logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[sf] la vaccination aujourd'hui, l'avis des sf et esf

Aller en bas • 7 réponses
ava
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 696
Enregistré : 22/11/2004
Posté le 30/04/2011 à 09:22 notnew
Avec la recrudescence de la rougeole et de la coqueluche, la tuberculose toujours présente en Ile de France et un nombre encore élevé de femmes non vaccinées contre la rubéole, je me suis posé la question : doit-on rendre les vaccinations obligatoires?

Je rencontre de plus en plus de gens qui refusent tout bonnement de vacciner leurs enfants, pour des raisons aussi diverses que non fondées. certains vaccins ont des dizaines d'années de recul...

la tendance bobo-écolo oublie t'elle que si aujourd'hui certaines maladies ont quasi disparues c'est grâce à ces méthodes. ouf, nos enfants ne contractent plus la terrible polio, nous ne mourons plus du tétanos...

voilà, pour ma part, cela me révolte, et j'avais envie de connaitre votre avis en tant que pro de santé smilies
_____
"Le docteur Thomas Fuller a écrit; il faut prendre les Renards à leur propre jeu"
L'écrivain Albert Hesbade a dit; personne n'a autant besoin de vacances que celui qui vient d'en prendre"
"Et ainsi durant toute la marée de la nuit, je me tiens couché aux cotés, de ma chérie. Ma chérie, ma vie... mon épouse, dans sa sépulture, là, près de la mer, dans sa tombe, près de la mer sonore. Edgar Allen Poe"
"Leonard DeVinci a dit: Qui néglige de punir le mal, le cautionne."
Top
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 30/04/2011 à 19:58 notnew
Moi je suis pour toutes les vaccinations (et très branchée allopathie de toutes les façonssmilies).

Le DTP me semble indispensable.
La rubéole congénitale est beaucoup trop grave pour qu'on ne vaccine pas les petites filles... idem pour les oreillons et les petits garçons!

Pour le BCG, je suis toujours étonnée que l'on ai supprimée l'obligation. 2 milliards de personnes vivent avec le bacille de Koch. Et je suis sure que dès qu'on monte dans le métro, l'on croise certains d'entre eux!!!

Je pense que ce changement d'opinion est parce que les grandes épidémies de ces maladies sont derrière nous. Mes grands parents ont vus des jeunes de leur âge mourrir de tuberculose dans les années 30 et 40. Mes parents ont vus des enfants lourdement handicapés à cause de la polio. Pour eux la vaccination est une bénédiction, comme elle l'est dans les pays sous développés actuellement.

Si la mortalité infantile a beaucoup chuté au cours du siècle dernier c'est en bonne partie grâce au progrès de la médecine (formation du personnel, suivi des grossesses, vaccins, antibiotiques...). J'ai peur qu'on reparte en arrière avec le mouvement bio-écolo.

Pourtant, comme le dit le Dr Grandsenne (pédiatre à St Vincent de Paul, Paris), il n'y a pas plus homépathique que les vaccins puisqu'il s'agit d'introduire une petite quantité de virus tué ou atténué pour que l'organisme s'entraine et sache se defendre le jour où il recontrera les vrais germes virulents!
Top
MimiBei
Désagrégée de médecine

Messages : 248
Enregistré : 04/11/2010
Posté le 01/05/2011 à 04:21 notnew
Merci pour ce message!!

En tant que sage-femme, j'aimerais que certaines vaccinations deviennent obligatoire.

Ayant perdu quelqu'un qui m’était très proche, il y a 2 mois, de la rougeole je m'indigne de cette tendance bobo-ecolo qui décide de ne pas faire vacciner leurs enfants!

En faite, si certaine maladie, comme tu l'as déjà dis, ont quasi disparu et même disparu (rappel : la variole) c'est grace à la vaccination.

Je m'indigne encore plus de rencontrer des parents qui me disent heureux de ne pas avoir vacciner leurs enfants, qu'ils ont eu la rougeole, mais que ils ont très bien guéris, donc qu'ils ont bien fait.... Et si ils avaient du enterrer un de leurs enfants de la rougeole, auraient-ils pensé avoir bien fait?smilies

La personne que j'ai perdue il y a 2 mois, à laissé une petite fille de 3 ans sans maman....smilies

Alors, oui, je suis pour que certaines vaccinations deviennent obligatoire!
_____
Sage-femme depuis 2009
Master 1 de Santé Publique-Epidémiologie spécialité ERCE en 2012
Master 2 Recherche en 2013
Actuellement en thèse de sciences
Top
MimiBei
Désagrégée de médecine

Messages : 248
Enregistré : 04/11/2010
Posté le 02/05/2011 à 07:24 notnew
Au faite, pourquoi pas demander aux autres professionnels de santé ce qu'ils en pensent??
_____
Sage-femme depuis 2009
Master 1 de Santé Publique-Epidémiologie spécialité ERCE en 2012
Master 2 Recherche en 2013
Actuellement en thèse de sciences
Top
FBUS
Externoïde

Messages : 41
Enregistré : 17/01/2011
Posté le 03/05/2011 à 08:18 notnew
Au faite, pourquoi pas demander aux autres professionnels de santé ce qu'ils en pensent??

Euhh, pour autant que je suis un professionnel (c'est-à-dire très peu)... Je sais qu'ici aussi (aux Etats-Unis), il y a beaucoup de craintes vis-à-vis des mouvements "bobo-écolo", pour reprendre l'expression de MimiBel, qui refusent la vaccination de leurs enfants. Je pense par ailleurs, avec plusieurs de mes professeurs, que la meilleure réponse consiste à écouter et à éduquer les patients.
Cela dit, je ne peux pas être d'accord avec elly lorsqu'elle soutient le retour d'une vaccination obligatoire au BCG (hors cancer de la vessie smilies ). C'est d'ailleurs ici la peste des soignants lorsqu'ils reçoivent des Européens : le test cutané positif pouvant être le résultat de la vaccination BCG plutôt que d'une infection tuberculeuse. Bref, bien qu'il puisse y avoir une certaine efficacité du BCG chez les nourrissons dans certaines circonstances, le BCG ne marche plutôt pas du côté enfant/adolescent/adulte surtout dans le contexte de la tuberculose pulmonaire. Je ne pense pas (je peux me tromper) que la France en soit à une telle prévalence qu'il y aurait un avantage à vacciner en masse au BCG. En revanche détecter la tuberculose et la traiter le plus tôt possible, ce serait une bonne idée. Je ne sais pas comment ça se passe maintenant mais quand je faisais du bénévolat sous Sarko ministre de l'intérieur on avait entendu dire que les sans-papiers ne pouvaient pas être traités en hôpital. Si c'était bien le cas, ou pire encore si c'est le cas maintenant, c'est un bien plus grave problème que ce qu'une éventuelle campagne de vaccination BCG pourrait couvrir.
La rubéole en revanche c'est bizarre. Savez-vous pourquoi ces femmes ne sont pas vaccinées ?
Top
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 03/05/2011 à 17:57 notnew
La rubéole en revanche c'est bizarre. Savez-vous pourquoi ces femmes ne sont pas vaccinées ?

Parce que le vaccin n'est pas obligatoire. Parce qu'elles ne sont pas informées des risques de rubéoles congénitales. Parce qu'elles sont résistantes aux vaccins. Parce que personne ne leur a jamais proposé. Parce qu'elle viennent d'un pays ou c'est le cadet de leur soucis...etc...

Je n'ai pas dit que je voulais que le BCG soit de nouveau obligatoire. Je disais que j'étais étonnée. Quand j'étais petite, interdiction de s'inscrire à la crèche/à l'école si pas de BCG. On nous a fait des IDR à l'école (pouic toute la classe y passait en même temps). Et tout d'un coup, plus rien. Ca a de quoi déconcerter!smilies
Top
coucourde
Doyen

Messages : 511
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 03/05/2011 à 23:52 puis édité 2 fois notnew
On est dans une société où l'on a très peur de ce qui n'existe (presque) pas: les MAI post vaccination, les explosions de centrales nucléaires, les tumeurs du cerveau à cause des relais de téléphones portables...
Mais cette société a également oublié les grands fléaux du passé: la guerre est impensable, une grande épidémie aussi ( et avec H1N1 qui a fait "pschiiiiit", ça ne va pas s'arranger ) sauf en cas d'attaque terroriste.

Et c'est facile de refuser de se faire vacciner ou de vacciner son enfant quand on est protégé par la vaccination des autres...


Parquons les écolos-bio-bobos décérébrés dans une grande réserve, entre eux. Quand seront réapparues les bonnes maladies de naguère, on verra s'ils sont toujours contre la vaccination et les ATB. Quand ils perdront leur dents de "scorbuteux" parce qu'ils n'auront pas réussi à récolter assez d'oranges ou de citrons, on verra s'ils sont toujours conte les pesticides et les OGM, et quand il y aura eu suffisamment d'accidents avec des panneaux solaires ou des éoliennes ( il y en aura partout ) qui leur seront tombés sur la tronche, on leur reparlera du nucléaire...

Un peu de provoc, après une dure journée de boulot ( et avant une autre... ), c'est bon ça!
Top
eleonor
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 19/06/2011
Posté le 26/06/2011 à 11:35 notnew
Je me permets de faire une petite objection quant au BCG. S'il n'est plus obligatoire, c'est parce que depuis quelques années, la tuberculose pulmonaire ayant quasiment disparu, le nombre de décès imputés au vaccin était supérieur au nombre de décès dus à cette maladie (c'est très peu, moins de 10 décès dans l'année, mais c'est toutefois plus que les décès dus à ce type de tuberculose).
On assiste aujourd'hui à une résurgence des tuberculoses mais de type osseuse essentiellement. ces tuberculoses touchent des personnes déjà vaccinées ou des personnes issus de l'immigration qui ne sont pas suivies médicalement.

De plus, on peut se poser des questions quant à certains vaccins nouveaux massifs. Et peut-être rechercher des études montrant des liens avec l'augmentation exponentielle de cas d'allergies quelles qu'elles soient dans les pays où justement, la vaccination est massive.

Certes, vive le vaccin contre la polio, le tétanos, la rubéole, la coqueluche ou d'autres... Rappelons toutefois que le vaccin contre la rubéole ne protège pas à vie et que certaines femmes vaccinées dans l'enfance découvrent une fois enceinte qu'elles ne sont plus immunisées alors que si elles avaient contracté la maladie dans l'enfance elles seraient encore protégées, et que donc une vaccination à l'entrée dans l'adolescence semble plus utile et plus judicieuse.

Donc sachons peser les pour et les contre, lire et écouter les avis opposés pour se faire une opinion avant de rejeter soit les détracteurs soit les ultra-pro-vaccins...
Top
Aller en haut • 7 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter