logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[sf] grand questionnement

Aller en bas • 5 r�ponses
marie-n
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 13/10/2013
Posté le 13/10/2013 � 19:52 notnew
salut !

alors je vais essayer de vous expliquer clairement mon problème..
mon grand rêve est de devenir sage femme mais depuis quelque temps je me demande si j'arriverai a supporter les soins médicaux les plus "dure" (comme l'episiotomie). J'ai peur de ressentir des degouts (envie de vomir par exemple) et du coup de ne pas arriver à surmonter cela. parce que lorsque c'est un blocage psychologique ont peu l'enlever, mais lorsque c'est physique je ne sais pas si l'on peu...

J' espère m'être bien expliquée et que vous pourrez m'aider c'est vraiment quelque chose qui pourrait me bloquer.
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 13/10/2013 � 20:27 notnew
Le problème c'est qu'il est difficile de te répondre. Tu te connais mieux que quiconque non ?

Sinon je ne suis pas SF, mais je peux te rabâcher les sempiternels lieux communs qui veulent que dans le domaine médical, on s'habitue à tout, notamment aux actes sanglants et/ou chirurgicaux.

Quand on est acteurs on a généralement plus de détachement que lorsqu'on est simple spectateur, puisqu'on se concentre à 100% sur l'acte à accomplir.

J'aime comparer ça au mal des transports, si tu conduis une voiture sur une route sinueuse t'as beaucoup moins de chance d'avoir la nausée que ton passager.
(mouais la comparaison est pas géniale je te l'accorde).
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
marie-n
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 13/10/2013
Posté le 13/10/2013 � 20:40 notnew
haha j'aime bien la comparaison ! Je comprend ce que tu veux dire mais c'est vrai que c'est dur de s'imaginer, c'est pour ça que je me dit que je vois déjà si je réussis la première année de médecine et quand j'y serai je verrai bien si je suis capable de m'adapter ou non =)

si il y'en a qui ont d'autres témoignages je les acceptes avec joie !
Top
Concombre
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 04/12/2013
Posté le 04/12/2013 � 22:32 notnew
J'ai plusieurs personnes dans ma promo qui sont tombés dans les vapes à des occasions diverses lors des stages : première vision de l'accouchement, première prise de sang, première arrivée dans une chambre de réa... Mais ils ne sont jamais retombés dans les pommes ensuite ^^

Comme l'a dit Monaco, tu as un certains détachements dans tes actes, c'est pas pareil, et en ce qui concerne l'épisio je trouve qu'on sent pas trop les odeurs avec le masque et la toilette bétadinée...
Top
fadma
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 05/12/2013
Posté le 07/12/2013 � 00:19 notnew
salut;en fait ça dépend de ta personnalité, je suis une sage femme et j'ai pratiqué plusieurs accouchements normaux et avec épisiotomie,je me souviens que la première épisiotomie à laquelle j'ai assisté était un petit peu difficile j'ai senti que je ne serais jamais capable de la faire,des frissons d'origine non connue , mais voilà je la fais souvent en revanche j'ai ma copine qui n'a pas aimé ce métier elle a quitté dans sa deuxieme année,mais ce que je veux te dire et c'est l'important :le stress du metier et la responsabilité de deux vies humaines ce n'est pas facile du tout,si tu es capable pour supporter cette responsabilité je suis sure que tu serais capable de piquer et de faire n'importe quel acte chirurgical bon courage
_____
sage femme marocaine vivant en italie


Top
grainedesf
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 24/01/2014
Posté le 24/01/2014 � 22:58 notnew
Je me disais un peu la même chose en entrant à l'école, avant la rentrée on a eu droit à une journée d'observation à la mater et j'ai fait un malaise pendant la pose de péridurale.. alors qu'on voit pas une goutte de sang !
Ma première prise de sang (sur une gentille infirmière en plus) m'a donné des sueurs froides aussi.
Pareil, la première épisio que j'ai vu 6 mois plus tard, bim par terre dans le couloir !
Pour moi c'est passé avec la pratique, quand on apprend l'obstétrique et qu'on comprend les choses je trouve ça beaucoup moins angoissant. Je pense que c'était plus une peur de l'inconnu en fait.
Mais c'est difficile de savoir d'avance ! Mais en règle générale je trouve ça bien plus facile de garder la tête froide quand on fait les choses, que quand on regarde
Top
Aller en haut • 5 r�ponses
livreslivrescontactspublicationstwitter