logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Isotopes, nucléides et ions ;)

Aller en bas • 4 r�ponses
neo dispo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 51
Enregistré : 18/01/2012
Posté le 05/09/2013 � 14:53 puis édité 3 fois notnew
Bonjour,

C'est parfois en réfléchissant trop qu'on se pose les questions les plus simples :/

Je sais que : -des nucléides sont, je cite mon cours : "des atomes dont les noyaux ont le même nombre de protons et de neutrons".
-des isotopes sont, je cite mon cours : "des nucléides de même Z (donc du même élément) et de N(neutrons) différents".

J'ai donc une première question où je chipote : dans ma définition de cours de l'isotope, il y a bien une incohérence, puisque juste plus haut on définit des nucléides comme devant avoir le même nombre de neutrons???!

Deuxième question, plus embêtante : un ion est-il considéré comme un atome? Dans ce cas, Ag et Ag+ sont ils des nucléides (car ayant même Z et même N)? Ou bien ne considère t'on comme un atome que les éléments non chargés électriquement?

Merci;)
Top
zver
Désagrégé de médecine

Messages : 230
Enregistré : 17/02/2012
Posté le 05/09/2013 � 19:53 notnew
Tes 2 définitions sont exactes.

Un isotope, est un nucléide particulier, où l'on a modifié son nombre de neutron.
Exemple c** : Carbone 12 et carbone 14, en général l'isotope est de nature radioactive.

Pour la seconde question, un ion est un atome, la question ne se pose pas, car en soit toute chose dans la nature est composé d'atome (si tu vois de quoi je parle). Mais pour la suite, comme dit plus haut, j'aurais tendance à dire qu'un isotope n'a pas le même rôle qu'un ion. Pour un ion on parle d'avantage d'électron arraché ou ajouté. Et leur utilisation médicale n'est pas la même.
Donc pour ta seconde question, je pense que sa sort complètement du programme.

Def : "La comparaison entre ion et isotope, si elle a ceci de relativement pertinent qu'elle met en scène des "états possibles" d'un élément donné, a ses limites : l'évolution de l'isotope, dont le sort est fixé dans le monde nucléique, est très substantiellement différente de celle de l'ion, du monde électronique, même si, naturellement, les deux ne sont pas dissociables (l'interaction électrofaible concerne à la fois le noyau et les électrons)."
Top
neo dispo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 51
Enregistré : 18/01/2012
Posté le 08/09/2013 � 11:22 puis édité 1 fois notnew
Merci pour la réponse, c'est ce que je pensais smilies

Mais donc, si la question vous était posée, diriez-vous que Ag et Ag+ sont des nucléides?
Top
zver
Désagrégé de médecine

Messages : 230
Enregistré : 17/02/2012
Posté le 09/09/2013 � 13:06 notnew
Ag et Ag+ ne sont pas des nucléides étant donné que Ag+ a perdu 1 électron pour devenir un cation. Donc il a un nombre de Z différent de Ag.
Top
Hoky
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 19/06/2013
Posté le 11/09/2013 � 00:57 puis édité 4 fois notnew
Stricto sensu, Ag et Ag+ ne sont pas des nucléides, il s'agit du même élément chimique = l'argent sous la forme de deux entités chimiques différentes.
Pour replacer les choses:
- un atome est un élément chimique caractérisé par son noyau, plus précisément par le nombre de protons (numéro atomique Z) qui le constituent (c'est un peu une entité au sens "chimie")
- un nucléide est un atome caractérisé non seulement par son nombre de protons Z mais aussi par son nombre de neutrons N (c'est plutôt une entité "physique")
- les "nucléides d'un atome donné" correspondent aux différents atomes décrits par un couple (A,Z), càd à tous les isotopes (même Z), isotones (même N), isobares (même A) et isomères nucléaires (mêmes A et Z mais niveaux énergétiques différents) de cet atome...

En fait c'est une notion un peu vague qu'on utilise en physique (nucléaire+++) pour décrire les différentes variantes qui existent d'un élément donné.


-des nucléides sont, je cite mon cours : "des atomes dont les noyaux ont le même nombre de protons et de neutrons"
Du coup ta définition est fausse, on pourrait à la rigueur parler d'isomères mais ici pas de notion de nucléides puisque Z et N, et donc A, identiques ! Par contre c'est bien la définition d'un nucléide

Ag et Ag+ ne sont pas des nucléides étant donné que Ag+ a perdu 1 électron pour devenir un cation. Donc il a un nombre de Z différent de Ag.
Ag et Ag+ sont deux entités différentes mais liées: Ag est un atome, Ag+ est le même atome mais ayant perdu un électron = c'est effectivement un (cat)ion. POINT... Ce ne sont pas des nucléides. (du moins aucune info n'est donnée quant à leur nombre de masse et/ou de neutrons donc impossible de savoir)
Et le fait que Ag+ ait perdu un électron n'a rien à voir avec Z ! Ag et Ag+ ont le même Z (nombre de protons et non d'électrons), ce ne serait plus le même élément chimique à savoir l'Argent sinon smilies

En espérant avoir aidé ! (et ne pas avoir dit trop de conneries smilies)
Top
Aller en haut • 4 r�ponses
livreslivrescontactspublicationstwitter