logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[sf] Passerelles entre professions médicales

Aller en bas • 103 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
MarieRouge
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 29/07/2008
Posté le 09/12/2008 à 09:17 notnew
Bonjour,

et merci pour le texte de loi!!
Maintenant tu peux même t'inscrire auprès du sénat pour suivre par mail l'évolution législative d'un texte donné, je me suis donc inscrite, on verra bien!
Quoi qu'il en soit ça commence à sentir bon pour les passerelles éventuelles, notamment vers et depuis sage-femme!
courage à tous et à toutes!

Marie
_____
Marie
Top
cabane
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 25/12/2008
Posté le 08/01/2009 à 19:14 notnew
C'est vraiment n'importe quoi!!!
Quelle connerie que de priver les gens d'une possibilité de formation professionnelle en faisant passer SF par le concours de PCEM1!
C'est difficile de prendre en compte quelques rares cas particulierssmilies!

Un grand coup de gueule: j'ai vraiment l'impression que les étudiants en médecine (je ne parle que de ce que je connais, c'est peut-être pareil pour pharma, dentaire...) sont pris pour des pions.
Tu sais Vivi, on a besoin de médecins, alors on va pas te laisser te barrer comme ça. Surtout que si tu es bien frustrée en médecine, on peut espérer que tu vas foirer l'ENC et on va pouvoir t'envoyer faire médecine G dans le Cantal. C'est bon pour la démographie médicale sur papier. Ta tronche? Non, rien à foutre...
Et si je peux encore admettre que de tels discours puissent être tenus par d'obscurs fonctionnaires du ministère de la santé, cela me fait bondir quand on retrouve cette mentalité chez nos professeurs de médecine! Je force un peu le trait, mais dans le fond c'est exactement ça!

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet...smilies

alors, quand je vous lis, je trouve ça dingue! car , moi, j'ai raté 2 fois P1 et je suis aujourd'hui sage-femme (à l'epoque, ce n'etait pas avec le concours P1), et je reve de refaire une P1 car je veux faire medecine! c'est mon reve depuis toujours et je ne m'epanouie pas du tout dans mon metier de sage femme! sachez que , les sage femmes sont prises pour des infirmières et que la consideration est nulle. quand je vous vois vouloir reprendre ces etudes, je pense que vous ne savez pas du tout dans quoi vous vous engagez...Vous etes medecins, pharmaciens, dentistes... sage femme , c'est redescendre plus bas!
Top
klaktonclown1
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 209
Enregistré : 31/07/2005
Posté le 09/01/2009 à 23:46 notnew
Honnetement je ne sais pas... Socialement probablement, et ce n'est pas ce qui m'importe.
Ca fait maintenant 2 ans et demi que je travaille comme pharmacien. Je peux t'assurer que lorsqu'on est une femme, jeune de surcroit, on a beau être pharmacien, on est quelque soit notre fonction pris pour bien peu de choses.

Dans mon premier boulot, j'ai fait un beau "burn-out" après seulement 6 mois, suite à un rythme de travail intense, 2 collègues tire-au-flan, et un certain nombre d'actes de harcèlement.

J'ai fini par démissionner dans un état... Passons. J'ai retrouvé quelques temps plus tard, dans un grand centre commercial, chez 2 pharmaciens associés en procès l'un contre l'autre. Une de mes collègues intente une procédure pour harcèlement. On bosse comme des dingues, on n'a pas le temps de connaitre nos clients de passer du temps avec eux, de connaitre le prénom des enfants, etc. On n'a pas le temps de connaitre les autres traitements des gens, on risque des erreurs à chaque instant.

Tout ça pour un patron qui arrive à 17h30, gueule parce que c'est le bordel, se prend 15 000 euros par mois, "oublie" de nous payer nos primes de blouses et nos majorations de jour fériés,etc...

Heureusement j'ai un autre mi-temps en campagne où je me plais beaucoup.

Mais franchement, je rêve... d'autre chose et d'indépendance. Il y a de nombreuses façons d'exercer le travail de sage femme, et je suis certaine de pouvoir trouver qq chose qui me plaise, en PMI, ou en cabinet.

En tout cas si j'ai un jour la possibilité, c'est clair, je fonce...
_____
"Un fou n'est-il pas une minorité réduite à un seul homme ?"
G. Orwell

Top
cabane
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 25/12/2008
Posté le 10/01/2009 à 11:06 notnew
alors tu vivras exactement les mêmes choses lorsque tu seras sage -femmes! sauf, qu'en plus, tu seras traitée comme une ignorante,par les medecins que tu croiseras tous les jours! beaucoup de sage femmes souhaitent justement travailler en PMI ou s'installer en liberal, pour ne plus vivre tout cela: mais il n'y a pas tant de places que cela! moi, j'attends qu'il y ait un concours pour ma region ... j'attends toujours! je ne suis pas sûre que le côté social ne soit pas important pour toi! C'est difficile à expliquer mais , ayant fait 2 P1 j'ai des amies medecins et dentistes: dans leurs discours, les infirmières sont "bètes", des executantes , elles ne les voient même pas, ne se melangent pas avec... biensûr, elles leur parlent puisqu'elles sont dans leurs services, mais de là à copiner! non! elles n'ont quand même pas les mêmes valeurs...

Nous aussi, nous faisons beaucoup d'heures sup, on "trime" toute la journée, et à la fin, aucune reconnaissance, notre salaire nous permet juste de faire le necessaire! Heureusement que j'ai un mari qui a un salaire honnete, nous pouvons quand même partir en vacances 1 semaine par an. mais nous calculons de près.

pour moi, il est très difficile de vivre cela: en ratant de quelques places, je suis passée de quelqu'un d'erudit, (BAC S spé physique mention très bien avec 1 an d'avance), à quelqu'un de niveau bac SMS ( car je le redis, les sage femmes sont prises pour des infirmières et il suffit d'un bac sms pour faire infirmière...) et c'est difficile de ne pas être considerée! nous ne sommes même pas bac + 5!
Top
YMCA
Doyenne (espèce rare)

Messages : 638
Enregistré : 21/07/2004
Posté le 10/01/2009 à 13:51 notnew
tu seras traitée comme une ignorante,par les medecins que tu croiseras tous les jours!
Je peux difficilement te laisser dire ça, ca dépend beaucoup de l'établissement.
Dans la plupart des hôpitaux où je suis allée (et notamment au CHU), j'ai trouvé le rapport médecin/sf plus collégial qu'autre chose. Ensuite dans certaines structures quelques médecins peuvent être franchement irrespectueux et là je ne vois pas le problème à recadrer les choses, ne ne sommes pas les subordonnés/excécutants des gynéco.

Comme le souligne klaktonclown, le fait d'être une femme, dans une profession très majoritairement féminine ne doit pas être totalement sans rapport avec le fait que la profession soit peu considérée, mal reconnue.
_____
SF
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 11/01/2009 à 13:49 notnew
pour cabane: si tu veux retourner en p1 tu peux car tu es passé avant la réforme qui a décidé de faire passer sage femme par p1. tu n'as droit qu' à une chance. Et se serait sympa d'éviter de dénigrer la profession de cette façon...!
Top
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 11/01/2009 à 15:02 puis édité 1 fois notnew
pour moi, il est très difficile de vivre cela: en ratant de quelques places, je suis passée de quelqu'un d'erudit, (BAC S spé physique mention très bien avec 1 an d'avance), à quelqu'un de niveau bac SMS ( car je le redis, les sage femmes sont prises pour des infirmières et il suffit d'un bac sms pour faire infirmière...) et c'est difficile de ne pas être considerée! nous ne sommes même pas bac + 5!

Vous traduisez très bien ce que j'ai ressentit merci!
(Sauf que je l'ai choisi, mais quelle folle smilies)

Sérieusement, je comprend votre déception mais allez-y mollo, ce n'est pas en se dépréciant que les autres professions vont nous estimer!
Top
chibouki
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 382
Enregistré : 15/04/2004
Posté le 11/01/2009 à 16:32 puis édité 1 fois notnew
alors tu vivras exactement les mêmes choses lorsque tu seras sage -femmes! sauf, qu'en plus, tu seras traitée comme une ignorante,par les medecins que tu croiseras tous les jours! beaucoup de sage femmes souhaitent justement travailler en PMI ou s'installer en liberal, pour ne plus vivre tout cela: mais il n'y a pas tant de places que cela! moi, j'attends qu'il y ait un concours pour ma region ... j'attends toujours! je ne suis pas sûre que le côté social ne soit pas important pour toi! C'est difficile à expliquer mais , ayant fait 2 P1 j'ai des amies medecins et dentistes: dans leurs discours, les infirmières sont "bètes", des executantes , elles ne les voient même pas, ne se melangent pas avec... biensûr, elles leur parlent puisqu'elles sont dans leurs services, mais de là à copiner! non! elles n'ont quand même pas les mêmes valeurs...

Nous aussi, nous faisons beaucoup d'heures sup, on "trime" toute la journée, et à la fin, aucune reconnaissance, notre salaire nous permet juste de faire le necessaire! Heureusement que j'ai un mari qui a un salaire honnete, nous pouvons quand même partir en vacances 1 semaine par an. mais nous calculons de près.

pour moi, il est très difficile de vivre cela: en ratant de quelques places, je suis passée de quelqu'un d'erudit, (BAC S spé physique mention très bien avec 1 an d'avance), à quelqu'un de niveau bac SMS ( car je le redis, les sage femmes sont prises pour des infirmières et il suffit d'un bac sms pour faire infirmière...) et c'est difficile de ne pas être considerée! nous ne sommes même pas bac + 5!

J'espere vraiment que tu pourras te réorienter, car tu sembles vraiment détester ta profession (et comme les autres te l'ont dit, pas obliger de dénigrer la profession et les infirmières parce que la profession ne te convient pas à TOI)
De la a dire que ton salaire te permet tout juste de vivre... Tu vas pas me dire que tu gagnes 1200 euros par mois!

Tu sais, y'a que dans le monde hospitalier ou les gens s'inquiete de "copiner" entre niveaux équivalent... Mon mari travaille dans l'enseignement supérieur (il est agrégé = taux de réussite inférieur à médecine, thèse) et y'a pas ces enfantillage: je suis pas ton copain car tu n'as "que" le CAPES, tu n'as pas les mêmes valeurs que moi...

Donc finalement, toi ce qui t'intéresse, c'est de devenir médecin car c'est l'élite intellectuel, ils doivent voir que tu es aussi bien qu'eux, pas juste un pauvre niveau bac+3. Ce qui me chagrine, c'est qu'a aucun moment tu ne dis que tu veux devenir médecin pour être plus proche des patient, en faire plus pour eux... Ce qui t'intéresse, c'est de briller, ce qui est, ma foi, assez prétentieux, non?
_____
ex ESF traumatisée
Top
cabane
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 25/12/2008
Posté le 11/01/2009 à 17:38 notnew
pour cabane: si tu veux retourner en p1 tu peux car tu es passé avant la réforme qui a décidé de faire passer sage femme par p1. tu n'as droit qu' à une chance. Et se serait sympa d'éviter de dénigrer la profession de cette façon...!

vous n'avez pas compris: ce n'est pas moi qui denigre! c'est ce que j'entends regulierement dans mes conversations entre ami! je ne denigre pas bien au contraire, sage femme, c'est medical! mais j'ai du mal à faire passer l'info!
Top
cabane
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 25/12/2008
Posté le 11/01/2009 à 17:54 notnew
J'aime beaucoup cette profession, mais elle n'est pas ce que je veux faire depuis toujours: moi, je veux reparer des corps qui ne fonctionnent plus bien, la chirurgie m'attire depuis toujours, bref...

je suis d'accord, il n'y a que dans le milieu hospitalier que l'on vit ce genre de chose.
Mais lorsqu'on vous parle toujours comme si vous ne saviez rien, c'est quand meme tres difficile à vivre! je ne cherche pas à briller, je suis beaucoup trop calme et effacée pour cela. je veux juste savoir, et avoir toutes les connaissances qu'il me manque aujourd'hui.


je cherchais juste à vous mettre en garde, car , même si ce n' est pas du tout le plus important pour moi (malgres ce que vous avez cru comprendre), ce problème se posera à vous, un jour , j'en suis sûre ! et vous serez bien content, à ce moment là, de ressortir , au detour d'une conversation, que , avant d'etre sage femme, vous etiez medecin ou pharmacien! vous vous souviendrez, alors, de moi!
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 12/01/2009 à 11:42 notnew
Comme l'a justement souligné YMCA, ce rapport dévalorisant entre SF et médecins dépend pour beaucoup de l'établissement ; je découvre en ce moment le privé, et clairement, on ne m'a jamais prise aussi souvent pour une conne et pour une bonniche en si peu de temps... Chose que je n'avais jamais vécu de façon aussi caricaturale dans le public, même en tant qu'étudiante ! Pour le reste, se pose le problème de tout milieu fermé où la collaboration est néanmoins nécessaire : on peut pas s'entendre avec tout le monde, et des gens irrespectueux de leurs collègues, il y en a autant chez les médecins que les SF, que les IDE ou les AS... C'est plus que désagréable quand c'est quotidien, certes, mais le moyen de bosser en équipe autrement ? Après, quand ces contraintes sont insupportables, le libéral est la bonne solution à mon goût.

Quant à l'image de la profession vis-à-vis du grand public... Bien en-deça de la réalité, il est vrai, et bien moins valorisante que celle du médecin, qui lui-même voit sa cote baisser : tout le monde sait qu'il a fait des études, lui, mais est-ce que ça empêche une partie des patients de le traiter comme un dispensateur d'ordonnances et d'arrêts de travail sur commande, corvéable à merci ? Est-ce que ça empêche les pouvoirs publics de le considérer comme redevable à vie de ses études, et de ce fait déplaçable à volonté sur le territoire ?
Toutes les professions de santé souffrent de ce déficit de reconnaissance et de considération. Il est plus marqué encore pour les sages-femmes, en partie pour des raisons de féminité massive. C'est injuste, c'est nuisible à la qualité de notre travail comme à notre qualité de vie. Mais se tirer dans les pattes entre professions n'y changera pas grand-chose. A mon avis, il faut admettre que l'inversion du phénomène est possible mais uniquement sur du long terme, en proposant de plus en plus d'images et d'actions positives des sages-femmes, dans le travail quotidien comme dans la vie publique (domaine où les médecins excellent, et qui sert leur image). Et pour ça, il faut déjà arrêter de nous dévaloriser nous-même, et de nous comparer perpétuellement aux médecins.
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
Sha
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 756
Enregistré : 09/09/2008
Posté le 12/01/2009 à 13:25 notnew
mais est-ce que le fait de passer par une première année de médecine (donc concours commun et rapprochement entre étudiants) n'a/ne va pas améliorer un peu les choses ?
_____
MUCC... What else?

" Le pire ennemie, c'est soi-même. "
Top
Belettou
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 174
Enregistré : 07/06/2007
Posté le 16/01/2009 à 20:37 notnew
Je suis comme Marni, 30 ans en p1 pour être SF! Franchement après un bac +5, je me suis retrouvée standardiste dans une boite de conseil faute de mieux et quand un centralien vient vous ordonnez de mettre du coca dans le frigo parce qu'il y en a plus y a de quoi bondir smilies Après j'ai fait ma place, je suis passée commerciale puis chargée de recherche dans le recrutement bah je peux vous dire qu'il y a toujours des gros cons pour vous mettre la pression et vous mettre des coups de pieds aux fesses injustifiés! Soit on se bat, soit on laisse... Perso j'ai jamais rien laissé passé de ce genre ce qui m'a permis d'avoir une vie professionnelle super sympa (bien que ne correspondant pas à mes rêves d'où mon retour en P1 smilies
L'enfer c'est les autres comme disait je sais plus qui et c'est partout pareil smilies
_____
Et on repart pour un tour!
Top
esf5
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 29/01/2009
Posté le 02/02/2009 à 22:47 notnew
comme disait sartre.....
_____
vivement la fin
Top
charmite
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 29/07/2009
Posté le 29/07/2009 à 12:56 notnew
Bonjour,

J'aimerai commencer des études de sage-femme, en entrant directement en bac+3 (2ème année études de sage femme). J'ai en effet fait 2 ans de prépa bio et suis titulaire d'un diplôme d'ingénieur + spécialisation (bac+6).
J'ai un petit garçon de 11 mois, et je ne me sens pas de reprendre 5 ans d'études... pourtant je souhaite vraiment reprendre mes études et être sage-femme...

En appelant la directrice de l'école de sage-femme de clermont ferrand, il apparaît que le texte de loi est passé pour les passerelles (avec mon diplôme, je peux intégrer directement la 3ème année de médecine), mais pas le décret d'application pour entrer en école de sage femme.

Elle m'a conseillé d'adresser des lettres :
- au ministère de la santé, dir. des professions médicale
- au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, bureau des professions médicales
- au directeur de l'UFR médical de Clermont Ferrand, avec copie à la directrice de l'école de sage femme. (à chacun d'adapter en fonction de son lieu de résidence...)

Plus ces ministères recevrons de lettres (normalement, ils sont obligés de répondre...), plus il y a de chance que les décrets d'application passent vite...
Restons mobilisés !

Charlotte
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 29/07/2009 à 19:26 notnew
les internes femmes sont aussi régulièrement prises pour des infirmières smilies
c'est juste que dans la tête des gens, paramédical = femme, médical = homme... des clichés complètement débiles qui ne sont pas prêts de s'effacer malheureusement...
après, il y a des équipes GO qui s'entendent super bien avec les SF, il ne faut pas généraliser, il y a moyen de bosser dans des ambiances sympa dans certains endroits !
et l'herbe n'est pas forcément plus verte en méd par rapport à SF smilies
_____
Interne power !!!!!!
Top
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 02/08/2009 à 19:23 notnew
C'est bien gentil mais vos diplômes ne vous ont pas appris à piquer, perfuser, faire un pansement, une injection, un examen de femme enceinte, de nouveau-né, d'accouchée, s'initier à l'accouchement.

Ni quels conseils donner à une femme qui a des crevasses, à quels termes ont fait un échographie, ou comment prescrire la pilule...

Notions considérées comme acquises en 2e année de sage-femme!

Je vous souhaite néanmoins bon courage dans vos démarches
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2080
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 02/08/2009 à 23:45 notnew
C'est vrai que faire des passerelles, c'est bien pour gagner du temps, mais c'est arbitraire et dans ce cas précis, ne correspond pas à des connaissances médicales. Cela aurait plus logique de faire une passerelle d'ISFI vers ESF, pour aller en 2ème année.
_____
Ancienne SF
Interne en médecine interne
sans passerelle, PACES réussie
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Top
julieesf
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 04/08/2009
Posté le 04/08/2009 à 09:11 notnew
Bonjour,je viens de faire 2ans de p1 et j'ai raté médecine à 70places donc je suis un peu dégoutée!!
A la rentrée je serais étudiante sage femme et finalement je suis super contente.
Je pense qu'il faut arrêter de dénigrer le métier de sage femme, c'est quand même le métier qui aide à la vie, c'est un moment inoubliable pour la femme qui accouche et on participe à tout cela!
Je pense qu'il y a beaucoup trop de gens envieux des médecins, beaucoup trop de gens dégouté d'avoir raté leur p1 mais ce n'est pas la fin du monde, je pense qu'il vaut mieux etre une bonne sage femme que de finir médecin dans un trou pomé!!!
Ensuite je pense que le métier sera réhaussée un jour à sa juste valeur étant donné que le nombre de médecin obstétricien est en chute libre.
Je pense aussi que si on fait un métier dans le domaine de la santé c'est qu'on le fait par vocation par passion et que les pb que l'on rencontre peuvent arriver dans bien d'autres métiers!
Alors je dis bon courage et bravo à tous ceux qui ont choisi ce metier.smilies
Top
-shanga-
Jeune Carabin

Messages : 16
Enregistré : 29/03/2006
Posté le 29/08/2009 à 19:23 notnew
Julie, Cabane disait peut-être la même chose que toi il y a quelques années... Et j'espère pour toi que tu ne diras pas la même chose qu'elle dans quelques années...
Le P1 est quand même un sacré poker...Ce n'est pas parce qu'on a une vocation, qu'on se sent altruiste, qu'on est "fait" pour toutes les professions de santé.

Charlotte, j'ai écrit au ministère de l'esgt supérieur il y a ... trois ans!! j'attends toujours la réponse!
Top
Aller en haut • 103 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Stéphanie Rist, députée LREM : Je trouve scandaleux que certains internes travaillent plus de 60 heures par semaine ! Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter