logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[sf] Sage-nico: "c'est une bonne situation, ça, sage-homme?"

Aller en bas • 12 réponses
Miss Gaffe
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 213
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 12/01/2008 à 10:53 notnew
Salut!
je ne suis ni un mec, ni sage-femme, mais ça me chatouillait de poser la question, en fait...
j'avoue que je suis agréablement surprise de lire pour la première fois les posts d'un maïeuticien!! je trouve ça génial! je suis du genre à penser que les professions qui encadrent la femme et la maternité manquent d'équilibre entre les représentants des deux sexes (c'est dire, quand j'ai passé mon final de médecine on était 80% de nanas, je suis passée en dentaire ensuite et c'est pareil!), et que comme dans d'autres domaines, les femmes peuvent apporter un peu de nouveau, dans ce domaine là les hommes, c'est un peu la meme chose.
Qu'est-ce qui t'a poussé à choisir ça (ou je pourrais poser la question façon Panoramix dans Mission Cleopatre: "C'est une bonne situation, ça, sage-homme?"
Merci de ta réponse, meme si je m'incruste ici smilies
_____
...une libellule avec six pattes gauches...
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 12/01/2008 à 20:53 notnew
Bon, ben en attendant que le monsieur te réponde en direct, tu peux aller jeter un oeil à cet article qui devrait commencer à satisfaire ta curiosité.

Nico, tu vas devenir une star... smilies
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
sf5
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 24/06/2007
Posté le 12/01/2008 à 21:58 notnew
je sais que je titille beaucoup mais euh...
on dit "sage-femme homme" car le mot "femme" se rapporte à la patiente et non au soignant. Quand à "maïeuticien" je crois que c' est plus à l' étranger, comme en Belgique il me semble. Donc des infirmiers accoucheurs. En France je crois pas que ça s' utilise.
Vala! donc sage femme Nico, c' est à toi maintenant smilies
_____
sage femme: 20% pediatre 40% obstrétrik 30% gynéco 5% autres médicaux 5% infirmerie: alors arrêtez de nous comparer aux infirmieres!


Top
sage-nico
Ministre de la Santé

Messages : 710
Enregistré : 12/07/2006
Posté le 13/01/2008 à 13:10 notnew
Un post rien que pour moi OUah !!!! Je vais avoir les chevilles qui enflent ! smiliessmilies Il leurs faut déjà pas grand chose.... mdr

Donc effectivement sage-femme et pas sage-homme ! Maïticien a été proposé à l entrée des mecs dans la profession tout comme parturologue, accoucheur, ... Mais pourquoi donnez deux noms différents à une seule et même profession qui est déjà en manque de reconnaissance avec un nom unique ? ! Ca ne serait que perdre encore plus les patientes, et les professionnels eux mêmes !

Pour la plupart des réponses à tes questions en effet, l article dont Get72 a mis en lien y répond. Je n aurais pas fait mieux que de mettre le lien aussi.
On parle beaucoup des hommes sages-femmes plus de par l entrée relativement récente (1982) et du mot "femme" dans l intitulé de la profession alors que toutes les professions de santé (médecin, IDE, aide soignant, kiné, ...) sont majoritairement féminines et on en parle pas autant...des qq mecs qui y sont ... Même si la proportion est comme même plus élevé qu en sage-femme !

Je ne vois pas quoi ajouter d autre sans question plus précises...
_____
sage-nico


Top
sf5
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 24/06/2007
Posté le 13/01/2008 à 19:04 notnew
Nous dans notre ville on a beaucoup de musulmanes. et donc elles refusent plus ou moins de se faire examiner et accoucher par des hommes. C' est vrai que ça doit être plus difficile pour les hommes de se présenter à la patiente et de se faire accepter. Étudiant + homme , ça peut poser problemes parfois...
Par contre j' ai l' impression qu' avec les équipes ça se passe mieux pour les mecs que pour nous. Les infirmieres, sages femmes, auxiliaires toutes contentes de la presence masculine, et les medecins aussi...
C' est ce que j' ai cru remarquer chez nous, mais je peux me tromper.

P.S: Sage-Nico bien parlé pour l' appelation de "sage-femme" !
_____
sage femme: 20% pediatre 40% obstrétrik 30% gynéco 5% autres médicaux 5% infirmerie: alors arrêtez de nous comparer aux infirmieres!


Top
sage-nico
Ministre de la Santé

Messages : 710
Enregistré : 12/07/2006
Posté le 14/01/2008 à 16:43 notnew
L'arrivée des mecs est généralement bien vécu partout pour "casser l'ambiance nana" toute copine devant et toute plus méchante derrière (c'est du vécu de stage... Où devant c'est "ma chérie" et derrière c'est "alors elle fais gaffe parce que, et elle c'est autre chose et elle..." et quand à voir ces mêmes personnes on entend la même chose de la première...)

Pour ce qui est de la population musulmane, en travaillant à Argenteuil c'est 70% de la population à qq chose près ! Donc j'ai l'hébitude. Celles qui refusent les hommes sont assez rares, leurs maris un peu plus fréquents... Après tout est question de comment on se présente à nouveau. En discutant le plus souvent ça s'arrange sans soucis.. En étant un mec, même en rose, ils me prennent pour un médecin même si je les rectifie et que je ne joue pas là-dessus et il y en a pleins qui "n'osent pas" aller contre un "grand docteur"...
Le pire ce sont les français d'origine convertis... Extrémistes au possible qui pensent connaître mieux le Coran que ceux qui le pratiquent depuis toujours et qui vont jusqu'à donner des leçons à mes collègues musulmanes... Je trouve ça dément. Ils sont intolérants au possible et souvent agressifs ! Heureusement que c'est une toute petite minorité... Et comme je l'ai déjà dit, en tant qu'étudiant j'avais plus de problème avec des françaises pures souches sans qu'elles soient de confession musulmane Donc pas de généralité ! SVP !

Après celles qui refusent, on leurs expliquent le principe de laïcité au sein de l'hôpital public : Nous acceptons tout le monde sans distinction d'origine (il n'y a pas de race dans l'espèce humaine et je supporte pas les gens qui parlent ainsi !!), de confession, de religion ou autres... Et également de revenus !
La réciproque est vrai, on ne choisit pas son soignant en fonction de sa religion, son origine ou son sexe ... On est ni homme, ni femme, on est soignant...
Certaines personnes ont la facheuse tendence à oublier que la discrimination, le racisme, l'intolérence sont valables et possible dans les deux sens et non pas uniquement vers elles ! Que diraient-elles si je refusais de les prendre en charge sous prétexte qu'elles sont musulmanes ou sans papiers ou CMU ou je ne sais quoi d'autres... Elles trouveraient ça honteux et anormales (et moi aussi !)...
Quand on leurs présente ainsi, les quelques qui émettent le souhait d'avoir une femme le comprennent très bien et ne font pas plus d'histoire que ça... Sauf les convertis en général... Et bien si ils ne sont pas contents il y a un bon de sorties contre avis médical et ils vont ailleurs où la règle est la même (les hôpitaux franciliens suivent cette ligne pour la grande majorité... surtout depuis que certains gynéco ont été agressés ! Ou que certains ont emmenés leurs femmes qui pissaient la rage sous prétexte que le gynéco de garde était un homme... Il n'y a plus de tolérance dans ce sens ! C'est dommage mais un extrémisme en appel un autre !). Leur seule "chance" c'est que les mecs sages-femmes sont encore minoritaires et que la probabilité de tomber encore sur un mec est dérisoire...

[Edité le 14/01/08 par sage-nico]
_____
sage-nico


Top
sf5
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 24/06/2007
Posté le 15/01/2008 à 22:24 notnew

Heureusement que c'est une toute petite minorité... Et comme je l'ai déjà dit, en tant qu'étudiant j'avais plus de problème avec des françaises pures souches sans qu'elles soient de confession musulmane Donc pas de généralité ! SVP !

[Edité le 14/01/08 par sage-nico]


Je sais pas si t' as bien compris ce que je voulais dire. Je ne généralise pas du tout t' inquiètes pas ! je dis juste que c' est ce qui est arrivé aux mecs de notre promo. Pas de racisme ou de généralisations ni quoique ce soit.
_____
sage femme: 20% pediatre 40% obstrétrik 30% gynéco 5% autres médicaux 5% infirmerie: alors arrêtez de nous comparer aux infirmieres!


Top
sage-nico
Ministre de la Santé

Messages : 710
Enregistré : 12/07/2006
Posté le 16/01/2008 à 15:30 notnew
Je ne disais pas ça pour toi T'inquiète pas ! C'était plus une remarque générale pour que mes propos à moi ne soient pas mal interprétés ou mal utilisés...
_____
sage-nico


Top
sobis
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 22/03/2008 à 08:08 notnew
"on dit "sage-femme homme" car le mot "femme" se rapporte à la patiente et non au soignant"

... et non ! Sage vient du latin "sapiens" qui signifie celui ou celle qui sait, qui a la connaissance et/ou l'expérience... quand à femme, le terme désigne bien le sexe de celle qui sait..
Le terme "sage-femme homme" est donc des plus bizarres puisqu'il se traduit par "la femme qui sait de sexe masculin" ????

Il n'en est pas de même en anglais où le terme est midwife qui signifie: celui ou celle qui est avec la femme (qui accouche), le mot "mid" étant le vieil anglais pour "with" (racine allemande: "mit"). En anglais, il faut donc préciser le sexe de l'opérateur: male or female, du moins jusqu'à l'apparition, récente, du terme moderne "obstétrician" réservé plutot aux médecins, le terme midwife étant plutot, maintenant, réservé aux femmes..

. "Quand à "maïeuticien" je crois que c' est plus à l' étranger, comme en Belgique il me semble.
.. ce terme ne passera jamais dans l'usage courant car trop étrange, non significatif pour le commun des mortels et trop compliqué à retenir...

Je me pose moi aussi la question du terme adéquate pour désigner un garçon embrassant cette profession, féminine depuis la nuit des temps...


J'en profite pour souligner la qualité et le grand interet des "explications" fournies sur ce sujet par le sage-femme-homme du forum, Nico.. donné par le lien fourni en haut de ce topic...

[Edité le 22/03/08 par sobis]
Top
sage-nico
Ministre de la Santé

Messages : 710
Enregistré : 12/07/2006
Posté le 22/03/2008 à 16:19 notnew

... et non ! Sage vient du latin "sapiens" qui signifie celui ou celle qui sait, qui a la connaissance et/ou l'expérience... quand à femme, le terme désigne bien le sexe de celle qui sait..
Le terme "sage-femme homme" est donc des plus bizarres puisqu'il se traduit par "la femme qui sait de sexe masculin" ????

D'après ton explication, on dirait femme-sage et non l'inverse ! Il y aurait donc des femmes-sages et des hommes-sages !

le terme midwife étant plutot, maintenant, réservé aux femmes..

Heureux d'apprendre que les femmes ne peuvent pas être obstétricien en Angleterre...

ChocoBN me précise qu'au Royaume-Uni, les premières midwifes à faire avancer la profession (au XVIIIème siècle... Par rapport 1982 sans commentaire !) étaient des hommes ! Et ce sont elles (/ eux) qui ont utilisés en premiers le forceps pour ensuite le donner aux médecins / obstétriciens.

. "Quand à "maïeuticien" je crois que c' est plus à l' étranger, comme en Belgique il me semble. .. ce terme ne passera jamais dans l'usage courant car trop étrange, non significatif pour le commun des mortels et trop compliqué à retenir...

Faux en Belgique, c'est accoucheuse !

Et là d'accord avec toi, heureusement que ça passera jamais ! Les sages-femmes elles-mêmes ne se connaissent pas... Alors si en plus on change de nom, on n'a pas fini !
_____
sage-nico


Top
sobis
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 22/03/2008 à 18:27 notnew
En ce qui concerne, l'obstétrique en Angleterre au XVII éme siécle (et non pas XVIIIéme), le forceps fut inventé par l'un des membres d'une famille de chirurgiens, les Chamberlen, dont le nom d'huguenots français fut anglicisé en Chamberlain.
L'inventeur fut probablement Pierre l'ainé (ils s'appellaient tous Pierre ou plutot peter..), chirugien et accoucheur de la Reine Henriette, épouse de Charles 1er roi d'Angleterre et fille de Henri IV de France (c'est ce qu'on appelle une clientéle chic...). A la Cour lui succéda ensuite son neveu Peter III.
Les succes de cette dynastie d'accoucheurs dans la famille royale et les milieux princiers, étaient liés en partie à l'utilisation d'un instrument "secret" qui permettait de dégager des enfants vivants de situations difficiles.
Le secret de "l'instrument métallique" fut gardé pendant un siécle par la famille Chamberlain, bien que la présence de cet instrument fut attestée dés 1634..
Hughes Chamberlen tenta de vendre l'instrument à Paris en 1670, mais la démonstration qu'il en fit devant François Mauriceau, accoucheur responsable de la maternité de l'Hotel Dieu de Paris, fut un echec retentissant, se soldant par la mort de l'enfant et de la mére.

Le secret en aurait été vendu par ce même Hughes à des accoucheurs hollandais au tout début du XVIIIéme siécle à Amsterdam, même s'il y a des doutes sur l'authenticité de ce qui fut alors réellement fourni aux acheteurs.

Finalement des modéles dérivés de l'instrument des Chamberlen apparaissent peu à peu en Angleterre et en Ecosse d'abord puis en France.

En réalité, l'instrument des Chamberlen, s'il était réellement un concept entiérement nouveau à l'époque, ne pouvait réussir que dans les bassins de dimensions normales et sur des têtes déja bien engagées, du fait de l'absence de courbure pelvienne des cuilléres ce qui leur interdisait d'atteindre les parties ahautes du bassin.
C'est le français Levret et l'anglais Smellie qui apportérent tous les deux, en 1751, au forceps son amélioration essentielle, la courbure pelvienne qui, en permettant à l'instrument de suivre la courbure du bassin, autorisait une action sur une tête encore haute dans l'excavation, c'est à dire les cas les plus difficiles



[Edité le 24/03/08 par sobis]
Top
sobis
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 23/03/2008 à 08:14 notnew
En ce qui concerne l'ethymologie du terme sage-femme, voici un copier-coller de Wikipedia:

" Une étymologie d'abord contestée
En Grèce antique, on parlait de maïeutique, ou l’art d’accoucher, qui avec le temps et sous l’influence de Socrate a fini par désigner un mode d'échange philosophique.

Dans sage-femme, le mot femme fait référence à la femme qui a pour métier - du fait de son expérience et donc de ses connaissances - d'accoucher les autres. Et pourtant l'origine exacte du mot composé reste contestée par certains. Certains prétendent, en effet, que l'expression se réfère non pas à la praticienne mais à la parturiente: lorsque la femme allait accoucher, on considérait jadis qu'elle était à l'orée d'un nouveau savoir et que l'acte de mettre au monde constituait en soi la frontière vers cette connaissance. Mais cette explication ne correspond à rien de reconnu par la tradition.

Une autre position, historique celle la, est celle d'appliquer le terme à la praticienne elle-même, c'est d'ailleurs la seule retenue de nos jours puisqu'elle désigne une profession (voir paragraphe suivant).


Depuis, une position tranchée
Sage-femme n.f. est attesté sous cette forme en 1212
On trouve aussi les variantes « femme sage » ainsi que « sage-mère » (XIVe siècle) et « mère sage » (1609). Le mot est composé de « sage » signifiant « expert, habile dans son art » (1155, « sage » en ce sens) et de « femme » […] la profession s'ouvrant aux hommes (depuis 1982), on a proposé « sage-homme », « matron » (sur le féminin « matrone »), « maïeuticien » (proposé par l'Académie) ou « maïeutiste » (hellénismes savants), « parturologue », termes finalement écartés au bénéfice de « sage-femme » pour les deux sexes malgré la bizarrerie de l'expression appliquée à un homme. »

(Le Robert - Dictionnaire historique de la langue française - Alain Rey et coll., Paris 1992).


Dictionnaire de l'Académie Française 1ere Edition de 1694.
"On appelle ainsi Celle dont le mestier, la profession est d'accoucher les femmes".



Définition du Littré : Sage-femme
Sage-femme
Nature : s. f.
Prononciation : sa-je-fa-m'
Etymologie : Sage, dans le sens d'habile, et femme, wallon, seg-damm.

Celle dont la profession est de faire des accouchements.





[Edité le 27/03/08 par sobis]
Top
Luss
Jeune Carabine

Messages : 22
Enregistré : 08/01/2006
Posté le 23/03/2008 à 23:57 notnew

Faux en Belgique, c'est accoucheuse !

Et là d'accord avec toi, heureusement que ça passera jamais ! Les sages-femmes elles-mêmes ne se connaissent pas... Alors si en plus on change de nom, on n'a pas fini !

Même en Belgique maintenant l'appellation est "sage-femme", la loi est passée en juillet 2007 comme ça on commence a utiliser les memes termes un peu partout c'est mieux pour la connaissance et la reconnaissance du métier.smilies
Top
Aller en haut • 12 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter