logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Projet irréaliste ? Tenter la passerelle à 36 ans en étant hors corps médical - conseils...

Aller en bas • 17 réponses
William Blake
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 23/10/2018
Posté le 23/10/2018 à 17:33 notnew
Bonjour,

Tout d'abors merci pour ce forum, je vous lis avec avidité.
Mais j'avoue que je m'y perds totalement !
Je ne suis pas sûr que mon projet soit réaliste et j'aimerais des avis, échanges, et quelques conseils bienveillants.
Car chaque cas étant particulier, il est parfois difficile de se comparer.
En effet, dans les témoignages de personnes ayant réussi la passerelle, 95% viennent de filières scientifiques voire para-médicales, ce qui en soit ne représente pas le même degré de réorientation que le miens.
Il y a aussi ceux qui avaient bossé 2 PACES auparavant et donc acquis une belle quantité de connaissances.

Voilà, depuis toujours mais plus fort depuis quelque temps, j'ai ce bruit de fond... qui me fait regretter de ne pas avoir "tenté médecine".
Je suis un homme de 36 ans, un bac S spé physique (mention passable) il y a 18 ans, oublié depuis... car j'ai ensuite fait psycho. Cursus finalement assez éloigné du médical (il y a bien un peu de bio mais rien de foufou...).
Je suis donc psychologue clinicien en addictologie depuis 13 ans avec une expérience assez diversifiée et des stages en hospitalier.

J'aurais peut être un dossier "potable" pour la plateforme (mention bien à tous mes diplomes universitaires, j'étais "major" de promo en psycho, stages en hospitalier, et je pense savoir me vendre).
En plus, visant médecine générale je n'ai pas d'ambitions délirantes, donc.

Mais si sur le papier ça pourrait peut etre se faire, qu'en serait-il ensuite de la faisabilité niveau capacités d'absorption intellectuelles ?

Est-ce impossible quand on vient de sciences humaines (et qu'on est fils de femme de ménage... donc aucun médecin, pharmacien, ingénieur dans la famille pour encourager et donner l'exemple...) ?
(Je sais que dans l'absolu, "tout est possible"... mais est-ce raisonnablement faisable mettons, en étant étudiant à temps plein disons 9h par jour).

Comment rattraper le retard, et me mettre à niveau pour tenir la route en 2e année, sans avoir fait la PACES, et sans vouloir gacher un an dans une prépa ou une année bidon de remise à niveau à 5000€ ?
Je pense que je suis un peu (beaucoup) juste niveau connaissances, car j'ai rejeté un œil sur les cours de physique / chimie de PACES, et je vois bien que je suis vraiment à l'ouest.
Je ne sais pas trop comment me remettre à niveau (j'ai commandé le livre "Visa pour la PACES" qui résume les cours de Terminale S afin de me remettre le nez dedans, on verra...).

L'un des problèmes est que je ne sais pas ce qui sert vraiment en 2eme année de médecine de tout ce programme de physique-chimie théorique (car la PACES me semble volontairement surchargée de contenu pour écrémer, je me trompe peut etre ?)

Actuellement je suis salarié en activité à quasi temps plein (mais j'ai mon lundi de libre, et les vacances scolaires en gros donc pas si mal).
Que puis-ce faire pour commencer progressivement sans tout bazarder, et lancer les vraies démarches uniquement quand je suis sûr que je serai capable de continuer ? -> finalement c'est ça mon plus gros problème

J'ai un garçon de 5 ans et une épouse, et je ne souhaite pas non plus sacrifier notre sécurité ni notre vie de famille pour une "lubie".
Niveau financement, on pourrait se serrer la ceinture et compter sur certains dispositifs, mais je me vois mal plaquer mon boulot, tenter médecine, puis pointer au chomage si ca ne marche pas...

Justement niveau familial, quel temps consacrons-nous à étudier en 2eme année ?


Actuellement je ne sais pas par où prendre la pelote de laine...
Je souhaite prendre le moins de risques possible, mais aussi éviter de perdre trop de temps à brasser du vent et à réfléchir.
Je peux financer une reprise d'études études en envisageant 2 ans de chomage puis croiser les doigts pour obtenir la bourse CESP (en tablant sur le fait que je ferais med. générale, un bon dossier universitaire, des responsabilités familiales et que je me fiche totalement d'aller bosser dans un coin paumé une fois formé, si ca arrange la commission).

Voilà j'espere ne pas avoir été trop long
Top
Ekron
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 23/10/2018 à 18:39 notnew
Salut,

Bienvenue à toi en premier lieu !

Pour te faire une idée de ce que donnent les cours de PACES, tu peux aller jeter un coup d'œil par ici : http://unf3s.cerimes.fr/paces/unf3s_paces.php
L'UE1 est importante (en particulier la biochimie), la 3 et la 6 aussi ; les UE 2 et 5 sont primordiales. Le reste, c'est bon à connaître, mais ça ne t'empêchera pas de suivre correctement en P2.

Est-ce que tu seras capable de suivre ? Je ne saurais pas te répondre, tu es le seul à pouvoir nous le dire. J'ai une collègue une année au-dessus de moi qui était psychologue clinicienne également et qui s'en sort très bien.
À titre personnel, j'ai 0 PACES derrière moi et ça se fait très bien.

Par contre, d'un point de vue familial, c'est un sacrifice.
Je t'invite à lire ce sujet : http://forums.remede.org/reprendre_des_etudes_medicales/sujet_663... (les témoignages de You5 notamment) et celui-ci : http://forums.remede.org/rentrer_en_p2/sujet_63707.html (les différents témoignages de mariela). Ce sont des études longues et chronophages, tu seras fatalement moins présent pour ta famille que tu ne l'es en tant que travailleur. La question c'est : est-ce que c'est un sacrifice que toi et tes proches êtes prêts à faire ?

J'espère t'avoir aidé à y voir plus clair, n'hésite pas si tu as d'autres questions !
_____
2018 : Admis DFGSM2 à Paris Descartes
Top
EliottL
Désagrégé de médecine

Messages : 220
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 23/10/2018 à 19:43 notnew
Salut et bienvenue,

Je nuancerai juste un poil ce qu'a dit Ekron au sujet du rattrapage des cours.

Concernant l'UE 1, c'est important de comprendre la partie biochimie. Notamment les mécanismes de réplication, transcription, traduction, la structure de protéines, des acides nucléiques, des glucides et des lipides, l'enzymologie et l'énergétique. En revanche, il ne me semble pas très important de s'attarder sur la partie chimie. Ce serait bien que t'aies une idée du principe d'une réaction d'oxydo-réduction et acido-basique, mais sinon je vois pas trop l'intérêt de se farcir l'atomistique, la thermo, les réactions d'élimination, addition et substitution ...
Quelques notions de chimie orga sont toujours intéressantes à avoir d'une manière générale mais ça s'arrête la je pense.

Concernant l'UE 3, je n'ai pas l'impression qu'elle soit très importante. Elle est largement réabordée en P2 en reprenant certaines bases. Pour ma part, je n'ai absolument pas rattrapé cette matière et j'arrive à suivre sans difficulté l'UE d'imagerie. Bien évidemment, si tu as du temps autant commencer à assimiler les connaissances mais ce n'est pas une matière prioritaire.

Concernant l'UE2, rien à redire. C'est sûrement l'UE la plus importante à rattraper. Il faut bien maîtriser ces connaissances ça sera vraiment la base des cours et aucun rappel ne seront faits (en tout cas dans ma fac il n'y en a pas eu).

Concernant l'UE 5, je ne trouve que ce soit une UE à rattraper absolument. Evidemment, avoir des connaissances en anatomie et en physio ce ne sera vraiment pas inutile. Mais le truc c'est que à chaque fois que nous étudions un système, il y a toujours au moins un ou deux cours d'introduction à l'anatomie de cet appareil et des petits rappels de physio. Clairement ce sont des connaissances que tu devras assimiler un jour ou un autre mais elles ne me semblent pas indispensables pour suivre en P2. Personnellement, je n'avais quasiment pas rattrapé l'anat.

En bref, ce qui me semble indispensable c'est vraiment l'UE 2 et une partie de l'UE 1. Le reste c'est du "nice to have". Si tu as le temps, fais le mais ne te mets pas une pression de dingue parce que tu n'as pas réussi à tout rattraper.

Bien entendu, ce n'est que mon avis et je n'ai pas encore un recul très important sur cette deuxième année (j'ai commencé les cours de P2 il y a 1 mois et demi).

Bon courage.
Top
Ekron
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 23/10/2018 à 20:01 notnew
Ça doit dépendre des facs j'imagine. Autant je te rejoins pour l'UE 1 (la chimie générale c'est pas très important), autant à Descartes, sans l'UE 5 c'est chaud.

L'UE 3, effectivement, c'est plutôt bonus. Par contre, chez nous, l'UE 6 aide pas mal quand on parle de médicaments en ED de sémio.
_____
2018 : Admis DFGSM2 à Paris Descartes
Top
EliottL
Désagrégé de médecine

Messages : 220
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 23/10/2018 à 20:26 notnew
Ah oui effectivement, ça doit vraiment dépendre des facs alors.

Du coup William Blake, essaye de rentrer en contact avec des étudiants (d'ailleurs, il y en a peut être sur le forum) ou des profs de la fac dans laquelle tu aimerais aller pour avoir des infos plus précises à ce sujet.
Top
William Blake
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 23/10/2018
Posté le 23/10/2018 à 21:22 puis édité 1 fois notnew
Merci pour ces avis constructifs
Wow Ekron, effectivement les posts de You5 ont de quoi remettre une belle tarte de réalité en face...

Ca n'est pas évident de faire la part des choses, car d'autres vont te dire par ailleurs que ça passe, et qu'avec une bonne organisation, ca le fait plutôt bien.

Sans enlever à la (forte) pertinence de son témoignage, je concois que les études sont longues et ingrates, mais actuellement par exemple, ne gagnant pas 10.000€ par mois je ne pense pas que le gap soit aussi violent que pour You5.

Je vais donc continuer à lire des témoignages pour me faire ma propre idée mais effectivement je suis plus en attente de mecs comme ça qui te disent les choses en vrai que de l'idéaliste plein de bons sentiments qui te dis "que tout est possible quand on y croit" ou "il faut poursuivre ses reves coute que coute" etc.
--- quitte à renoncer définitivement à ce "beau" projet ---
Top
William Blake
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 23/10/2018
Posté le 23/10/2018 à 21:38 notnew
Et ma fac de rattachement et de coeur est celle d'Amiens
Top
key
Externoïde

Messages : 46
Enregistré : 13/06/2004
Posté le 24/10/2018 à 11:29 puis édité 1 fois notnew
Salut,

La p1 c’est beaucoup de vent...y a quelques bases à maitriser pour la p2 mais plus tu avances dans le cursus plus tu te rends comptes qu’apprendre par coeur des diamètres de cellules ou des réactions chimiques ça fera pas de toi un meilleur praticien.
Au début tu seras un peu à la ramasse, tu auras peut être un peu plus de rattrapages mais en bossant (un peu plus que les autres) tu peux aller jusuq’au bout sans trop de soucis ( faudra aussi etre réaliste et partir du principe que t’as peu de chance de finir dans la première moitié du classement à l’ecn). En p2/d1 les cours sont prof depednant, faut donc bien bosser leurs cours et ca passe.
Ce qui est parfois difficile c’est d'être en décalage avec le reste de ta génération...tu vas sacrifier beaucoup de temps en revision/stage, presque rien gagner jusqu’en fin de 6eme année et devoir te taper des taches ingrates en stage (t’es à a fois étudiants/stagiaire/salarié sans réel cadre).
Le plus dur c’est tenir sur la longueur car ces études vont forcement te fatiguer, aprés ton cursus initial rajouter 8 ans mini avec cours, stages, gardes et la grosse cinquantaine de sessions de partiel....
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 378
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 24/10/2018 à 11:46 notnew
( faudra aussi etre réaliste et partir du principe que t’as peu de chance de finir dans la première moitié du classement à l’ecn)

Pour les étudiants de la prochaine rentrée il n'y aura plus d'ECN (enfin plus sous sa forme actuelle).
Top
mariavril
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 14/10/2018
Posté le 24/10/2018 à 13:51 notnew
Bonjour !

je te rejoins sur ce post. j'ai un bac en gestion comptable et un master... en art !

je tente la passerelle. je fais une remise à niveau avec le CNED.en parallèle je vais sur les sites de fac qui mettent certains cours en ligne.

je n'ai jamais été acceptée en Paces dans mon académie et les académies limitrophes.

je boss dans le milieu du soin en tant qu'aide soignante. IDE sera ma solution de secours si je n'ai pas la passerelle.

au fait, j'ai 34 ans
Top
William Blake
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 23/10/2018
Posté le 24/10/2018 à 18:17 notnew
Key, tu dis que c'est beaucoup de vent je veux bien le croire, dans tous les domaines il y a une différence entre les bancs de la fac et leur utilité dans la pratique.
Par contre c'est le genre de détail qu'il faut j'imagine connaitre pour les partiels...
Les partiels me font pas peur mais j'aimerais connaitre la quantité de travaille hebdo moyenne.
Sachant que je me contrefiche de l'ECN ou de son futur équivalent, visant générale et peu importe où.

mariavril, interessant, qu'est ce que tu as trouvé comme programme de remise à niveau au CNED ?
QUel est ton but ? Te remettre à niveau en sciences au niveau Bac S ?
Atteindre un niveau proche d'un etudiant en fin de paCES ou plutot viser les connaissances nécessaires pour entre en 2e année via la passerelle ?
Car quand je vais sur leur site je me noie un peu dans leurs formules.
Et surtout, ca te coute combien ?
Top
key
Externoïde

Messages : 46
Enregistré : 13/06/2004
Posté le 25/10/2018 à 10:28 notnew
En rattrapant quelques bases d’anat, physio, bio, metabolisme durant l’été tu pourras arriver sans être trop à la ramasse. Le plus simple c’est de voir les cours et annales avant de commencer à reviser pour comprendre ce qu’on attend de toi.

En p2/d1 il y a un petit relâchement général et ca bosse souvent à l’arrache un mois avant les partiels en bossant les annales.
En bossant 2-4h par jour tu devrais pouvoir avoir des bases correct pour t’en sortir et augmenter le rythme à l’approche des partiels. Les matières medicales pures sont pas trop difficiles par contre ce qui peut te compliquer la vie c’est les matières trés scientifiques (biophysique, chimie ect...) si certaines fac en proposent vaut mieux les eviter car la c’est beaucoup plus difficile à rattraper.

Et dés la 4eme année l’approche et complètement différentes, on remet un peu les compteurs à zero.
Les partiels sont actuellement basés sur les qcm concus à partir d’un programme gigantesque ou tout peu tomber
Et meme en bossant comme un fou certains partiels sont difficiles à valider car ca demande énormement de connaissances et tu manqueras de temps.
Top
William Blake
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 23/10/2018
Posté le 25/10/2018 à 23:59 puis édité 1 fois notnew
Merci pour ton avis.


Comment puis-je savoir s'il y a beaucoup de biophysique à Amiens ?

Quelqu'un sur ce forum accepterait-il de me transmettre les "ronéos" (je crois qu'on dit comme ça) intégraux des cours de 2e année de sa fac afin que je me rende compte de la quantité de travail/des connaissances de base requises ? (même si datant de quelques années...)

Je me suis déjà procuré les cours de PACES de ma fac et effectivement, si je me sens de raccrocher les wagons pour ce qui est physio, anat, embryo etc, pour tout ce qui est science fondamentale, ça pique.

L'atomistique sert-elle vraiment en 4eme année par exemple ?
Pour le moment je compte me remettre à flots en physique-chimie et bio via des bouquins. On verra.

Autre problème, les cours que je me suis procurés sont ceux d'une prépa associée à la fac d'Amiens (PCMP), et j'adhere pas du tout au "style" télégraphique de ces cours.
Genre tout est rédigé dans des tableaux, en mode ultra descriptif... Ca passe du coq à l'âne tout le temps...
Je suis peut etre vieux-jeu mais j'ai besoin d'un fil et d'un minimum de narration pour comprendre.
Je parle pas d'un roman de Jules Verne non plus, mais sujet verbe complément c'est déjà bien.
Quelqu'un a déjà observé ce problème ou je suis à la ramasse totale ?
Top
Ekron
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 26/10/2018 à 01:08 notnew
Je ne peux malheureusement pas te transmettre mes ronéos car je n'en ai pas le droit vis-à-vis de l'asso qui gère ça dans ma fac. Mais pour te donner une idée, ce dont j'ai eu besoin jusqu'à là, c'est essentiellement la génétique (UE1), l'embryologie (UE2), la biologie cellulaire (UE2), l'anatomie (UE5) et un peu de connaissance du médicament (UE6). Un petit bout de l'UE4 pour arriver à avoir une lecture critique sur les articles d'épidémiologie est aussi bienvenue, mais ça se fait sans.

Honnêtement, l'atomistique ça ne sert pas trop. On descend jamais en dessous de la molécule. Il faut savoir vaguement ce que c'est qu'une liaison covalente, une liaison hydrogène… mais pas besoin de connaître le mécanisme dans le détail.

Concernant les cours, je ne saurais pas te dire. Je sais qu'en P2 nos ronéos sont concises mais les phrases sont construites tout de même. Pour ma part, j'ai rattrapé la PACES avec les résumés de cours des bouquins de révision et quand j'avais besoin d’explications plus détaillées, je regardais les vidéos sur le site que je t'ai passé.
_____
2018 : Admis DFGSM2 à Paris Descartes
Top
mariela
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 170
Enregistré : 07/08/2011
Posté le 30/10/2018 à 08:25 notnew
Bonjour,

William, ton projet c'est de rentrer en P2/D1 par la passerelle ou de faire la PACES?
ça change pas mal de choses dans l'approche en fait.
Très honnêtement, tu peux largement te passer de tout ce qui est fondamental pour la P2.
Tu as en effet encore une matière qui s'approche (mais d'assez loin) de la biophysique mais tu peux avoir la moyenne sans être hyper au point sur toutes ces notions.
Moi j'avais RIEN révisé sur ce sujet. J'ai ouvert le livre, je l'ai refermé...
En biochilie, pareil, tu revois ça en très gros pour comprendre les mécanismes (qui sont très simples). Assez vite en génétique on va te demander des choses très simples et puis du par coeur, du par coeur, sur les syndromes. Globalement tu n'en retiens au final que les autosomiques dominants/ autosomiques récessifs/ liés à l'X/ les triplets. En une heure tu as compris de quoi ça ressort.
La bioch, cycle de Krebs et compagnie c'est fini en P2 et ça n'est plus au programme. Ils mettront peut être des questions pour faire du zèle mais ça t'empêchera pas d'avoir la moyenne.
Par contre, physiologie à bien comprendre, histologie les bases parce qu'après ça va vite, l'anatomie (le plus difficile car beaucoup de par coeur mais indispensable).
Globalement tu fais du fondamental très light en P2D1 puis après tu raisonnes par spécialité d'organe (c'est beaucoup plus intéressant!!!)

J'ai repris à 30 ans, avec un Bac STT de 2000, une prépa STT éco-gestion et une école de commerce. A part plein de math en prépa (mais en médecine les maths c'est du pipi de chat), je n'ai pas touché à une seule matière scientifique de mon cursus.
J'ai révisé pour rentrer en P1 (assez lucide sur mes chances de réussir la passerelle). Rien de ce que j'ai appris à faire en chimie, en physique ne m'a servi. Ce qui m'a servi une petite dose de biologie cellulaire, les bases d'histo, la physio par système. L'anat j'avais la flemme j'ai fait l'impasse (je m'en suis mordu les doigts car ça m'a pris beaucoup de temps après).
Je suis donc rentrée directement en P2 en 2012 avec mon maigre bagage.
Pas de redoublement, deux rattrapages en tout et pour tout sur tout le cursus (dont un parce que j'ai eu la bonne idée d'accoucher 9 jours avant les partiels...)
mes conseils : s'économiser. On en fait jamais trop en médecine mais quand on a une vie de famille et que l'ambition c'est d'être généraliste il faut savoir différencier le nécessaire du superflu. Tu as besoin de raisonner surtout, après ça rentre tout seul.

Les cours c'est beaucoup de tableaux, de schémas, tout est décomposé en cours, expliqué. On est pas nombreux en cours donc tu peux poser tes questions, c'est intéractif.
Globalement, beaucoup continuent en mode par coeur enfermés à la BU et cartonnes aux examens, mais oublient assez vite s'ils ne pratiquent pas. En revanche quand tu as bien compris, tu oublies jamais (mais tu retiens moins de détails à la con, justement parce qu'ils sont cons mais qu'ils discriminent aux examens et aux ECN...).

Côté vie de famille/Finance : je suis maman de 5 enfants, quand j'ai commencé j'en avais que 4 qui avait 5 ans, 4 ans et 4 ans et 2 ans. J'ai fait le 5eme en D1. J'ai touché le chômage pendant 2 ans et j'ai eu une petite rallonge avec mon congé mater. Ensuite j''ai souscrit au CESP.
Ce n'est pas très difficile d'avoir la bourse, d'abord, parce qu'il y a peu de candidats, ensuite parce que le fait d'être chargé de famille est un critère important (et on est très peu à être chargé de famille), et ensuite parce que si tu veux médecine générale on te tend grand les bras.
Ce point ne devrait pas t'inquiéter.
Pour le temps libre, rassure toi tu en as. A Nantes en P2/D1 on a les vacances d'été. C'est royal.
Ensuite en D2/D3/D4 on a un mois l'été. Tu peux poser des congé en stage. On te dira rien si tu dois t'absenter pour un de tes enfants.
Les cours ne sont pas obligatoires.
mon rythle de travail :
- P2 : gros coup de collier. J'allais en cours (8h-18h du lundi au jeudi) et je bossais une heure tous les soirs et le dimanche toute la journée. ça s'est intensifié à l'arrivée des exam du S1, où je n'avais plus cours mais je bossais 10-12h par jour.
S2, moins de cours donc plus de week end de libre ou les soirées selon mes envies
j'ai eu un rattrapage en neuro en S1, tout est passé en S2
2 mois de vacances l'été où j'ai rien fait
- D1 : à peu près le même rythme mais je bossais que le dimanche après-midi et le soir. Samedi et dimanche matin libre
1 rattrapage en infectieux au S2
2 mois de vacances l'été où j'ai rien fait
- D2 : alternance un mois de cours/un mois de stage. Je bosse aussi tous les dimanches, tous les soirs sauf le vendredi soir
- D3 : Idem mais je ne bosse plus le soir sauf quand les exam approchent
- D4 : je révise à fond pour les exams. fin de l'année en février, ensuite révision pour les ECN où j'ai vraiment pas fait grand chose (jamais ouvert un bouquin le week end, jamais le soir et certains jours jamais aussi....)

Pour revenir sur ton premier message je suis fille d'assistante maternelle et d'agent DDE.
Concernant la notion de "lubie" ou de sacrifice, c'est un super moteur. Une fois que tu y es tu te poses moins de questions, tu avances, tu n'as plus le choix...

La chance qu'on a c'est qu'après ça, tu n'as pas de problème pour trouver du boulot ce qui est quand même une donnée à prendre en compte dans la reconversion professionnelle.

Donc là je finis ma première année d'internat de médecine générale.
C'est très intense aussi mais ça se fait.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas, je suis en vacancessmilies
Top
William Blake
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 23/10/2018
Posté le 03/11/2018 à 13:32 notnew
Salut Mariela, et merci pour ton message qui donne espoir.

Je suis allé voir ton témoignage sur ce forum également.
Ca me parle, car tu as une vie de famille, et tu n'es pas issue d'une grosse prépa scientifique ou du monde paramédical.

A te lire, avec beaucoup de motivation, de travail et en étant pas trop idiote, c'est jouable.

Ce qui pourrait m'aider d'avantage, c'est de savoir ce que tu penses de l'expérience de You5, qui semble l'extrême inverse de la tienne, et d'avoir ta tentative d'explication.

Encore merci
Top
KineUP
Chef de pique-nique

Messages : 182
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 03/11/2018 à 15:02 puis édité 1 fois notnew
Pour amener ma pierre à l'édifice : 3 de mes anciens collègues psychologues cliniciens ont fait la passerelle, l'ont eu, et sont soit interne à l'heure actuelle, soit en fin de deuxième cycle, soit urgentiste.

2 sont issus d'un bac L, et l'autre d'un bac ES.

C'est donc pas impossible du tout.

Un de ces collègues l'a fait en ayant un enfant.
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2 à Paris XIII
Top
mariela
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 170
Enregistré : 07/08/2011
Posté le 07/11/2018 à 10:48 notnew
Bonjour,
Je ne sais pas qui est You5 ?
Tu trouveras de toute façon, autant de versions que d'étudiants en médecine. Chaque expérience est unique.
Tout de même, attention pour que la médecine garde de sa superbe, il faut faire croire que c' est très dur.
Il y a une quantité de choses énormes à apprendre et ça c'est assez exclusif à la médecine. Mais ce n'est pas dur à comprendre. Les principes sont simples, abordables pour beaucoup.
Donc ce pourquoi il faut que tu te prépares : la longueur (interminable) de ces études, l'intensité liée à la quantité de choses à savoir, l'ambiance de merde en stage et avec certains étudiants.
Top
Aller en haut • 17 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter