logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Première année à Genève: témoignages ?

Aller en bas • 33 réponses • 2 pages • 1 2
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 26/06/2015 à 21:52 notnew
Merci à nouveau encore à toi !!

Bon bah…Je n'ai plus qu'a me mettre à l'anglais (je le comprends assez bien à l'écrit disons, après l'anglais médical a surement quelques subtilités^^).

Pourquoi d'ailleurs la Suisse se base davantage sur la littérature médicale anglophone comme référence ? Car il y a malgré tout l'air d'avoir pas mal de bons livres en français…Une différence majeure entre les références françaises et anglophones ?

Sinon, en terme de prises de note, c'est plutôt à la main ou à l'ordi ?
Sur un plan pratique, j'imagine que les places en amphis sont chères et qu'il faut se lever de bonne heure (au sens propre smilies) pour avoir une place acceptable non ?
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Kally
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 60
Enregistré : 02/09/2012
Posté le 26/06/2015 à 22:01 puis édité 1 fois notnew
Merci à nouveau encore à toi !!

Bon bah…Je n'ai plus qu'a me mettre à l'anglais (je le comprends assez bien à l'écrit disons, après l'anglais médical a surement quelques subtilités^^).

Pourquoi d'ailleurs la Suisse se base davantage sur la littérature médicale anglophone comme référence ? Car il y a malgré tout l'air d'avoir pas mal de bons livres en français…Une différence majeure entre les références françaises et anglophones ?

Sinon, en terme de prises de note, c'est plutôt à la main ou à l'ordi ?
Sur un plan pratique, j'imagine que les places en amphis sont chères et qu'il faut se lever de bonne heure (au sens propre smilies) pour avoir une place acceptable non ?
Il y a 4 langues officielles en Suisse, ce qui fait qu'on tombe souvent sur l'anglais comme terrain d'entente. Sans compter que la très vaste majorité des publicatins médicales sont en anglais... et que la médecine française est quelque fois un peu... particulière, comme avec ses crises de foie auxquels seuls les citoyens français sont sujets ^^ Ou bien des classifications que personne d'autre ne comprend, des noms d'examens inconnus partout ailleurs dans le monde, etc. Et comme tu l'as dit, l'approche du patient n'est pas forcément la même. Après, évidemment, il a des livres en français et tu peux les utiliser, mais l'uni donne plutôt des références en anglais.

Pour la prise de notes, franchement, tu fais comme tu veux, on voit de tout.

Et oui, les places sont chères. A Lausanne il fallait venir au moins 1 heure à l'avance pour avoir une place dans les 10 premiers rangs. Mais en tout cas ici l'ambiance dans l'auditoire est hyper calme, studieuse, personne ne fait chier, y a pas de blagues débiles ou de bizutage des primants. Donc même si tu te retrouves tout au fond, tu peux suivre le cours sans trop de problème.
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 28/06/2015 à 09:13 puis édité 1 fois notnew
Très bien ! Merci !

Il y a donc des différences, vraisemblablement, dans les dénominations cliniques en fonction des pays.

Sinon, je me demandais aussi, histoire d'achever de m'aider à y voir plus clair entre la France et la Suisse et de me déterminer dans mon choix entre la Suisse et la France, en terme de niveau et de volume de connaissances acquis en fin de 6ème année, au moment du passage de l'EFMH, est-ce que c'est comparable à la France ? Le programme de préparation de l'EFMH, en lien avec le catalogue suisse des objectifs d'apprentissages visiblement, est-il (plus ou moins) comparable avec le programme de préparation aux ECN français (et ses 362 items je crois)?

Voilà, je suis désolée si cette question peut paraître bête ou autre mais pour mon petit cerveau qui aime apprendre ++ et pour mon envie d'être un bon médecin, performant sur le plan théorico-clinique comme humain, cette question du niveau/volume de connaissance acquise ou que l'on peut potentiellement acquérir et de son degré d'approfondissement réel ou potentiel au cours du cursus compte quelque peu à mes yeux ! smilies
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Kally
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 60
Enregistré : 02/09/2012
Posté le 28/06/2015 à 10:25 notnew
Très bien ! Merci !

Il y a donc des différences, vraisemblablement, dans les dénominations cliniques en fonction des pays.

Sinon, je me demandais aussi, histoire d'achever de m'aider à y voir plus clair entre la France et la Suisse et de me déterminer dans mon choix entre la Suisse et la France, en terme de niveau et de volume de connaissances acquis en fin de 6ème année, au moment du passage de l'EFMH, est-ce que c'est comparable à la France ? Le programme de préparation de l'EFMH, en lien avec le catalogue suisse des objectifs d'apprentissages visiblement, est-il (plus ou moins) comparable avec le programme de préparation aux ECN français (et ses 362 items je crois)?

Voilà, je suis désolée si cette question peut paraître bête ou autre mais pour mon petit cerveau qui aime apprendre ++ et pour mon envie d'être un bon médecin, performant sur le plan théorico-clinique comme humain, cette question du niveau/volume de connaissance acquise ou que l'on peut potentiellement acquérir et de son degré d'approfondissement réel ou potentiel au cours du cursus compte quelque peu à mes yeux ! smilies
Juste une précision sur les termes: à la fin des 6 ans d'uni, on passe l'examen fédéral de médecine. La FMH c'est la fédération des médecins suisses et ce sont eux qui s'occupent de la formation postgraduée. Ce qu'on appelle souvent "le FMH", c'est le diplôme de spécialiste, qu'on obtient après au moins 5 ans de formation postgraduée et la réussite d'un examen.

L'examen fédéral n'a pas l'air d'avoir grand chose à voir avec les ECN, il ressemble plus aux examens nord américains. Néanmoins, à la fin on est tous médecins, et on a bien dû voir plus ou moins la même chose en cours (du moins je l'espère ^^).

Je ne connais pas le programme de préparation des ECN, je ne peux donc pas les comparer, mais si tu as envie de le faire, la matière à examen pour le diplôme fédéral, c'est effectivement le catalogue suisse des objectifs d'apprentissage (SCLO).
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 11/07/2015 à 18:10 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

Merci pour toutes ces réponses.

Je reviens toutefois à nouveau par ici car j'aurais une question d'ordre pratico-pratique: compte-tenu du caractère vraisemblablement chronophage, énergivore et passablement exigent de la première année…vaut-il mieux résider à proximité de l'Uni (par exemple chambre à la Cité Universitaire) ou peut-on se permettre 45 min à 1h (aller)de transport en commun en résidant sur France ?

Merci par avance à nouveau !
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Kally
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 60
Enregistré : 02/09/2012
Posté le 12/07/2015 à 00:31 notnew
La circulation en ville de Genève est, me semble-t-il, assez horrible, donc le temps dans les transports augmente plus vite que la distance à l'uni smilies Le passage de la frontière doit aussi être très difficile, vu le nombre de gens qui le font chaque matin ça doit vite prendre un temps fou...

Mais le marché immobilier à Genève est sursaturé, donc franchement je dirais déjà prend ce que tu trouves! Un logement mal placé c'est mieux que pas de logement du tout. Et si tu comptes sur l'uni, il faut impérativement te mettre sur leurs listes maintenant, c'est possiblement déjà trop tard pour obtenir un logement universitaire.
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 14/07/2015 à 11:12 puis édité 1 fois notnew
Merci pour ta réponse.

Je m'interrogeais car justement, j'ai le choix entre une chambre à la Cité Universitaire de Genève (avec tous les inconvénients que cela comporte en terme de vie en "collectivité) et un studio sur France (40min de l'Uni en transport) smilies
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Apa
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 19/08/2015
Posté le 19/08/2015 à 22:08 notnew
Salut à toi, je suis en 6e année de médecine, j'ai fait la majorité de mes études à Genève je peux répondre à tes questions .
J'ai habité à la frontière en France et je n'ai pas eu de difficulté majeure mais c'est bien sur mieux de pouvoir habiter proche des HUG si tu as besoin de beaucoup d'heures de sommeil!
Pour les spécialités tu n'auras pas de problèmes pour faire Médecine interne générale ou psychiatrie par exemple tandis qu'il sera très difficile de faire cardiologie ou chirurgie plastique par exemple car il y a peu de postes de formations et beaucoup de demandes.
Top
priska
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 12/05/2016
Posté le 12/05/2016 à 18:22 notnew
Salut!
Je souhaite également reprendre des études de médecine à l'université de Genève et je me pose les mêmes questions que tu avais l'an dernier.
As-tu fini par intégrer l'uni de Genève, et si oui peux-tu me faire part de ton expérience? (qualité de l'enseignement, difficulté de la 1ère année, organisation, spécificités du cursus à Genève, etc...)

Merci par avance!
Top
yvanov
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 09/07/2017
Posté le 09/07/2017 à 22:47 notnew
bonjour ....je m'appelle yvan, je suis camerounais d'origine et jetudie medecine à Florence, en Italie. Je suis arrivé à un point où jen ai marre du contexte social florentin, italien qui rend beaucoup de chose très difficle et surtout le parcours accademique presque insupportable..et donc vus les difficultés et tout le reste, jai decidé de continuer mes études de medecine dans un autre pays.. J'aimerais bien savoir si c'est possibile de continuer medecine dans une ecole de medecine en suisse? ci possible laquelle? comment dois-je my prendre? Ici, je sui entré en 2011, jai reussi avec brio au conconurs d'entrée en medecine, et jai eu un Bac scientifique camerounais avec mention AB. je sui en 3e anne ici, et jaimerai tout faire pour continuer ailleurs. Je vous remercie sincèrement pour vos éventuelles réponsessmiliessmilies
_____
empreintes digitales


Top
ProfundisMorpionibus
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 08/07/2017
Posté le 15/09/2017 à 01:19 notnew
Bonjour, désolé de déterrer ce topic, mais je suis vraiment curieux de savoir quels sont les avantages du HUG par rapport au CHUV pour le choix de l'internat, et vice versa ! Sécurité de l'emploi, cout de la vie, qualité de formation ... que des points d'incertitude pour un choix de vie.

Question annexe: entrant en 6ème année, est-ce qu'il vaut mieux postuler directement en Suisse sans même passer l'ECN , ou bien attendre les résultats du concours et choisir la voie suisse ?
Top
Mahavir
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 16/01/2018
Posté le 16/01/2018 à 11:34 notnew
Bonjour, désolé de déterrer ce topic, mais je suis vraiment curieux de savoir quels sont les avantages du HUG par rapport au CHUV pour le choix de l'internat, et vice versa ! Sécurité de l'emploi, cout de la vie, qualité de formation ... que des points d'incertitude pour un choix de vie.

Question annexe: entrant en 6ème année, est-ce qu'il vaut mieux postuler directement en Suisse sans même passer l'ECN , ou bien attendre les résultats du concours et choisir la voie suisse ?

Salut,

Est-ce qu'il te faut toujours une réponse? Si oui, dis-moi et je pourrai t'aider! smilies
_____
Veuillez excuser ma grammaire et orthographe.


Top
Carock
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 26/02/2018
Posté le 28/02/2018 à 00:18 notnew

Salut,

Est-ce qu'il te faut toujours une réponse? Si oui, dis-moi et je pourrai t'aider! smilies

Salut!
Si tu peux apporter une réponse, ca m'aiderait moi en tous cas smilies
Merci!
Top
Aller en haut • 33 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter