logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Etudes SF Genève

Aller en bas • 4 réponses
MarineB
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 08/10/2015
Posté le 08/10/2015 à 02:31 notnew
Bonjour,


je souhaiterai reprendre mes études et faire SF à Genève.

J'ai déjà pris contact avec eux et je suis au courant pour le concours de régulation à passer (je suis titulaire d'un diplôme RNCP1 ostéopathe et n'ai donc pas l'année "préparatoire" à faire).

Mes questions sont surtout quant au contenu des études, des horaires de cours, du taux d'étudiant(e)s français(es) accepté(e)s... Coût des études (est-ce réellement ce qui est annoncé env 1500 € ou plus??)?
Une idée des coef dans les examens?
J'ai une fille de 26 mois et j'aimerais savoir si le temps de travail perso annoncé (13%) est réel ou s'il faut vraiment cravacher+++ pour valider?

Comment ça se passe en cas de grossesse en cours de cursus?

Merci d'avance, bonne fin de semaine à tout le monde!

Marine
Top
Moug
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 16/04/2015
Posté le 06/03/2016 à 11:30 notnew
Bonjour !

Avec retard je te réponds.

Suis en première année à Genève.

Niveau horaire, c'est 8:15-16:45 tous les jours ou presque. Tu as 3 stages par année et la horaires très variables. En salle d'acc tu peux être de nuit ou de week-end.

Niveau études, on a 3 modules principaux, qui sont grossesse et accouchement (toute la physiologie de l'accouchement, de la grossesse, examens et pourquoi, normes etc, bref la base), naissance et parentalité (idem mais depuis la naissance), et observation clinique (gestes techniques ; prise de sang, voie veineuse, pansement, sondage etc etc).

Pour les étudiantes françaises, elles doivent être dix sur les trente qu'on est ; c'est déjà pas mal. Le coût est de 500chf par semestre.

Sinon, au début d'année on était 5 parents sur les 30. Une a abandonné (vivait loin et maman solo), un a échoué à l'examen du premier semestre alors que redoublant, donc définitif. On est encore 3, dont deux sont mères de 3 et 4 enfants. On arrive bien à gérer, c'est important comme pour toutes les études de bosser sur la durée, mais largement faisable quand même !

Une fille de l'an passé est tombée enceinte en cours de cursus, et apparemment elle a validé ses examens mais pas ses stages, ou quelque chose comme ça. Du coup elle refait ce qu'elle n'a pas pu faire avec nous.

Voilà voilà, si tu as d'autres questions... Et courage pour les psychotechniques !
Top
MarineB
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 08/10/2015
Posté le 10/05/2016 à 17:09 notnew
Bonjour,


merci beaucoup pour ta réponse éclairée, elle m'a permis de cheminer encore et toujours vers ce projet!

J'aurais encore de nombreuses autres questions, aussi, serais-tu d'accord d'échanger par mail ou mp via facebook?

Je te remercie encore 1000 fois pour ton message, tant porteur d'espoir pour moi!

A bientôt,
Marine
Top
marionzylber
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 29/08/2016
Posté le 18/09/2016 à 16:44 notnew
Bonjour,
Je serais également très intéressée pour échanger sur les études de SF à Genève. J'ai un DE de psychomotricienne et une expérience en néonatalogie et souhaite me reconvertir.
Comment cela se passe t-il? Dois-je passé la première année de module complémentaire ou je peux directement entrer en 1ère année? Les tests psychotechniques sont-ils difficiles? Le niveau ressemble t-il à celui des SF française... ?
Merci beaucoup à vous
Top
Moug
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 16/04/2015
Posté le 18/09/2016 à 20:38 notnew
Bonjour !

Tout d'abord désolée MarineB de n'avoir pas vu plus tôt ta réponse. Bien sûr, tu peux m'écrire sur facebook, Mégane Mivelaz.

Marion, je ne sais pas si tu devras faire les modules complémentaires, comme il s'agit d'un cas particulier au vu de ton expérience je te conseille d'appeler directement l'école qui te renseignera mieux que moi.
Pour les tests psychotechniques, il s'agit d'un concours, donc la difficulté dépendra de qui essaiera avec toi... J'ai de grandes facilités donc pour moi les tests étaient simples, mais cela reste quand même des tests avec suites logiques, mots à supprimer ou relier, tests de patience etc. Si tu as de la facilité dans le domaine ça devrait bien se passer.

Pour le niveau, c'est incomparable. En Suisse la profession est paramédicale, malheureusement. Nous avons moins d'autonomie pour la contraception, pose de DIU etc. par exemple, mais plus d'autonomie dans le suivi global. Nous sommes plus centrée sur "comment garder la physiologie" que "comment agir dans la pathologie". Nous pouvons pratiquer les accouchements à domicile ou posséder des maisons de naissance et sommes donc plus indépendantes qu'en France. Il y a donc des points positifs et négatifs. Je dirais que globalement, la formation Suisse est vraiment axée sur le "comment bien accompagner" au détriment parfois de l'aspect technique, qui est mieux maîtrisé en France, mais qui se passe beaucoup moins dans l'accompagnement et la physiologie.

Par contre tu peux bien sûr avoir une équivalence et bosser ensuite en France avec tous les droits que cela occasionne !
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter