logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Comment connaître sa fac d'affectation à Toulouse ?

Aller en bas • 3 réponses
LL96
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 23/07/2018 à 18:42 notnew
Tags : PACES, Toulouse, Fac, Affectation, Inscription
Bonjour, j'ai effectué mon inscription administrative pour une PACES à Paul Sab mais j'ai besoin de connaître si je suis affectée à rangeuil, purpan ou maraichers, comment savoir?
merci
Top
Kinona
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 158
Enregistré : 12/06/2017
Posté le 23/07/2018 à 22:14 notnew
Salut smilies

Tu n'es toujours pas inscrit en vrai ? Normalement à Toulouse il faut aller avec tous les papiers à l'université, qui ne réouvre que le 20 aout, pour faire sa vraie inscription. C'est à ce moment que tu connais ta fac.
Top
LL96
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 24/07/2018 à 00:02 notnew
En fait la nouveauté cette année c’est que les inscriptions sont dématérialisées, il y a un site web où on dépose les documents numériques (en scans etc) c’est pour ca je n’ai pas encore eu de contact direct avec l’université et je me demandais si on pouvait voir sur le site ou l’ENT
Top
Kinona
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 158
Enregistré : 12/06/2017
Posté le 24/07/2018 à 14:38 notnew
Cela a peut-etre changé en 3 ans. Mais comme ils nous recrutaient pour les inscriptions je pensais qu'il y avait toujours le format papier pour les premières années. Dans tous les cas l'univ' est fermée jusqu'au 20 aout, tu n'aura aucune réponse avant.
Top
Aller en haut • 3 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter