logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Accès très très tardif études de médecine

Aller en bas • 6 réponses
meme
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/01/2019
Posté le 07/01/2019 à 14:09 notnew
Tags : Reprise études
Bonjour
J'ai plus de 50 ans, formation école polytechnique + quelques autres diplômes, carrière sans rapport avec le médical ni biologie, en libéral à temps partiel pour raisons familiales depuis 10 ans. Je sais que ça peut paraître absurde mais une énorme envie de m'engager dans des études médicales : tropisme très ancien pour biologie, goût d'apprendre, challenge intellectuel et humain,... Je pense pouvoir faire face sans trop de problème aux études théoriques (j'ai commencé à regarder), la partie pratique me fait un peu plus peur, tout en m'attirant énormément. Bien consciente de la durée, mais on peut exercer tard, pas d'objectif carriériste. Je précise que j'ai une excellente santé et des ressources financières personnelles.
J'ai tenté la passerelle l'an dernier : même pas admissible, je suppose que ma candidature est allée directement à la poubelle pour cause d'âge. Je vais recommencer, sans illusion : je crois qu'ils n'ont jamais pris qu'un ou deux jeunes quadragénaires.
Donc je me renseigne sur les modalités d'inscription en PACES. J'avais contacté sur ce sujet en 2018 les services administratifs de la fac que je vise; il m'avait été dit que tout le monde devait maintenant passer via Parcoursup et qu'il y avait quasiment aucune chance d'être pris en reprise d'études, vu l'afflux des demandes de bacheliers, prioritaires. Quelqu'un a-t-il des informations là-dessus ? Est-ce vrai dans toutes les facs ? Est-ce que je pourrais tenter d'obtenir un strapontin en PACES en allant voir le Doyen de la fac (j'ai compris que ça pouvait se faire comme ça dans le temps). Merci de vos éclairages.
Top
okena
Nain-terne

Messages : 120
Enregistré : 28/08/2017
Posté le 08/01/2019 à 10:46 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

Effectivement, je pense que la passerelle sera très compliqué pour toi.

En revanche la PACES est une bonne idée. Oui les facultés privilégient d'abord les bacheliers (ce qui est normal). Mais il me semble que c'est surtout les parisiennes qui ont des problèmes de places.

Dans tous les cas, je te conseil dans un premier temps de créer ton dossier parcoursup le 15 janvier et de postuler à l'ensemble des facultés que tu pourrais envisager.

Ensuite, je te conseil également de regarder les classements ECNi de ces dernières années, de noter les personnes qui ont 50 ans ou plus (les dates de naissance sont indiquées) et de tout simplement les contacter. Même si elles ne sont pas passées par Parcoursup, elles auront surement des conseils à te donner.

Enfin, en effet, il pourrait être intéressant d'essayer d'entrer en contact avec différents doyens pour prendre la température.
Top
meme
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/01/2019
Posté le 09/01/2019 à 10:02 notnew
Merci Okena pour ces conseils pratiques. UVSQ et Orsay idem parisiennes intra-muros pour accès PACES ?
Top
Hippocratosaurus rex
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 28/07/2018
Posté le 08/05/2019 à 08:50 notnew
Pour info le plus vieil interne reçu l année dernière avait 47 ans, un petit jeunot quoi!!smilies
Lire ton envie de reprendre médecine à 50 ans me fait encore m interroger sur La particularité, l aura de ce cursus... C est fou qqpart.
Etant en Dfasm1 à 38 ans, je me pose parfois les questions suivantes : «  par où, en voulant soigner les autres, je pense à me soigner moi même »
Ou encore «  Jusqu à quel âge est on encore taraudé par le regret de ne pas avoir fait medecine post bac. »... Ou aussi, on peut se poser la question du rapport à nos propres parents... Le fait d avoir fait des études qui ne font pas « bicher »...en gros peut être auraient ils êtés plus «  fiers » d avoir un enfant qui soigne plutôt qu un as de la mécanique des fluides ou autre science de l ingénieur. Alors que je crois savoir qu un polytechnicien n est pas vmt un demeuré!...
Il y a indéniablement une énorme part nevrotique dans les études tardives en médecine. ( je le dis aussi pr moi)
Quant au regard des jeunes en amphi, il y a de tout... tout comme il y a des gens plus matures que d autres. Certains sont en trains de se forger des bons caractères de cons d autres sont nourris par l exigence intellectuelle dans leur découverte de la vie... Et tous se posent la question du sacrifice de leur jeunesse... En gros il n y a pas d âge pour se demander ce qu on fout là. En tous cas je serais curieux d être tenu a courant de ton désir de reprendre et de ton parcours personnel pour fantasmer encore médecine.
Amitiés
Top
KineUP
Doyen

Messages : 579
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 08/05/2019 à 09:51 notnew
Pour info le plus vieil interne reçu l année dernière avait 47 ans, un petit jeunot quoi!!smilies

Mieux que ça : 62 ans smilies
https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/07/05...
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2
Top
Karie93
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 18/01/2018
Posté le 15/07/2019 à 22:24 notnew
Bonsoir,

Apparemment toutes les conditions sont réunies pour te lancer dans l'aventure et je t'y encourage . Pour les passerelles, le mode de sélection reste obscur pour moi aussi (j'ai candidaté en 2017 suite à un redoublement en paces, mais pas admissible). Une chose est sûre, si j'avais la possibilité de reprendre une paces je foncerai. Cela étant et malgré mon âge (38) je guette encore l'espoir avec la réforme...

Hippo rex : je me suis reconnue dans ton message !
Kiné up : merci pour cet article qui fait du bien au moral
Top
meme
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/01/2019
Posté le 16/07/2019 à 09:01 notnew
Bonjour
Merci beaucoup à tous ceux qui m'avaient repondu et soutien à ceux qui sont dans le parcours. J'ai été prise en paces via parcoursup dans la fac d'idf que je souhaitais, sans rien faire de spécial finalement (juste une lettre de motivation qui a dû être convainquante). Je travaille déjà comme je peux, notamment avec d'anciens cours de la fac de Grenoble accessibles en ligne. Même si ça doit aboutir sur rien, ça va être une année passionnante.
Top
Aller en haut • 6 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter