logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Récap complet étudier médecine en Angletterre

Aller en bas • 1 réponse
clairemed
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 01/04/2010
Posté le 13/09/2015 � 12:26 notnew
Bonjour à tous et à toutes,
Je souhaiterais avoir un récap complet mise à jour entre démarches (inscriptions, test de langue, équivalences bac francais), aides pour financer les études sur chaque année.
Ce ne sert à rien de me parler d'Oxford et Cambridge car je n'ai pas le niveau pour y aller.
Mais je suis intéressée pour des infos sur King's College of London (l'université que je vise) et d'autres qui accepte de prendre des étudiants après deux PACES.
Merci de vos réponses. smilies
Top
BluePoop
Jeune Carabin

Messages : 21
Enregistré : 07/12/2014
Posté le 30/05/2017 � 13:21 notnew
Entre deux PACES le seul moyen d'aller dans une université anglaise c'est de passer par UCAS (l'APB britannique).

Alors les gros trucs à savoir :
- tu peut mettre 5 universités, et maximum 4 en médecine (tu es obligé de faire au moins un autre choix). Sur UCAS y'a un moteur de recherche des université bien fait pour trouver quelle université proposent médecine.
- ton dossier doit être fini pour le 15 novembre (ou octobre, vérifie) de l'année avant d'entrer à l'université (en gros si tu le fais là ca sera pour aller là bas en 2018/2019)
- il y a une sélection à l'entrée en université pour tout les cursus (donc médecine aussi, y'a que en france qu'il suffit d'avoir 10 au bac pour s'inscrire)
- pour cette sélection il vont regarder tes notes au bac. Sur le site de chaque université ils vont donner les minimum à avoir (entry requirements) et si tu fouilles tu vas trouver ce qu'ils demandent pour les étudiants avec le bac français (UCL ca doit tourner autour de 15, avec 15 en math, physique et SVT, mais revérifies).
- après ça, tu vas devoir faire un 'personnal statement' (une lettre de motivation) qui sera très importante (très très très importante, autant voire plus que tes notes). Il y a plein d'exemple sur internet, mais ce qu'il faut retenir c'est que pour eux la médecine c'est un 'vocational degree' donc il faut que tu prouves que tu veut être médecin (une p1 déjà ça aide bien je pense smilies) Mais bcp de gens ont déjà fait des stages ou du bénévolat à la NHS (tes nouveaux amis je l'espère)
- il faut aussi une lettre de recommendation par un prof de la fac/lycée qui peut écrire sur "pouquoi tu es bien pour faire le degree que tu demandes". Assez important aussi, demandes en avance. Pas besoin que ça soit un PU-PH qui publie tout les 10 du mois, il vont préférer quelqu'un qui te connais "bien" (ton prof de math de terminale par exemple).
- La certification en langue anglaise la plus demandée c'est l'IELTS (Internation English Language Test System) Academic (par oposition à General) qui est fait par le British Council plusieurs fois par ans, à Paris et peut être dans d'autre villes (Marseille sûrement parce qu'il y a un British Council). Il faut préparer ce test parce qu'il est très précis et assez dur (même un bilingue va avoir du mal à avoir 9/9)(oui c'est noté sur 9) et la c'est chaque université qui va te demander une note minimum (euh en gros pour médecine c'est faisable, faut être assez bon mais on va pas te demander de lire shakespeare, attention à l'examen oral surtout, il peut être vâche et tuer ta moyenne).
- Truc chiant aussi, il y a deux tests spécifique pour les gens qui veulent entrer en médecine : BMAT (BioMedical Admission Test) et UKCAT (UK Clinical Aptitude Test) et les universités peuvent demander de passer sois l'un soit l'autre (ou aucun, mais j'en connais pas). Il s'agit pas d'un concours, ils te donnent une note qui rentre en compte dans ton dossier, et ça ne représente qu'une partie du dossier, mais pour les très bonnes universités (OxBridge, UCL, King's College London, Manchester, Edinburgh and so on and so forth...), la concurence est rude donc c'est à ne pas négliger. Peut être que tu peut passer outre en tant qu'étranger, mais généralement les européens (ressortissant de l'UE) sont traités de la même facon que les britanniques.
- Pour médecine, prépare toi à passer des interview (oraux). Là encore, ils considèrent que les européens peuvent se déplacer, mais tu peut essayer de demander un interview par skype (parce que 5 aller-retour c'est cher), mais tu leur dit que t'as un examen la veille de ta date, que tu peut pas t'absenter, un truc comme ça...

Bon ça c'était pour UCAS. Maintenant la question qui tue : les sous... Cette année (2017) les prix ont augmenté, donc on passe à 9250£ par ans (10 500€) et les études de médecines c'est plus que 3 ans (durée moyenne d'un Bachelor Degrees en angleterre, 4 en écosse avec les Honors). MAIS, pour l'instant (et j'insiste) POUR L'INSTANT (pré Brexit) le gouvernement britannique (UK) fait un truc qui s'appelle le Tuition Fees Loans. En gros, l'état te paye tes études avec une prêt à taux 0 (tu rembourse exactement ce qu'ils t'ont prêté) et tu les rembourse plus tard, avec 9% de ton salaire mensuel à partir du moment ou tu gagnes plus d'une certaine somme anuelle (22000£ si je ne m'abuse). Presque tout les gens que je connaissent là bas font ça, c'est très courant, c'est peut contraignant, surtout en faisant médecine (t'es quasi sur de trouver un travail). Après attention pour la vie là bas Londres c'est cher...
Sinon, si le student loans est fermé aux européens post brexit, nos amis Écossais nous adorent tellement qu'on paye quelque chose comme 1820£ par an, et souvent c'est payé par l'état (si ce n'est systématiquement). Sachant que les Anglais (pas britanniques, Anglais), les Gallois et les Irlandais du Nord payent 9000£... Donc c'est pas mal d'y penser, sachant qu'ils ont de très prestigieuses universités (genre Edinburgh).

Bon j'espère que ça peut aider pas mal de gens, sachant que UCAS est populaire parmis les français smilies
Top
Aller en haut • 1 réponse
livreslivrescontactspublicationstwitter