logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Réorientation en médecine après un bac pro

Aller en bas • 8 réponses
psychotropine
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 25/12/2017
Posté le 17/02/2018 à 18:28 notnew
Bonjour ou bonsoir.
Je n'ai pas trouvé beaucoup de sujets qui en parlaient, donc je me permets de poster ce sujet. smilies
J'ai 19 ans, j'ai eu mon bac pro SPVL en 2016 (0 physique et SVT donc). Je m'y étais orienté par défaut, parce que je n'étais pas du tout travailleur au collège, et que je ne savais pas du tout ce que je voulais faire.
Actuellement, je suis étudiant infirmier, je pense aller au bout de toute façon, même si je ne m'y vois pas vraiment pendant 40 ans. Il serait un peu suicidaire de m'arrêter sans diplôme pour tenter un concours avec 80% d'échec.
Seulement, j'aimerais vraiment faire médecine. La longueur du cursus ne me dérange pas (au contraire), la dimension diagnostique et "science dure" me manque vraiment dans ce que je fais actuellement.
Le hic, c'est que j'ai un énorme retard à rattraper dans les matières scientifiques. Comme dit plus haut, je n'ai pas eu de physique et de SVT au lycée, j'ai eu des mathémathiques par contre, mais sûrement pas au même niveau que les maths enseignées en S. Mes études actuelles ne combleront absolument pas ce retard, il n'y a qu'une UE de biologie au premier semestre, les seules UE "scientifiques" qu'il y a aux semestres suivants portent sur des pathologies ou de la pharmacologie (donc pas très utile en PACES, peut-être après par contre).
Je n'ai pas vraiment envie de miser sur la passerelle mise en place l'année dernière, parce que je pense qu'il y aura beaucoup de candidats et très très peu de places, et que ceux qui seront pris sont ceux qui ont un bac S, qui ont déjà tenté PACES auparavant et qui sortent de services "prestigieux" comme la réanimation, bref un dossier béton.
Je réfléchis donc à une manière de me remettre à niveau maintenant ou après ma formation mais je ne sais pas laquelle serait la plus adaptée. J'envisage sérieusement de faire un bac S en candidat libre, le seul inconvénient que j'y vois est que je vais aussi devoir travailler des matières qui ne me seront pas forcément très utiles (français, histoire géographie, langues, philosophie). Le DAEU B serait beaucoup plus intéressant car je crois que l'enseignement est beaucoup plus centré sur les matières scientifiques et que le niveau est un peu plus élevé, mais il me semble qu'il n'est pas possible de le passer si on est déjà titulaire d'un bac. Sinon, il reste les années de remise à niveau, mais j'ai peur de perdre une année et beaucoup d'argent pour quelque chose qui ne sera pas une plus-value dans mon CV.

Désolé d'avoir autant écrit (et merci à ceux qui liront smilies ). Que me conseillez-vous? Est-ce qu'il y en a parmi vous qui sortent d'un parcours très atypique? smilies
Merci d'avance de vos réponses. smilies
Top
Parolier974
Ministre de la Santé

Messages : 697
Enregistré : 06/01/2017
Posté le 17/02/2018 à 19:28 notnew
Bonjour je te conseille de finir ta formation infirmier, de travailler 2 ans et de postuler à la PACES réserve aux paramédicaux.
Pour la remise à niveaux, soit tu paies des profs privés, soit tu travailles les cours de biologie, maths et physique/chimie de première et terminale S.
Si tu es motivé, il n'est pas utile de faire une grosse remise à niveau car quand tu seras sur les bancs de la fac, tu trouveras toujours le moyen de comprendre et de tout retenir.
Voilà voilà

Bonjour ou bonsoir.
Je n'ai pas trouvé beaucoup de sujets qui en parlaient, donc je me permets de poster ce sujet. smilies
J'ai 19 ans, j'ai eu mon bac pro SPVL en 2016 (0 physique et SVT donc). Je m'y étais orienté par défaut, parce que je n'étais pas du tout travailleur au collège, et que je ne savais pas du tout ce que je voulais faire.
Actuellement, je suis étudiant infirmier, je pense aller au bout de toute façon, même si je ne m'y vois pas vraiment pendant 40 ans. Il serait un peu suicidaire de m'arrêter sans diplôme pour tenter un concours avec 80% d'échec.
Seulement, j'aimerais vraiment faire médecine. La longueur du cursus ne me dérange pas (au contraire), la dimension diagnostique et "science dure" me manque vraiment dans ce que je fais actuellement.
Le hic, c'est que j'ai un énorme retard à rattraper dans les matières scientifiques. Comme dit plus haut, je n'ai pas eu de physique et de SVT au lycée, j'ai eu des mathémathiques par contre, mais sûrement pas au même niveau que les maths enseignées en S. Mes études actuelles ne combleront absolument pas ce retard, il n'y a qu'une UE de biologie au premier semestre, les seules UE "scientifiques" qu'il y a aux semestres suivants portent sur des pathologies ou de la pharmacologie (donc pas très utile en PACES, peut-être après par contre).
Je n'ai pas vraiment envie de miser sur la passerelle mise en place l'année dernière, parce que je pense qu'il y aura beaucoup de candidats et très très peu de places, et que ceux qui seront pris sont ceux qui ont un bac S, qui ont déjà tenté PACES auparavant et qui sortent de services "prestigieux" comme la réanimation, bref un dossier béton.
Je réfléchis donc à une manière de me remettre à niveau maintenant ou après ma formation mais je ne sais pas laquelle serait la plus adaptée. J'envisage sérieusement de faire un bac S en candidat libre, le seul inconvénient que j'y vois est que je vais aussi devoir travailler des matières qui ne me seront pas forcément très utiles (français, histoire géographie, langues, philosophie). Le DAEU B serait beaucoup plus intéressant car je crois que l'enseignement est beaucoup plus centré sur les matières scientifiques et que le niveau est un peu plus élevé, mais il me semble qu'il n'est pas possible de le passer si on est déjà titulaire d'un bac. Sinon, il reste les années de remise à niveau, mais j'ai peur de perdre une année et beaucoup d'argent pour quelque chose qui ne sera pas une plus-value dans mon CV.

Désolé d'avoir autant écrit (et merci à ceux qui liront smilies ). Que me conseillez-vous? Est-ce qu'il y en a parmi vous qui sortent d'un parcours très atypique? smilies
Merci d'avance de vos réponses. smilies
_____
Vers une nouvelle vie ?
Pourquoi pas ?
Top
heim
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 12/10/2013
Posté le 19/02/2018 à 10:04 notnew
Bonjour, j'ai un parcours qui ressemble un peu au tien dans les grandes lignes. En quelle année de formation es tu ?

Je suis infirmier diplômé depuis 2016 j'aurais deux ans d'expérience en août 2018. Je n'ai pas de formation scientifique j'ai un bac économique et social. Je présente cette année la passerelle et je m'inscris pour l'année prochaine sur le NC paramédical.

Pour ce qui est du retard tu as le temps de prendre de l'avance c'est un avantage. Je te conseille dans un premier temps de d'abord te concentrer sur ta formation infirmier, valider toutes tes unités d'enseignement travailler tes stages à fonds afin qu'une fois diplômé tu puisses choisir le service que tu préfères. La troisième année avec les stages professionnels et le mémoire sera intense.

Après mon diplôme j'ai travaillé en réanimation, en parallèle je me suis financer des cours particuliers à raison de deux heures par semaine sur les mathématiques la physique et la chimie, j'ai choisi de travailler ces matières car c'était mes faiblesses.

Deux années pour se mettre à niveau c'est bien suffisant, on te demande pas d'avoir le niveau de PACES avant d'arriver en PACES. C'est déjà énormément de travail personnel, son emploi à plein temps plus travailler des cours à côté.
Pour une remise à niveau efficace je te conseille de bien sélectionner ta fac et de travailler directement les cours de cette faculté là. Cela permet de voir le style des cours, de travailler des QCM, et de bien se familiariser et apprendre des notions en avance.
D'ici à ce que toi tu puisses accéder au NC paramédical, je ne sais pas si l'inscription en première année existera toujours. Une chose est sûre L'inscription en première année est plus sûre que la passerelle qui semble beaucoup plus aléatoire.

Voilà, moi aussi c'était un peu long^^
En tout cas, si tu as d'autres questions n'hésite pas.
_____
pourquoi pas ?!


Top
psychotropine
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 25/12/2017
Posté le 04/03/2018 à 12:21 notnew
Bonjour et merci de vos réponses. Je mets un peu de temps à vous répondre, désolé. smilies
Je ne suis qu'en première année de formation.
Je sais que repasser un bac peut avoir l'air inutile mais je me pose quand même une question.
Je sais que pas mal de réformes sont en train de passer, je n'en connais pas le contenu mais j'entends des bruits à propos de ça, comme quoi l'admission à la fac ne sera plus aussi automatique qu'avant et sera "bac-dépendant" selon la filière qu'on demande. En gros, j'ai peur que d'ici que j'ai fini ma formation d'infirmier, éventuellement travaillé pendant deux ans, je ne puisse même pas rentrer en P1 avec un bac pro. Est-ce que vous en savez un peu plus? smilies
Par ailleurs, en imaginant que je change d'avis et que je décide de postuler à la passerelle après avoir travaillé deux ans, au lieu d'aller en P1, est-ce que je ne serai pas pénalisé (ou même plutôt éliminé d'office) à cause de mon bac pro?
Merci d'avance de vos réponses.
À la prochaine.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 453
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 04/03/2018 à 13:25 notnew

Par ailleurs, en imaginant que je change d'avis et que je décide de postuler à la passerelle après avoir travaillé deux ans, au lieu d'aller en P1, est-ce que je ne serai pas pénalisé (ou même plutôt éliminé d'office) à cause de mon bac pro?

Bonjour,

J'ai beau suivre de près les réformes du bac, je suis bien incapable de répondre au reste de ton message pour le moment...
Cependant, concernant la partie ci-dessus, je pense que la réponse est clairement non. Le bac, on s'en fiche un peu... C'est le parcours qui vient ensuite et la façon de le vendre qui comptent!
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Tropical
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 25/02/2018
Posté le 05/03/2018 à 07:35 notnew
Bonjour et merci de vos réponses. Je mets un peu de temps à vous répondre, désolé. smilies
Je ne suis qu'en première année de formation.
Je sais que repasser un bac peut avoir l'air inutile mais je me pose quand même une question.
Je sais que pas mal de réformes sont en train de passer, je n'en connais pas le contenu mais j'entends des bruits à propos de ça, comme quoi l'admission à la fac ne sera plus aussi automatique qu'avant et sera "bac-dépendant" selon la filière qu'on demande. En gros, j'ai peur que d'ici que j'ai fini ma formation d'infirmier, éventuellement travaillé pendant deux ans, je ne puisse même pas rentrer en P1 avec un bac pro. Est-ce que vous en savez un peu plus? smilies
Par ailleurs, en imaginant que je change d'avis et que je décide de postuler à la passerelle après avoir travaillé deux ans, au lieu d'aller en P1, est-ce que je ne serai pas pénalisé (ou même plutôt éliminé d'office) à cause de mon bac pro?
Merci d'avance de vos réponses.
À la prochaine.

Salut !

Alors, si tu dois t'inscrire en P1 en passant par la plateforme d'admission post-bac "ParcoursSup", il est fort probable que ton admission ne soit pas accepté à moins que tu fasses une remise à niveau.
En effet, ParcoursSup remplace "APB". Or, avec APB, l'admission à la fac était plus simple dans le sens où tu pouvais y aller peu importe le bac et ton niveau.
Avec la nouvelle plateforme, les modalités ont changé. Il existe une option "Oui si", c'est-à-dire que la fac peut te refuser si ton dossier ou bac ne leur convient pas, sauf si tu acceptes de faire une remise à niveau après le bac. Si tu refuses cette remise à niveau, ils pourront refuser ton inscription.

Mais ça, c'est si tu candidates en passant par la plateforme "ParcoursSup". Si tu as la possibilité de candidater en P1 autrement (ce dont j'ignore), ça fonctionnera peut-être autrement.
Top
heim
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 12/10/2013
Posté le 05/03/2018 à 09:58 notnew
En étant infirmier tu passera sur le NC paramed (avec 2 ans d expérience pro) et pas la peine de passer par parcoursup, il y a d’autres moyens.

Par contre je ne sais pas si le NC paramed existera encore...
_____
pourquoi pas ?!


Top
Gali
Interne

Messages : 132
Enregistré : 23/03/2017
Posté le 13/04/2018 à 01:29 puis édité 1 fois notnew
Salut
Heim a raison ... dur dur de dire ce qu’il adviendra du numerus clausus paramed. Surtout comme tu es qu’en première année il te reste minimum 4 ans ( je dis minimum car il faut vraiment 2 ans complets à temps plein d’exercice... et c’est comme ça que je me suis retrouvée à reprendre les études un an plus tard)
Et d’ici que tu sois en mesure de présenter le NC para on sait pas trop ce qu’il en sera.
Après effectivement c’est un très beau projet ! Mais tu as le temps de t’y préparer parceque si tu presentes la passerelle il te faudra aussi 2 ans d´exercice.
Donc concentre toi vraiment sur ton diplôme d’infirmier en premier lieu. Puis une fois diplômé avise.
Niveau passerelle je pense pas qu’il soit judicieux de bâtir un projet en fonction de la fin plus que potentielle. Garde le fil directeur et ta motivation et avance par étape smilies

Ce n’est qu’un Avis

Et surtout
COURAGE
_____
PCEM1 2009-2010
PACES 2010-2011
Manipulatrice radio
PACES paramed 2017-2018
En route vers la p2!!!
Top
lelysosome
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 23/02/2018
Posté le 19/04/2018 à 11:07 notnew
Et bien moi je te dirais qu’ayant été tech de labo puis ide, si c’etait a refaire j’aurais fais après mes 4 ans de pratique en labo un essai direct vers la paces quitte à avoir des remords. Mais c’est pas la solution la plus sécuritaire dans ton cas puisque tu quitterais en plein milieu ton diplôme et ça je pense pas que je l’aurais fait...

Ça apporte énormément d’etre Ide mais ça frustre.

Les reports d’année pour passer la paces c’est faisable ? A voir avec ton directeur d’ifsi si il accepterait enfin j dis peut être une cagade la.
Top
Aller en haut • 8 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter