logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Mycoses récidivantes

Aller en bas • 8 réponses
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 02/04/2007 à 01:10 notnew
Vu que je suis pas très au point en gynéco, et que nos cours sont pas fabuleux, je m'interroge : en cas de mycoses récidivantes à candida albicans, comment traiteriez-vous la patiente (enceinte en général pour les miennes) ? Et faut-il envisager de traiter le conjoint ?
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
jujim
Jeune Carabine

Messages : 29
Enregistré : 30/12/2005
Posté le 13/04/2007 à 17:15 notnew
salut,
d'apres nos cours de gynéco à l'école de SF de lyon, en cas de mycoses récidivantes, le traitement c'est 2 cp/j de Nizoral (ketoconazol) pdt 15j puis 1cp/j pdt 5j/mois en post menstruel ou 150mg/mois de Beagyne (fluconazole) en 1 prise en post menstruel. par contre en ce qui concerne la grossesse, je peux pas t'en dire +.
d'apres moi, il faudrait aussi traiter le partenaire qui peut etre source de nouvelle contamination.
voilà
j'espere t'avoir qd meme un peu aidé
à+
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 18/04/2007 à 10:25 notnew
Un sujet qui ne soulève pas les foules...smilies

Merci jujim !
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 18/04/2007 à 17:03 notnew
mycose récidivante ====> prélèvements +++ !!! (recherche d'une surinfection bactérienne...)
_____
Interne power !!!!!!
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 19/04/2007 à 00:49 notnew
mycose récidivante ====> prélèvements +++ !!! (recherche d'une surinfection bactérienne...)

Of course... et ça devient un autre problème. Mais là je parlais du cas où le prélèvement revient avec seulement du candida.
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
ChaDoc
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 81
Enregistré : 21/07/2002
Posté le 11/05/2007 à 16:55 notnew
Dans ce cas là, rechercher un facteur favorisant local ou général (diabète, immunosuppression).
_____
Arrache-moi le coeur que je ne puisse plus avoir peur


Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 11/05/2007 à 23:31 notnew
Dans ce cas là, rechercher un facteur favorisant local ou général (diabète, immunosuppression).

Hmmm... La grossesse ?
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 11/05/2007 à 23:39 notnew
Dans ce cas là, rechercher un facteur favorisant local ou général (diabète, immunosuppression).

Hmmm... La grossesse ?

disons que la grossesse, c'est pas une maladie soignable par des médicaments smilies (quoique mdr...)

[Edité le 11/05/07 par Tama]
_____
Interne power !!!!!!
Top
barroud
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 12/04/2006
Posté le 24/10/2007 à 17:42 notnew
Vidal pour Ketoconazol :
Grossesse :
II est préférable par mesure de prudence, de ne pas utiliser Nizoral au cours de la grossesse. En effet, bien que les données cliniques soient rassurantes, elles sont, à ce jour, encore limitées et les données animales ont mis en évidence à doses élevées un effet tératogène (cf Sécurité préclinique).

Il faut traiter le/les partenaires et rechercher une candidose intestinale associée , un diabète.

Pour la femme enceinte s'en tenir au traitement local par econazol LP
Grossesse :
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène (cf Sécurité préclinique). En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à l'éconazole est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, l'utilisation de l'éconazole par voie vaginale ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Allaitement :
La résorption du nitrate d'éconazole par la muqueuse vaginale est faible ; en conséquence, l'allaitement est possible en cas de traitement par ce médicament.

Voilà, bye.

[Edité le 24/10/07 par barroud]
_____
si on veut pas écouter faut faire un blog, pas un forum


Top
Aller en haut • 8 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter