logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

études en Belgique

Aller en bas • 31 r�ponses • 2 pages • 1 2
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 31/08/2006 � 19:09 notnew
En france; la SF est considéré(e) comme un corps médical (elles ont quant meme depuis 2004 une P1 a leur actif(parfois deux smilies)

Enfin, on était considéré comme profession médicale bien avant de passer par P1, rappelons-le.
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
Juliette
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 14/04/2005
Posté le 31/08/2006 � 19:10 notnew
Pour celinecruz:
Déja, ce n'est pas parce que la PCEM1 a été intégrée à la formation de SF que la profession est devenue médicale...
Elle l'est depuis 1982...!!!
Les plus anciennes sages-femmes exercant encore aujourd'hui (qui sont de très loin les meilleurs puisque c'est un métier d'expérience!!) ont fait 3 ans d'école et sont considérées de la meme façon que les promo qui auront fait une P1.

En Belgique... l'infirmière fait partie de "l'art de soigner". La sage-femme fait partie de "l'art de guérir" comme le médecin!
Il y a une dizaine d'années, SF était encore une spécialisation d'infirmière en Belgique, et c'etait le cas aussi en France il y a bien plus longtemps. La différence c'est qu'en Belgique la distinction est plus récente!! Il faut le temps que ça rentre dans la tete des gens! Actuellement, seule la 1ère année est commune.

Et si!!! on a l'équivalence "comme ça" car c'est un diplome européen. Et il ne faut pas refaire des années d'études pour exercer en France.
Oui, le début après le diplome est un peu plus dur pour certaines selon les services... mais la majorité d'entre nous le savent et on y est de + en + préparées.
Merci d'ailleurs à Get72 pour ce que tu as dit dans ton dernier message! smilies et je suis tout à fait d'accord avec toi (manque de personnel, essayer P1 avt de partir en Belgique...)

Alors avant de dire n'importe quoi, renseigne-toi ou laisse parler ceux qui sont au courant!!!

A bientot!!

Julie
ESF3 à Bxl
Top
Dr. Carter
Chef des sévices

Messages : 360
Enregistré : 11/11/2005
Posté le 31/08/2006 � 20:26 notnew
Pas fous mais en rade de personnel de façon critique, ça fait fermer les yeux sur bien des choses...
Surtout les cliniques privées !
Déja, ce n'est pas parce que la PCEM1 a été intégrée à la formation de SF que la profession est devenue médicale...
Elle l'est depuis 1982...!!!
Je ne suis pas sur que le mérier de Sf soit passé dans la catégorie médicale en 1982, il me semble que c'est un peu plus tard..
Les plus anciennes sages-femmes exercant encore aujourd'hui (qui sont de très loin les meilleurs puisque c'est un métier d'expérience!!)
C'est vrai mais pas uniquement, heuresement que ce métier se repose aussi énormement sur la théorie et sur ce point je ne suis pas sur que certaines vieilles Sages-femmes remettent leur connaissance à jour..perso je ferais plus confiance à une jeune Sf..ce n'est que mon point de vue.
Il y a une dizaine d'années, SF était encore une spécialisation d'infirmière en Belgique, et c'etait le cas aussi en France il y a bien plus longtemps.
Je pense que tu te trompes serieusement, Sf n'a jamais était une spécialisation d'infirmière en France, je peux me tromper mais ça me parait bizare..
Et si!!! on a l'équivalence "comme ça" car c'est un diplome européen. Et il ne faut pas refaire des années d'études pour exercer en France.
Ca c'est un autre problème.
Bonne soirée
_____
"La sagesse commence dans l'émerveillement." Socrate
"Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté." Hippocrate
"Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l'est pas est inutilisable." Paul Valéry
Top
Juliette
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 14/04/2005
Posté le 31/08/2006 � 21:05 notnew
J’ai trouvé plusieurs fois 1982… en tout cas, ça fait une vingtaine d’années… on va pas chipotter smilies
Ok, SF n’a peut-etre jamais été une spé à proprement parlé d’inf mais en tout cas, il y avait une année en commun, comme en Belgique actuellement.
Je n’ai pas encore beaucoup d’expérience, mais je trouve que les vieilles SF trouve tout de suite le petit truc qui va faire la différence, une subtilité… des trucs qu’on voit justement pas en théorie et qui sont hors-protocoles (surtout en salle d’acc) Mais quand j’ai une question je prefere les + jeunes, parcequ’elles expliquent vraiment mieux !
C’est vrai par contre, que y’en a qui devrait se remettre à jour…
Pour ce qui est du « diplôme européen » moi qui aura un diplôme belge, je n’aurai jamais été contre de faire une formation de « remise à niveau » pour pouvoir exercer en France, théorique et pratique… un truc spécifique (mais pas refaire une 4ème année avec mémoire et examens, ce serait bete !) mais ça n’est pas le cas ! et je suis d’accord avec toi pr dire que c’est un autre problème...

Bonne soirée à toi aussi!!
A+
Top
sage-nico
Ministre de la Santé

Messages : 710
Enregistré : 12/07/2006
Posté le 01/09/2006 � 11:12 notnew
Va falloir réviser votre histoire de la profession ! Sage-femme n'a jamais était une spécialité d'infirmière en France ! De plus la première année n'est pas commune comme ce qui a été écrit plus haut.

De plus la profession est médicale en France depuis le règne d'Henri III (ma copine a fait des recherches historiques pour son mémoire) soit quelque chose comme le XVIème siècle ! Elle fut reconnue comme profession médicale avec la création des corporations. Vous avez quelques métros de retard !
C'est d'ailleurs pour cela que la formation a toujours été indépendantes du cursus d'infirmière en France mais mise rapidement sous la tutelle de la corporation des chirurgiens puis des obstétriciens.
Etant de Baudelocque, première école historiquement en France, on nous a pas mal briffé là dessus ! Le premier diplôme a été délivré en 1802 à Baudelocque Port-Royal (ancienne école de l'Hôtel Dieu).

En 1982, la réforme a porté sur l'ouverture aux mecs et surtout sur la mise en place du concours post-bac. Il aurait mieux fallu nous faire passer P1 à ce moment là à mon avis on aurait gagner 20 ans sur la reconnaissance.
_____
sage-nico


Top
dor
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 17/11/2005
Posté le 02/09/2006 � 13:49 notnew
Get72, tu nous dit qu'il est toujours temps après s'être planté d'envisager le départ, ben c'était vrai il n'y pas si longtemps, aujourd'hui avec la mise en place du quota de 15%, et le tirage au sort qui va avec, c'est un peu plus compliqué. Nul doute que des personnes qui ont échoué au PM1 et veulent à tout prix devenir SF seront déçus, il est pourtant probable qu'elles auraient été d'excellentes professionnelles. Pour ma part je suis sortie en juin avec un diplôme belge, donc européen, j'ai du boulot, je ne suis pas un sous produit de sage-femme et les lacunes que je peux avoir et que j'ai ne me font malgré tout pas mettre la vie des femmes en péril. J'ai beaucoup à apprendre en tant que nouvelle professionnelle, avec une formation qui est différente mais qui m'a appris autre chose. Ces autres choses je peux également les partager avec les sage-femmes de formation française et jusqu'à présent personne n'a trouvé cela incongru.Je suis hyper motivée pas présomptueuse en ce qui concerne mes connaissances et j'accepte très simplement les remarques ou conseils qui me sont donnés afin de rattraper les lacunes qui sont pointées. En tout cas je ne regrette pas de m'être exilée en belgique au bon moment. L'année où je suis partie il y a 4 ans, toutes les PM1 avaient choisi médecine ainsi ils ont rempli la promo de SF avec des personnes qui ne poulaient pas tripler et des reçus collés, ça interroge ?non ? sur la motivation à s'engager dans une carrière, dans laquelle à mon sens on n'arrive pas par hasard.
A méditer.
Et n'oubliez pas on a besoin la différence enrichit, il y a surement des étudiants SF belges qui sont pas au top, mais je peux vous dire qu'il y a aussi des étudiants français qui ne sont pas non plus au top.
Le ministère n'est pas fou il ne s'engagerait pas dans une équivalence de diplôme si il y avait danger.
Top
Dr. Carter
Chef des sévices

Messages : 360
Enregistré : 11/11/2005
Posté le 02/09/2006 � 14:20 notnew
Le fait que l'on aurait pu être un excellent praticien alors que l'on a pas obtenu sa P1 est un problème que rencontre tous les étudiants passant par là..mais c'est comme ça, le concours est fait comme ça, il faut bien selectionné sur qqchose, aprés tu peux tjrs remmetre en question les épreuves sur lesquelles on te note ça n'y changera rien..c'est la dure loi du concours et elle est la même pour tout le monde.
les lacunes que je peux avoir et que j'ai ne me font malgré tout pas mettre la vie des femmes en péril.
Surrement, du moins je l'espere je ne connais pas la formation Belge..
Une question, es-tu passer par une P1 Française ?
Et n'oubliez pas on a besoin la différence enrichit
C'est vrai..mais cette affirmation porte parfois ces limites.
il y a surement des étudiants SF belges qui sont pas au top, mais je peux vous dire qu'il y a aussi des étudiants français qui ne sont pas non plus au top.
Quel conclusion doit-on en tirer, et sur quel base te bases-tu en ayant fait des études en Belgique pour dire que certains ESfs Français ne sont pas trés compétents..
Le ministère n'est pas fou il ne s'engagerait pas dans une équivalence de diplôme si il y avait danger.
La pénurie dans un corps de métier peut le justifier..et puis qu'est-ce qu'il y connait le ministere !!
_____
"La sagesse commence dans l'émerveillement." Socrate
"Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté." Hippocrate
"Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l'est pas est inutilisable." Paul Valéry
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 02/09/2006 � 14:39 notnew
Puisque la sélection se fait par tirage au sort, le fait d'avoir tenté P1 avant ne change rien, donc je continue à penser qu'il vaut mieux essayer la France d'abord.

Quant à la qualité des futures SF passées par P1, je pense qu'il faut arrêter de fantasmer : oui, il y a eu une, voire deux années de transition difficiles (j'en sais quelque chose, c'est de ma promo qu'il s'agit), où les esf1 étaient preque tous des "ratés" de médecine, mais je le dit et le re-dit, c'était déjà le cas avec le concours Drass. Aujourd'hui, dans les promos, il y en quelques-uns, comme il y en avait déjà avant, comme il y en aura probablement toujours. Avant même l'instauration d'un concours à l'entrée, combien de filles faisaient SF parce qu'elles-mêmes ou leur famille pensaient que "médecine, pour une femme, ça ne se fait pas, SF c'est plus convenable" ? Celles-là aussi sont des "médecins ratés".

Nul doute que des personnes qui ont échoué au PM1 et veulent à tout prix devenir SF seront déçus, il est pourtant probable qu'elles auraient été d'excellentes professionnelles
Qu'est-ce qu'on peut en savoir ? La motivation de départ n'est pas le seul critère pour être un bon professionnel, ça dépend énormement de ton développement personnel (parce qu'à 18 ans, motivation ou pas, ta personnalité est loin d'être définie pour toujours), de la qualité de ta formation (qui dépend pour bcp des gens que tu as la chance ou pas de croiser en stage, à un moment ou tu es réceptif ou pas), de l'évolution de ta vie en général. On peut être excellent à une période et exécrable à une autre, tous autant que nous sommes, quelque soit notre parcours.

Faut arrêter de cracher sur les SF belges parce qu'il n'y en a pas deux pareilles ? Et ben c'est pareil pour celles qui sont passées par P1 !

Je comprend la rancoeur de gens qui ne seront pas SF parce qu'ils se sont plantés en P1, mais qui sait s'ils auraient mieux réussi le concours Drass ? Qui sait s'ils ne vont pas s'épanouir dans une autre carrière ? Personne ne peut le dire.
Et je le sais d'autant mieux que je fais partie de ceux qui ont cru que leur vie était ruinée parce qu'ils ne seraient jamais médecins, et qui ont découvert leur vocation pour un métier dont ils soupçonnaient à peine l'existence...
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
dor
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 17/11/2005
Posté le 03/09/2006 � 08:14 notnew
Pour répondre à Dr Carter:
Non je n'ai pas tenté la PM1 car je ne m'en sentais pas capable. J'ai eu mon bac S, je voulais être sage-femme depuis la 3ème, j'ai passé le concours, quand le tronc commun n'existait pas j'ai échoué à 1pt25, sur liste d'attente mais aucun désistement. Suite à cet échec j'ai pas eu le courage d'en essuyer un autre. Mais surtout j'avais des contacts avec une SF qui bossait dans un CHU, et ce CHU venait d'intégrer une SF qui venait tout droit de Bruxelles et il n'y avait aucun souci. Et oui ça existe et ça marche.
Alors j'ai pas hésité j'ai fait mes bagages et durant ces 4 années, j'ai souffert d'être à 900 bornes de chez moi, mais je ne regrette rien car aujourd'hui ça le fait.
Et pour ma remarque sur les étudiants SF français, je les ai cotoyé durant mes stages faits en France et surtout aujourd'hui j'en encadre. Et pas plus tard que la semaine dernière, une ESF4 a débouché une voie centrale avec un trocart, on a frôlé la catastrophe. Mais "je sais faire", disait-elle avant d'aller dans la chambre. Certains étudiants nous prennent de haut. Notre année commune avec les IDE, et qui est méprisée par les étudiants français, aurait peux-être permis à cette ESF4 de ne pas faire une telle connerie. Ce que je veux dire c'est que ce sont des comprtements individuels, et ouvre les yeux bien grands, toi aussi tu dois voir des étudiants, filière française ou belge, qui sont des erreurs de casting. Il y a des nases partout.
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 03/09/2006 � 11:02 notnew
Il y a des nases partout.

Ca c'est sûr... il faut dire que certaines SF se refusent à ne pas valider un stage ou une garde, même quand l'esf est notoirement incompétent... On en a tous vu, des boulettes inexcusables.

Maintenant je ne crois pas que ça vienne d'un défaut de formation aux soins infirmiers, parce que les stages d'esf1 ont lieu majoritairement côté inf, et qu'ensuite on nous demande très souvent, surtout en salle de naissance, de prendre en charge nos patientes de façon globale, autant obstétrique qu'infirmière.
On cumule en esf1 plus de 600 heures de soins infirmiers dans des services divers (6 stages de 3 semaines), on a encore 3 semaines en esf2 (la néonat), je me demande si c'est très différent de ce qui se fait en Belgique ? Combien de temps passez-vous en stage pendant cette première année, à titre comparatif ?

[Edité le 03/09/06 par Get72]
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
dor
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 17/11/2005
Posté le 03/09/2006 � 15:00 notnew
En Belgique, la 1ère année: 879h de cours dont 240h de stage. en 2ème année: 900h de cours dont 481h de stage, en 3ème année: 934h dont 510h de stage, enfin en 4ème année 1039h dont 850 de stages.
En pratique clairement, c'est peu au regard de la filière française, et c'est regrettable.
Top
Aller en haut • 31 r�ponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter