des regrets et je sais ce que c’est les études de médecine, ce n’est pas un long fleuve tranquille, l’ambiance en stage est parfois horrible, j’ai plusieurs amis en médecine, je sais que ce n’est pas le monde des bisounours, je sais que la P1 n’est pas l’année la plus difficile, je sais que c’est long et fastidieux, mais je suis près à ses sacrifices pour faire ce que j’ai envie de faire, si j’en ai l’opportunité évidemment.

Merci pour vos réponses à venir !

PS: j’ai quand même fais un pavé, désolé… smilies
Top
alan2
Jeune Carabin

Messages : 20
Enregistré : 27/06/2017
Posté le 05/10/2017 à 16:02 notnew
Bonjour,

Je vais faire une version courte, je me connais, je suis capable de partir sur un bon gros pavé (cette première phrase en est sûrement la preuve concrète).

Je vais commencer en précisant que je veux être médecin depuis mon plus jeune âge, seulement la vie en a décidé autrement. Aujourd’hui, cela me hante, je regrette le matin en me levant et le soir en me couchant, vous comprendrez avec le texte ci-dessous.

Je suis actuellement étudiant en M1 à Lyon (neuropsychologie, je me suis approché de ce qui coïncidait le plus avec la médecine, dans mon stage obligatoire, j’intègre une équipe pluridisciplinaire, je fais les transmissions avec les médecins et internes et je donnerai tout pour rester avec eux et ne pas repartir dans le bureau du psychologue qui me supervise, ces 20 minutes à 9h et 14h passent tellement rapidement, vous n’avez pas idée).

Afin de retracer rapidement mon parcours : je viens d’un bac professionnel (manipulation de fluides pour les climatisations, etc), vous n’imaginez pas les regrets que j’exprime aujourd’hui... j’ai subit un deuil parental difficile dans mon enfance et je suis devenu un cancre au collège, une vrai tête de con qui se moquait des gens studieux, aujourd’hui en médecine, messieurs dames, je m’excuse, vraiment... néanmoins, j’ai rebondi au lycée, j’ai obtenu mon bac avec la mention très bien (je précise à nouveau que c’était un bac pro), j’ai fais de la prévention sur l’importance du travail et de la régularité dans les collèges de ma région), suite à cela, j’ai décidé de partir à la fac (on me disait que je n’avais aucune chance, que j’allais échouer, perdre du temps, que j’avais à peine quelques % de chance de passer, alors quand j’ai voulu faire médecine, on m’a rabaissait, ils n’avaient sûrement pas tord et je suis parti quand même à la fac, mais en psychologie). Au final, je suis en quatrième année, j’ai été major de ma promotion en L2 et L3 (bon, sur 300 personnes, mais c’est ma petite fierté). Aujourd’hui, je suis en master et j’ai besoin de votre avis sur certaines choses :

1. J’ai l’intention de décrocher mon M2 et utiliser la passerelle pour passer directement en P2, seulement, une grosse inquiétude se pose, si je ne suis pas pris avec cette passerelle, c’est terminé, je ne m’épanoui pas dans cet univers de la psychologie, ce serait trop long d’expliquer pourquoi. Pensez-vous que j’ai une chance pour la passerelle ? (j’aurai 25 ans à ce moment).
2. Les réformes quant a la sélection des master ont changés, elle est devenue complexe et repose vraiment sur une sélection au faciès, je peux avoir des bonnes notes, si un prof ne m’aime pas, je ne passerai pas (15 places pour 250 demandes) et dans cette perspective, je voulais votre avis sur la question suivante : je viens d’un bac pro, les maths et moi, ça fait trois, pensez-vous que c’est se mettre une balle dans le pied d’intégrer une P1 à la rentrée prochaine si je viens à échouer mon M1 (enfin la sélection), en sachant que je consacrerai mai, juin, juillet à une remise à niveau par des professionnels, mais je suis conscient que je n’aurai pas les capacités d’un Bac S qui vient de sortir avec une mention très bien, et c’est logique...

Voila, j’espère que vous comprendrais que ce n’est pas un caprice, j’exprime des regrets et je sais ce que c’est les études de médecine, ce n’est pas un long fleuve tranquille, l’ambiance en stage est parfois horrible, j’ai plusieurs amis en médecine, je sais que ce n’est pas le monde des bisounours, je sais que la P1 n’est pas l’année la plus difficile, je sais que c’est long et fastidieux, mais je suis près à ses sacrifices pour faire ce que j’ai envie de faire, si j’en ai l’opportunité évidemment.

Merci pour vos réponses à venir !

PS: j’ai quand même fais un pavé, désolé… smilies


Une chance pour la passerelle oui, sur le papier tu es éligible, après la grande majorité des candidats ne voient jamais l'ombre d'un jury les critères de sélections étant relativement flous.
Pour ce qui est de la P1 c'est plus compliqué, les facs sont engorgées et ne prennent quasiment plus que les néo bacheliers, surtout que tu n'as pas de BAC S, et "déjà" 25 ans donc pas du tout prioritaire.
Si la fac accepte ton inscription la remise à niveau semble une bonne idée, le taux de réussite des filières non scientifiques à ce concours étant proche de 0%.
Top
Jesse
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 05/10/2017
Posté le 05/10/2017 à 20:36 notnew
Bonjour,

Je vais faire une version courte, je me connais, je suis capable de partir sur un bon gros pavé (cette première phrase en est sûrement la preuve concrète).

Je vais commencer en précisant que je veux être médecin depuis mon plus jeune âge, seulement la vie en a décidé autrement. Aujourd’hui, cela me hante, je regrette le matin en me levant et le soir en me couchant, vous comprendrez avec le texte ci-dessous.

Je suis actuellement étudiant en M1 à Lyon (neuropsychologie, je me suis approché de ce qui coïncidait le plus avec la médecine, dans mon stage obligatoire, j’intègre une équipe pluridisciplinaire, je fais les transmissions avec les médecins et internes et je donnerai tout pour rester avec eux et ne pas repartir dans le bureau du psychologue qui me supervise, ces 20 minutes à 9h et 14h passent tellement rapidement, vous n’avez pas idée).

Afin de retracer rapidement mon parcours : je viens d’un bac professionnel (manipulation de fluides pour les climatisations, etc), vous n’imaginez pas les regrets que j’exprime aujourd’hui... j’ai subit un deuil parental difficile dans mon enfance et je suis devenu un cancre au collège, une vrai tête de con qui se moquait des gens studieux, aujourd’hui en médecine, messieurs dames, je m’excuse, vraiment... néanmoins, j’ai rebondi au lycée, j’ai obtenu mon bac avec la mention très bien (je précise à nouveau que c’était un bac pro), j’ai fais de la prévention sur l’importance du travail et de la régularité dans les collèges de ma région), suite à cela, j’ai décidé de partir à la fac (on me disait que je n’avais aucune chance, que j’allais échouer, perdre du temps, que j’avais à peine quelques % de chance de passer, alors quand j’ai voulu faire médecine, on m’a rabaissait, ils n’avaient sûrement pas tord et je suis parti quand même à la fac, mais en psychologie). Au final, je suis en quatrième année, j’ai été major de ma promotion en L2 et L3 (bon, sur 300 personnes, mais c’est ma petite fierté). Aujourd’hui, je suis en master et j’ai besoin de votre avis sur certaines choses :

1. J’ai l’intention de décrocher mon M2 et utiliser la passerelle pour passer directement en P2, seulement, une grosse inquiétude se pose, si je ne suis pas pris avec cette passerelle, c’est terminé, je ne m’épanoui pas dans cet univers de la psychologie, ce serait trop long d’expliquer pourquoi. Pensez-vous que j’ai une chance pour la passerelle ? (j’aurai 25 ans à ce moment).
2. Les réformes quant a la sélection des master ont changés, elle est devenue complexe et repose vraiment sur une sélection au faciès, je peux avoir des bonnes notes, si un prof ne m’aime pas, je ne passerai pas (15 places pour 250 demandes) et dans cette perspective, je voulais votre avis sur la question suivante : je viens d’un bac pro, les maths et moi, ça fait trois, pensez-vous que c’est se mettre une balle dans le pied d’intégrer une P1 à la rentrée prochaine si je viens à échouer mon M1 (enfin la sélection), en sachant que je consacrerai mai, juin, juillet à une remise à niveau par des professionnels, mais je suis conscient que je n’aurai pas les capacités d’un Bac S qui vient de sortir avec une mention très bien, et c’est logique...

Voila, j’espère que vous comprendrais que ce n’est pas un caprice, j’exprime des regrets et je sais ce que c’est les études de médecine, ce n’est pas un long fleuve tranquille, l’ambiance en stage est parfois horrible, j’ai plusieurs amis en médecine, je sais que ce n’est pas le monde des bisounours, je sais que la P1 n’est pas l’année la plus difficile, je sais que c’est long et fastidieux, mais je suis près à ses sacrifices pour faire ce que j’ai envie de faire, si j’en ai l’opportunité évidemment.

Merci pour vos réponses à venir !

PS: j’ai quand même fais un pavé, désolé… smilies


Une chance pour la passerelle oui, sur le papier tu es éligible, après la grande majorité des candidats ne voient jamais l'ombre d'un jury les critères de sélections étant relativement flous.
Pour ce qui est de la P1 c'est plus compliqué, les facs sont engorgées et ne prennent quasiment plus que les néo bacheliers, surtout que tu n'as pas de BAC S, et "déjà" 25 ans donc pas du tout prioritaire.
Si la fac accepte ton inscription la remise à niveau semble une bonne idée, le taux de réussite des filières non scientifiques à ce concours étant proche de 0%.

Du coup, en disant : "la grande majorité des candidats ne voient jamais l'ombre d'un jury les critères de sélections étant relativement flous", tu veux dire qu'après avoir constitué le dossier, on est oublié et personne ne donne de nouvelles... ?
Top
heim
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 12/10/2013
Posté le 05/10/2017 à 22:41 notnew
C'est à dire de pas passer la 1ère sélection et donc ne pas pouvoir rencontrer le jury par la suite.

Cela est le cas de beaucoup de candidats.
_____
pourquoi pas ?!


Top
Jesse
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 05/10/2017
Posté le 06/10/2017 à 00:03 notnew
C'est à dire de pas passer la 1ère sélection et donc ne pas pouvoir rencontrer le jury par la suite.

Cela est le cas de beaucoup de candidats.

D'accord, sans vouloir être défaitiste, autant dire qu'avec un bac professionnel sur le CV, faut même pas y penser quoi...
Top
Petit Pied
Jeune Carabine

Messages : 25
Enregistré : 01/04/2017
Posté le 06/10/2017 à 08:11 notnew
Bonjour,
Si ton souhait de faire médecine est certain, à ta place je m'inscrirais en PACES dès septembre prochain.
A cela, plusieurs raisons:
-pourquoi continuer un master qui ne te plait pas?
-a mon sens la paces a une sélection plus "juste" que la passerelle car basée sur des critères objectifs.
-jusqu'à 26ans, tu peux t'inscrire sur APB. A moins que les critères d'admission en PACES changent, tu seras automatiquement admis en PACES (mon cas cette année).

Bon courage et surtout ne lache rien si tel est ton objectif!
Top
heim
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 12/10/2013
Posté le 06/10/2017 à 12:12 puis édité 1 fois notnew
Il n y pas de critères réellement définit, enfin connu par les candidats en faite. Meme si certains critères sont à supposer fortement.

Le BAC pro n'est pas l'idéal certes. Apres si tu réussis à avoir un niveau Master, ça le compense puisque tu es en mesure de présenter la Passerelle.

L'inscription en PACES comme dit précédemment est plus juste et également plus méritante, car tu peux travailler pendant 8 mois pour faire en sorte d'avoir ton année.

Pèse le pour et le contre, mais ce qui est certain c'est que la Paserelle est moins accessible, apres la reussir c'est le Jackpot.
_____
pourquoi pas ?!


Top
Mag B
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 17/05/2017
Posté le 06/10/2017 à 12:53 notnew
Salut Jesse!
Je ne peux pas te répondre au sujet de la passerelle, je n'y étais pas éligible, en revanche je peux te parler de la PACES: j'ai 31 ans, un bac L, un niveau licence de psycho (pas validé) et 10 ans d'expérience dans... la restauration. Autant te dire que mon dossier n'était pas prioritaire smilies
Je me suis inscrite l'an dernier en candidat libre au bac S, que j'ai bossé pendant 5 mois (1 mois pour reprendre les bases de 2de, j'avais tout oublié, et le reste pour les programmes de 1ere et terminale). Et comme toi, j'ai tjr galéré en maths. J'ai eu mon bac S avec de grosses disparités (15 en bio, 5 en maths). Mon dossier à été accepté par quelques facs (4 sur 11), et je suis entrée en PACES à Limoges en septembre. Ça se passe plutôt bien, les cours sont très intéressants, mais aussi très très denses, et j'aurais été totalement larguée sans ma remise à niveau l'an dernier ! Je dois encore me référer régulièrement aux cours de terminale de physique, chimie et maths que je n'avais pas bien enregistré. Je ne sais pas encore quelles sont mes chances de réussir le concours, ça va se jouer à ma capacité à bosser comme une dingue cette année, mais je suis motivée à bloc. Il y a d'autres"dinos"cette année (j'en compte 4 pour l'instant), pas tous issus du domaine scientifique, mais tous bien décidés à se donner à fond.
Donc si tu ne peux pas accéder aux études de médecine via la passerelle, n'hésites pas à t inscrire en PACES ! Tu as des lacunes, que tu peux essayer de combler avant d'attaquer, mais aussi de sérieux avantages, comme ta détermination,ta connaissance du milieu médical, ta capacité à bosser seul, t'organiser, etc... que tu as appris durant tes études supérieures et qui peuvent faire défaut aux néo bacheliers.
Bon courage dans tes démarches !
Top
Jesse
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 05/10/2017
Posté le 06/10/2017 à 15:02 puis édité 1 fois notnew
Merci pour vos différentes réponses.

Du coup, je vais : poursuivre mon M1, si je valide, je continuerai vers un M2 et je tenterai la passerelle, si je ne suis pas retenu pour cette passerelle, je ferai une remise à niveau et je tenterai la PACES (je n'aurai pas grand chose à perdre, je serai psychologue dans tous les cas).

Si je ne valide pas mon M1 (je serai au courant en janvier 2018 et dans ce cas, je ferai une remise à niveau de janvier à septembre) pour commencer une PACES dès l'année prochaine.

EDIT : de plus, je vais acheter les cours 2016/2017 pour voir un peu le contenu, être sûr de moi pour la PACES.
Top
whalcri
Nain-terne

Messages : 110
Enregistré : 01/09/2008
Posté le 09/10/2017 à 08:18 puis édité 3 fois notnew
Si vous êtes en M1 en neuropsychologie c'est que vous avez validé une licence donc que vous avez le niveau pour faire des études universitaires. Essayez d'avoir une bonne moyenne en M1. Mais ne perdez pas de temps avec les cours de PACES car :

1/ Le programme de base est le même mais les cours de PACES varient d'une fac à l'autre dans certaines fac il faut être vraiment bon en Maths/Physique
et dans d'autres en Biologie/Humanité

2/ Vous ne savez pas qu'elle fac va vous accepter

si c'est juste pour avoir un aperçu des cours vous pouvez regarder sur ce site.

http://unf3s.cerimes.fr/paces/unf3s_paces.php
Top
Lana707
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 08/03/2017
Posté le 13/10/2017 à 00:14 notnew
Salut Jesse

Lire ton post me ramène quelques années en arrière..
Je te raconte brièvement: j'ai un Master de neuropsychologie suite auquel j'ai bossé presque 3 ans en tant que neuropsy. J'ai tenté une passerelle p2 que j'ai obtenu pour cette année (p2 depuis un mois du coup smilies ).
Nos parcours étant assez proche n'hésite pas à me contacter par u2u si tu veux des conseils !
_____
Lana -
Admise en DFGSM2 (2017-2018)
Top
Aller en haut • 10 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter