logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Le scandale de la répartition des postes

Aller en bas • 1 réponse
Yoda300
Chef des sévices

Messages : 435
Enregistré : 20/09/2004
Posté le 16/07/2007 à 18:10 notnew
Désolé pour les posts multiples, mais je crois qu'il faut informer tout le monde. Faites tourner !


Les futurs internes fustigent le « scandale » de la répartition des postes

Le Mouvement des futurs internes, qui regroupe des étudiants en 6ème
année de médecine, et l´Association nationale des étudiants en médecine
de France (Anemf) dénoncent « le scandale et les manipulations, de Mme
Bachelot et de tout le ministère de la Santé », concernant la
répartition des postes d´internes en 2007.
Publié lundi au Journal officiel, l´arrêté fixe à 5366 le nombre total
de postes offerts aux épreuves classantes nationales (ECN) en médecine
(contre 4760 en 2006-2007).
En juin, 5 500 candidats avaient passé l´ex-concours de l´internat. « Si
jamais un seul étudiant ne peut choisir de poste, tout sera annulé et
devra être recommencé, retardant la formation des médecins »,
s´insurgent les représentants étudiants qui rappellent que «
juridiquement les épreuves garantissent un poste par candidat ».

L´autre grief majeur des organisations syndicales concerne la
répartition entre généralistes (2 866 postes contre 2 533 en 2006-2007)
et spécialistes. « Les bureaucrates ont décidé depuis trois ans que
désirer une spécialité autre que la médecine générale était devenu un
tabou : leur proportion ne cesse de baisser alors que pour certaines le
manque de praticiens est criant », affirment l´Anemf et le Mouvement des
futurs internes. Selon eux, le nombre de postes de médecine générale «
ne cesse de croître déraisonnablement », sans prise en compte des
besoins démographiques régionaux et des capacités de formation.


Ainsi, relèvent-ils, « 50 postes à Besançon depuis trois ans, c´est trop
peu ; 110 postes à Poitiers (+55% en un an) ou 125 à Dijon (+72%) : on
ne peut pas les former ».


Le nombre de postes offerts en spécialités médicales a néanmoins
augmenté en un an, passant de 760 à 835. Mais les futurs internes
demandent que « la répartition soit revue, proposant un poste par
candidat, une proportion équivalente entre médecine générale et les
autres spécialités, et tenant compte de la réalité démographique de
terrain et des capacités de formation ».
Par rapport à l´an dernier, le nombre de postes en spécialités
chirurgicales est resté le même (550), tout comme le nombre de postes en
gynécologie médicale (20), en médecine du travail (60), en psychiatrie
(300) et en santé publique (70). Il a très légèrement augmenté pour
l´anesthésie-réanimation (250), la biologie médicale (60), la
gynécologie obstétrique (155) et la pédiatrie (200).

Quelques liens:
http://forums.remede.org/lille_henri_warembourg/sujet_33575.html
http://www.e-carabin.net/showthread.php?t=44249
http://groups.google.fr/group/mouvementdesfutursinternes?hl=fr
Le post montrant la répartition telle qu'elle avait été négociée: http://www.e-carabin.net/showthread.php?p=670854#post670854
La triste réalité : http://www.e-carabin.net/showthread.php?p=748046#post748046
_____
L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve c'est que cela le fatigue. (Voltaire)
A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est ? (Sacha Guitry)
La forme même des pyramides d'Egypte montre que déjà les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins (Will Cuppy).
Top
Sergent
Ministre de la Santé

Messages : 1334
Enregistré : 04/07/2005
Posté le 17/07/2007 à 18:10 notnew
Vu que ce topic a été posté sur plusieurs forums je vais le fermer sur le forum Toulouse mais il reste ouvert sur le forum général comme ça les étudiants de toutes les villes ne répondront que dans un seul topic.
Pour répondre c'est ici.
_____
" Guérir parfois, soulager souvent, comprendre toujours... " (Baron Larrey)
" Ecoute Bernard... Je crois que toi et moi on a un peu le même problème c'est à dire qu'on peut pas vraiment tout miser sur notre physique... surtout toi ! Alors si je peux me permettre de te donner un conseil c'est oublie que t'as aucune chance, va-y fonce... on sait jamais : sur un malentendu ça peut marcher ! " (Jean-Claude Dusse, Les Bronzés font du ski)

Top
Aller en haut • 1 réponse
livreslivrescontactspublicationstwitter