logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Reprendre après deux années de psycho ?

Koukii
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 30/10/2017
Posté le 01/11/2017 à 11:54 notnew
Tags : Alterpaces, PACES, Psychologie
Hello ! J'espère que vous allez bien smilies

Je vous contacte un peu désespérée.
Il y a deux ans, en 2015 j'ai effectué une première PACES que j'ai totalement foiré : problèmes familiaux, manque de maturité et j'en passe des plus belles.
Je me suis réorienté en licence de psychologie, j'ai appris qu'un dispositif avait ouvert ses portes : ALTERPACES. Super contente, je me suis dis que j'allais faire les 3 ans de licence, postuler à ALTERPACES, avoir ma licence de psy et retourner aux études de santé (médecine plus particulièrement). J'ai donc validé ma première année de psy avec 14.5 de moyenne, mention bien à Paris 13.
J'ai donc changé de fac pour la L2, je suis allé à Paris 5 (pour des raisons de trajet : 2h vs 20min). J'ai appris qu'on pouvait postuler à ALTERPACES dès la L2 et diviser les enseignements sur 2 ans, j'ai donc postulé, entretien bien passé et je vois que je suis refusée, motif mes notes au bac et en PACES .. smilies
Je suis vraiment dépitée, je souhaitais vraiment reprendre les études de santé, je réalise à quel point c'est ce que je veux.

Aujourd'hui j'hésite à : tenter à nouveau de postuler l'année prochaine avec mes résultats de L2 ou l'année prochaine demander une PACES, sachant que ce sera ma dernière chance et que ça fait 2 ans que j'ai quitté ma première année + j'aimerai changer de fac (de p11 à p7).

Que me conseillez-vous ? Merci d'avance smilies
Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter